Vous êtes ici

La ville sans vent - Livre 1

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Illana Cantin présente "Rose Rage"

"Lumière" : le nouveau roman de Carole Trébor (TRAILER)

"La Quête d'Ewilan" : découvrez le trailer de la série culte de Pierre Bottero dans son nouvel univers graphique

A lire aussi

"La Ville sans vent" d'Eléonore Devillepoix : le coup de cœur de la librairie Privat à Toulouse
Marie Bailly de la librairie Privat à Toulouse a eu un coup de cœur pour La Ville sans vent , le premier roman d'Eléonore Devillepoix publié aux...
Un Pass Culture de 300 euros pour les jeunes de 18 ans

21 Juin 2021

Après des années d’expérimentation, le Pass Culture est désormais accessible à tous les jeunes de 18 ans résidant en France métropolitaine et...
"Hearstopper" : le roman graphique d'Alice Oseman devient une série Netflix !

27 Mai 2021

Après avoir conquis le coeur de nombreux lecteurs, le roman graphique Heartstopper devient une série. Portée par deux héros formant un duo aussi...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Caroline.F
Caroline.F
0/5
25 Août 2020
Publié sur
Surprise par ce livre puisque d'ordinaire ce n'est pas le genre d'histoire que j'aime. MAIS tout ce que j'aime était en fin de compte dans ce livre : l'aventure, l'aspect initiatique, la quête, l'humour. Et puis j'ai fait fonctionner mon imaginaire, et ça c'est formidable. J'attends le tome 2 !
Portrait de Claire.F
Claire.F
4/5
08 Septembre 2020
Publié sur
Très agréablement surprise par cette Ville sans Vent ! Un démarrage un peu poussif et trop attendu avec des personnages au premier abord trop vus et revus... et petit à petit on se laisse prendre au jeu, on se laisse happer par les codes de cet univers et on s'attache aux personnages. Au milieu ça devient franchement passionnant et on ne peut plus décrocher, une vraie enquête policière mêlée de magie et de politique, c'est très intelligemment mené ! Dommage que les 30 dernière pages soient à mon avis complètement ratées. Eleonore Devillepoix ne maîtrise malheureusement pas l'art du cliffhanger comme savent si bien le faire certains auteurs anglo-saxons, du coup au lieu de hurler de frustration à la lecture de la dernière page et à l'idée de devoir attendre la sortie du tome 2 pour connaître enfin la fin de l'histoire, bon ba voilà c'est fini, on oublie presque qu'on était à fond dedans 1h et quelques pages plus tôt tellement c'est plat. E. Devillepoix est fan de JK Rowling et d'Harry Potter, ça tombe bien moi aussi ! Sa Ville sans Vent ne se hisse jamais au niveau d'Harry Potter, ni en termes d'écriture, ni en termes de richesse et de profondeur, ni de niveaux de lecture, mais franchement quel livre de ce genre le peut ? La Ville sans Vent est un roman de fantasy réussi et agréable à lire, et c'est déjà très bien. Et OUI je vais attendre le tome 2 avec impatience :) Merci le Club Hachette pour cette jolie découverte !