Vous êtes ici

Le dernier mort de Mitterrand

Onglets livre

à voir

Michèle Fitoussi présente "Janet"

Jean-Daniel Baltassat présente "La Tristesse des femmes en mousseline"

Vanessa Schneider présente "Tu t'appelais Maria Schneider"

Franck Courtès raconte son parcours dans "La dernière photo"

"Le Journal d’Anne Frank" : découvrez le roman graphique magistral d’Ari Folman et David Polonsky

Avec Mathias Malzieu dans les coulisses de son "Journal d'un vampire en pyjama"

Rentrée littéraire 2017 : Erik Orsenna présente "La Fontaine, une école buissonnière"

Christophe Beaugrand nous parle de "L’Eloge de la loose" (En dessins !)

Rentrée littéraire 2016 : Ghislaine Dunant présente "Charlotte Delbo, la vie retrouvée"

Agathe Natanson : rencontre autour de "L’Art de ne pas être grand-mère"

A lire aussi

"Richie" : le saut de l’ange de Richard Descoings

10 Juillet 2015

Le 3 avril 2012, l’emblématique directeur de Sciences Po, Richard Descoings, était retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel de New York à 53...
"Une terre promise" : Barack Obama publie ses mémoires présidentiels aux éditions Fayard

17 Novembre 2020

Président des Etats-Unis de 2009 à 2017, Barack Obama se livre dans ses mémoires sur ses années à la Maison-Blanche. Le premier tome, intitulé Une...
"Le temps de la vérité" : Carlos Ghosn se confie sur son évasion

12 Novembre 2020

Dans Le temps de la vérité (Grasset), le chef d'entreprise Carlos Ghosn revient sur son évasion du Japon, le 30 décembre 2019, à travers des...
tesdichiti
3.51
31 Mai 2017
Publié sur
François de Grossouvre, un proche de François Mitterand, un très proche durant une partie de leurs vies. Les deux hommes se sont rencontrés avant l'élection de 81, ils se sont trouvés et appréciés. L.....
dagautier
3.51
15 Janvier 2017
Publié sur
Francois de Grossouvre en mythe romantique et réalité froide de la realpolitik de la fondu Xxème siècle. Intéressant.
Jean-Daniel
3.51
31 Décembre 2016
Publié sur
Le récit est très bien écrit et riche en détails. Une certaine prudence s'impose toutefois au lecteur car on se demande comment l'auteur a pu obtenir autant de précisions sur les faits mais également .....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Alice.L
Alice.L
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Aperçu intéressant
Portrait de The.N
The.N
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un livre qui se dévore : à quand une biographie de Mittérand par l'auteur ? Fatalement, arès avoir lu le livre, je me suis dit que le film "Le promeneur du champs de mars" avait perdu de sa pertinence et de son contenu. Comment un auteur comme Guédiguian a-t-il pu ne pas mentionner ce suicide ?
Portrait de françoise.p
françoise.p
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Cet ouvrage est une piqure de rappel de ce que furent les "années Mitterrand". L'auteur , de la génération Mitterrand raconte les liens d'amitié de François de Grossouvre avec le "président de France"... les hauts puis les bas.... vraiment intéressant.
Portrait de Marie.B
Marie.B
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un bon livre bien documenté, dans lequel Raphaëlle Bacqué nous relate la grandeur et la décadence de Groussouvre. Proche de Mitterrand, il a fini par être éclipsé et ne s'en est jamais remis. J'ai beaucoup appris grâce à cette lecture et je la recommande à tous ceux qui comme moi ont envie d'en savoir plus sur la politique de l'époque de "Tonton".
Portrait de (M.) Dominique.L
(M.) Dominique.L
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'écoutais récemment l'écrivain Vincent Borel : " L'Histoire est un vieux tapis troué et le romancier se glisse dans les trous ". Il s'agit ici de trous de serrures mais il est légitime d'y jeter un œil : derrière les portes de la vie privée, c'est aussi la République qui se joue. Le récit, passionnant pour qui a vécu la période, se délecte de la confrontation pittoresque toujours, pathétique souvent, du président et son conseiller de l'ombre François de Grossouvre, surfant sur l'un, approfondissant l'autre. Raphaëlle Bacqué, journaliste politique au Monde, a fait le métier et reconstitue avec minutie la relation de fascination qui attache Grossouvre à Mitterrand dès 1959 (il devient le financier de sa marche vers le pouvoir), avant qu'elle ne sombre tout au long des deux septennats dans la paranoïa du premier et les manipulations du second, sur fond de considérations privées élevées au rang de raisons d'état : le conseiller spécial de l'Elysée était au fond "le ministre de la vie privée" du président, partageant avec lui le secret de sa seconde famille. D'autres fonctions, subalternes et foireuses, complétaient le tableau. Cet épisode républicain est parfaitement amoral, au mépris des règles de la démocratie et digne d'un Ancien Régime (en restant poli) mais il est fascinant... Maintenant transparent et dégagé de la gangue politicienne de l'actualité, il écrit un chapitre noir de la Ve République. En vérité scandaleux à chaud, croquignolet avec le recul. J'allais dire : Il n'y a pas mort d'homme... Si, le dernier d'un malade qui allait bientôt mourir, laissant place au droit d'inventaire.
Portrait de Pierre.D
Pierre.D
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Lu en 24 heures. Le personnage devient attachant au fil des pages.
Portrait de MARIE PIERRE.H
MARIE PIERRE.H
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Bon livre un peu court à mon goût. Grossouvre croyait être l'ami de Mitterand mais il ne vivait que dans l'illusion. Illusion de pouvoir, esprit torturé, et soupçonneux.
Portrait de Clara.L
Clara.L
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Avril 1994. Ambiance fin de règne à l'Elysée. Mitterrand termine son second mandat. Il est malade, et les courtisans se font de plus en plus rares. Le dernier mort de Miterrand, c'est François Grossouvre, ce conseiller intime, qui se suicide, un soir de printemps, au coeur du palais présidentiel. Aussitôt, la défense s'organise. "Avant que le scandale n'éclate le scandale, il faut détourner ce doigt que Grossouvre paraît avoir pointé sur François Mitterrand". C'est que, depuis quelques mois, Grossouvre, amer, avait menacé le président de révélations compromettantes. Une histoire d' "amitié amoureuse", de la complicité à la disgrâce, faite d'affection, de jalousie et de déceptions. Même si je n'accroche pas particulièrement avec le personnage de Raphaëlle Bacqué, force est de constater que, d'une part, c'est très bien écrit, et que, d'autre part, elle connaît son sujet à fond. Entre récit et roman, Le Dernier Mort de Miterrand tient son lecteur en haleine à la manière d'un thriller. Passionnant et haletant, c'est le roman vrai de la mitterandie finissante. On y croise aussi bien Hubert Védrine qu'Edouard Balladur, Anne Lauvergeon que Michel Charasse, Jacques Attali que Pierre Bérégovoy.Où l'on (re) découvre les années 1980 et 1990, le "règne" mitterrandien à son apogée et à son crépuscule, et la personnalité fascinante d'un charismatique Mitterrand, dont la séduction a des effets pervers dévastateurs. Dans le même genre, on peut avec profit lire les Dominique Manotti, Nos fantastiques années fric et Lorraine Connection.