Vous êtes ici

Théorème vivant

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Philippe Hayat présente "Où bat le coeur du monde"

Morgan Sportès présente "Si je t'oublie"

Jean Védrines présente "Âge d'or"

Éléonore Pourriat présente "Histoire d'Adrian Silencio"

Nathalie Sauvagnac présente "Les Yeux fumés"

Abdourahman Waberi présente "Pourquoi tu danses quand tu marches ?"

Blandine Rinkel présente "Le Nom secret des choses"

Gil Bartholeyns présente "Deux kilos deux"

Valérie Tong Cuong présente "Les Guerres intérieures"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Samuel Blumenfeld, auteur des "Derniers jours de Marlon Brando"

A lire aussi

19 Novembre 2019

Finaliste cette année des prix Goncourt et Renaudot, Jean-Luc Coatalem se voit aujourd’hui récompensé du prix Jean Giono pour La Part du fils...

19 Novembre 2019

Les éditions JC Lattès viennent d’annoncer la publication du premier roman de la chanteuse Olivia Ruiz en avril 2020. Il s’intitulera La...

13 Septembre 2019

La valse des sélections continue avec cette fois la révélation des onze romans en lice pour le prix de Flore dévoilés ce jeudi 12. Deux romans très...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
doudou94
3.69
27 Mai 2017
Publié sur
Ce livre, contrairement à ce que l'on pourrait penser, est accessible à tous. En effet, Cédric Villani explique sa démarche pour parvenir à son théorème qui lui a valu la Médaille Fields, et ne parle.....
helenew_fr
3.69
29 Mars 2017
Publié sur
Mostly about books Search SKIP TO CONTENT MY TOP TEN READS CHILDREN'S BOOKS I LOVE CRIME NOVELS I LOVE ON NOT FINISHING A BOOK Monthly Archives: July 2014 BOOK REVIEWS THÉORÈME VIVANT DE CÉDRIC V.....
Bumblebees
3.69
28 Décembre 2016
Publié sur
Je ne vais pas vous faire un résumé du bouquin.Je vais parler simplement de mon ressenti personnel.Et pour cela je vais devoir raconter ma vie. Je suis fille de mathématiciens.Pourtant,et sans doute ...
(M.) Dominique.L
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Au fil des classes et des professeurs, j'ai détesté puis aimé les maths mais les comparer à ceux qu'évoque ce livre serait plus présomptueux encore qu'opposer sur 100 m le champion cadet du Limousin à Usain Bolt. On est sidéré par leur niveau de complexité et d'abstraction. Comme disent les journalistes sportifs à tout bout de commentaire, c'est compliqué ! Derrière ces théorèmes il y a des hommes (et guère de femmes), leur rôle est indispensable à la compréhension et à la marche du monde : de leur recherche fondamentale découlent nombres d'objets et services de notre quotidien technologique. Avec l'Institut Henri Poincaré la France est à la pointe du combat, il est maintenant dirigé par un jeune génie, Cédric Villani hôte de ces lignes, qui a compris qu'il fallait désormais prendre la parole auprès de l'opinion. Son équation personnelle lui donne l'apparence d'un dandy, vite repéré par les médias comme bon client. Cette logique l'amène à proposer ce récit de la genèse d'un nouveau théorème validant l'équation de Boltzmann qui a à voir avec le deuxième principe de la thermodynamique et l'entropie, équation vérifiée expérimentalement mais jamais couverte par une théorie mathématique complète. L'objet présenté au travers de théorèmes adjacents, de formules cabalistiques, d'équations et de calcul sur ordinateur est totalement abscons, inaccessible au commun des lecteurs même matheux. La fabrication de l'objet tient cependant de l'artisanat, pratiqué par une poignée de surdoués qui ont des logiciels à la place des neurones du commerce et sont traversés de fulgurantes intuitions. Il y faut aussi de la chance qu'attire la modestie, de l'empathie avec ses glorieux ancêtres et de la convivialité envers les idées des confrères. La virtualité de l'objet mis à part, Cédric Villani nous raconte son histoire comme le ferait un ébéniste de son meuble ou un peintre de son tableau, indiquant au passage que leur cerveau supérieur les prédispose à aimer la musique et à tomber fou. Le reste est normal : une femme à choyer, des enfants à s'occuper, des courses dans les magasins (il adore le fromage et déplore la médiocrité du pain hors de France), une collection éclectique de CD, une passion pour Catherine Ribeiro, des promenades le dimanche. La "folie" du livre, ce qui fait son charme, est le mélange de ces deux dimensions : des hommes ordinaires, pas des martiens ni des robots, qui par la seule force de leur intelligence conçoivent des choses extraordinaires. Steve Jobs, à côté c'est un épicier... Que n'en fait-on pas, plus les artistes moins les footballeurs et les speakerines, les héros de notre société !