Vous êtes ici

La septième fonction du langage

Onglets livre

à voir

Laurent Binet présente "Civilizations"

Laurent Binet à propos de La septième fonction du langage - Rentrée littéraire 2015

Aurélie Valognes présente "La Cerise sur le gâteau" en poche

Philippe Hayat présente "Où bat le coeur du monde"

Morgan Sportès présente "Si je t'oublie"

Jean Védrines présente "Âge d'or"

Éléonore Pourriat présente "Histoire d'Adrian Silencio"

Nathalie Sauvagnac présente "Les Yeux fumés"

Abdourahman Waberi présente "Pourquoi tu danses quand tu marches ?"

Blandine Rinkel présente "Le Nom secret des choses"

A lire aussi

Prix du roman Fnac 2016 : les six finalistes dévoilés

25 Août 2016

Ce 25 août, les libraires de la Fnac et les lecteurs ont choisi parmi les trente titres de la rentrée présélectionnés et révélé les six finalistes du...
"Le Point" publie son palmarès des 25 meilleurs livres de l’année

26 Novembre 2015

Après le mensuel Lire, c’est au tour de l’hebdomadaire Le Point de publier sa liste des meilleurs livres de l’année. Y figurent...
Prix Interallié : Laurent Binet lauréat avec "La septième fonction du langage"

12 Novembre 2015

Déjà lauréat du prix du roman Fnac – une récompense remise par des lecteurs – Laurent Binet est désormais adoubé par le milieu littéraire...
frandj
3.66
30 Juin 2017
Publié sur
J'avoue tout de go que ce thriller très original m'a complètement "bluffé". Laurent Binet a situé son action dans une époque récente (1980-1981) et surtout il a osé mettre en scène des politiciens et .....
Le_plaisir_de_lire
3.66
27 Juin 2017
Publié sur
C'est un livre que j'ai acheté parce qu'on nous avait demandé de le lire en cours, pas vraiment le circuit habituel par lequel je me retrouve à lire en fait. Au début, j'étais un peu sceptique : le ti.....
Chez-Clas
3.66
31 Mai 2017
Publié sur
J'ai pris un moment à lire ce livre mais tout cela a bien valu la peine, C'est une histoire que je recommendarais à des linguistes, car sinon c'est difficile à comprendre. Entre vérité et fiction.....
Brothert
5
Publié sur
Un roman bien agréable qui nous plonge dans l'atmosphère intellectuelle du début des années 80. Et pour moi, pauvre ouvrier inculte, qui me permet de découvrir en douceur des figures que je ne connaissais que vaguement, de nom...
Wazorar
1
Publié sur
L'essentiel de ce "roman" consiste à dérouler un épais tapis de complaisances, visant à citer le plus grand nombre possible de personnalités plus ou moins vivantes ou connues, sans jamais qu'elles prennent consistance, jusqu'à l'écoeurement. Lassé(e) de ce fouillis de citations sans profondeur, vous vous déciderez naturellement à abandonner cette insupportable et insipide lecture dont l'objectif semble davantage le léchage de fesses que la narration. À moins de ne l'avoir pas acheté, ce que je vous souhaite !...
5
Publié sur

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Zoubir.Y
Zoubir.Y
5/5
21 Janvier 2016
Publié sur
"Le 25 février 1980, Roland Barthes est assassiné alors qu'il transportait un document sur la septième fonction du langage, une fonction qui permet de convaincre n'importe qui de n'importe quoi. Le commissaire Jacques Bayard et le sémiologue Simon Herzog enquêtent parmi la crème du milieu intellectuel français et découvrent l'existence d'une société secrète, le Logos Club." Source : http://www.babelio.com/livres/Binet-La-septieme-fonction-du-langage/722165 (Consulté le 21/01/2016).
Portrait de colette.l
colette.l
4/5
09 Mars 2016
Publié sur
un livre très documenté, stylé, intelligent, iconoclaste avec des rebondissements inattendus et une fin volcanique. Une sorte de relecture du « Nom de la rose ». Je pense que Laurent Binet a beaucoup d’admiration pour Eco, Barthes, Foucault et autres Jacobson qui représentait l’élite de la pensé française, cette fameuse « french theory ». Beaucoup de regrets que cette élite n’existe plus et que nos «philosophes » actuels soient plus dans le paraître que dans l’être. Un livre à relire
Portrait de SARA.D
SARA.D
5/5
24 Avril 2016
Publié sur
J'ai été subjuguée tant par le style, foisonnant et riche, que par l'idée et l'audace incroyable qui portent le roman. L'intrigue est rythmée, l'atmosphère de la vie politique et intellectuelle des années 1980 est décrite avec talent, on se délecte du sort des figures que l'on y croise, de Sollers à Mitterrand. Le récit est truculent, et nous emporte dans un tourbillon d'aventures savoureuses. Un délice! http://viederomanthe.blogspot.fr/2015/09/la-septieme-fonction-du-langage-laurent.html