Vous êtes ici

27 Janvier 2016

Les images d’Epinal : 220 ans d’art et d’histoire

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page
Les images d’Epinal : 220 ans d’art et d’histoire

Cette année, l’imagerie d’Epinal célèbre ses 220 ans. 220 ans d’images lithographiques illustrant les évènements les plus emblématiques de l’histoire. Se plonger dans les archives des images d’Epinal, c’est donc redécouvrir l’histoire de France par un biais original, subjectif bien sûr (les images d’Epinal reflètent la vision qu’avaient les français sur le cours de leur histoire), mais authentique : un témoignage précieux. Les éditions du Chêne ont décidé de fouiller parmi ces images pour documenter une nouvelle collection, dédiée, donc, à l’imagerie d’Epinal. Nous la découvrons ce mercredi 27 janvier avec un premier titre : Verdun et la Grande Guerre, par les images d’Epinal.

Verdun et la Grande Guerre à la lumière des images d’Epinal

En 2016 nous commémorons le centenaire de la terrible bataille de Verdun, véritable enfer qui dura de février à décembre 1916. L’ouvrage Verdun et la Grande Guerre, par les images d’Epinal est l’occasion de redécouvrir et de comprendre les évènements qui ont marqué l’histoire de Verdun et de la Grande Guerre en général, de l’attentat de Sarajevo en 1914 jusqu’à la signature de l’armistice le 11 novembre 1918, à la lumière des images d’Epinal. Ces images populaires reflètent l’opinion des français d’alors : mettant en scène de fiers soldats patriotes et un ennemi caricaturé à l’extrême.

 

 

 

Accompagnées des explications et des analyses de Myriam Blanc, diplômée de sciences po Grenoble et arrière-petite-fille de deux poilus, les images apportent donc un éclairage nouveau à l’histoire de la Grande Guerre : un point de vue contemporain sur ces années cruelles.

 

 

 

L’imagerie d’Epinal, 220 ans d’existence et de savoir-faire

 

Il y a 220 ans naissait en France, à Epinal dans les Vosges, l’Imaginerie d’Epinal : une entreprise qui employait des artisans graveurs sur bois, sur métal et sur pierre mais aussi des enlumineurs, dessinateurs et caricaturistes, pour produire des planches illustrées, selon un savoir-faire hérité des XVIIIe et XIXe siècles.

 

Si l’Imagerie d’Epinal est aujourd’hui un musée (on peut en effet visiter les ateliers historiques et y découvrir les milliers d’images qui y ont été produites depuis deux siècles, ainsi que les nouvelles collections créées par des auteurs et illustrateurs contemporains), l’Imagerie d’Epinal a été reprise en 2014 par deux entrepreneurs et continue aussi son activité !

 

Les images d’Epinal reprises par les éditions du Chêne

 

Les éditions du Chêne ont donc décidé de puiser dans cette incroyable ressource artistique et historique pour créer une nouvelle collection. Après Verdun, c’est la ville de Paris qui sera bientôt racontée par les images d’Epinal, dans Paris raconté par les images d’Epinal, un ouvrage que l’on découvrira en librairies le 17 février et dont voici déjà quelques extraits.

 

 

 

C.S.

 

 

A lire aussi

23 Février 2024

La quatrième édition du Prix Voix d'Afriques est remportée par le roman Ces Soleils ardents de Nincemon Fallé...
Mort de Robert Badinter, défenseur de l'abolition de la peine de mort et de la dépénalisation de l'homosexualité

09 Février 2024

Robert Badinter est décédé ce vendredi 9 février à l'âge de 95 ans. Homme de justice, il a livré de nombreux combats en faveur de l'abolition...

04 Décembre 2023

Dans C’est vous la Boss , sorti chez Fayard, l’entrepreneuse Melody Madar encourage toutes les femmes à prendre leur carrière en main et...