Vous êtes ici

22 Août 2012

Vassilis Alexakis : rêveries d'un promeneur solitaire

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page
Vassilis Alexakis : rêveries d'un promeneur solitaire

Dans L’enfant grec (Stock), l’écrivain Vassilis Alexakis nous invite à une flânerie romanesque au coeur du jardin du Luxembourg, terrain de jeu rêvé pour l’enfant qui sommeille en chacun de nous.

Vassilis Alexakis en un clin d’œil :

 

Vassilis Alexakis est un écrivain franco-grec. L’enfant grec est son 14e roman. Lire la biographie de Vassilis Alexakis.

 

Pourquoi on aime "L’enfant grec" :

 

Qui n’a jamais rêvé de se poser, ici où là, à observer les passants et laisser son esprit divaguer librement dans ses pensées? C’est à cette récréation intellectuelle que nous invite Vassilis Alexakis dans son dernier roman L’enfant grec (Stock).



Le narrateur raconte ainsi comment suite à un accident vasculaire, son quotidien se retrouve temporairement réduit à quelques promenades entre son hôtel, le Jardin du Luxembourg et les quelques rues qui l'entourent. Cet univers restreint mais minutieusement observé lui apparaît alors dans toute sa splendeur ; un petit monde dont il bâtit un roman, autour du roman lui-même : "C'est un livre sur la vie et la mort, sur la santé et la maladie, écrit l’auteur, le mouvement et l'immobilité, le geste et la parole, le mensonge et la vérité, la mémoire et l'oubli, la richesse et la pauvreté, la naïveté et la ruse. J'ai failli ajouter l'être et le néant, mais je me suis retenu".

 



Dans le théâtre onirique du Jardin du Luxembourg, l’auteur de La langue maternelle raconte avec gourmandise les rêveries d’un grand enfant qui prend plaisir à (re)découvrir les personnages vivants ou fantomatiques qui en fréquentent les allées. On y croise ainsi Marie-Paule, la dame Pipi des toilettes du jardin, Ricardo, un SDF d'origine italienne, Odile et sa soeur Georgette, patronnes du théâtre de Guignol mais aussi d’Artagnan, Tarzan, Zorro, Robin des Bois, Don Quichotte, Robinson Crusoé ou encore Jean Valjean et Cosette.

 



De l’enfance à la crise grecque, en passant par les femmes ou l'écriture, Vassilis Alexakis pose un regard tour à tour sage, étonnant, malicieux et bienveillant sur le monde qui l’entoure. Bercé par un style fluide et souvent drôle, on prend plaisir à l’accompagner dans cette flânerie romanesque. Une agréable surprise.

 

La page à corner :

 

Perdu dans ses pensées, le narrateur s’interroge sur la condition de SDF, toujours à la limite entre fiction littéraire et réalité : "Je sais que le Luxembourg ferme à la fin du jour, que les gardiens poussent les derniers visiteurs vers la sortie. Où donc passait ses nuits Ricardo ? Se laissait-il enfermer dans le jardin, caché dans un massif de buis ? Je suis convaincu qu’on s’habitue très vite à l’état de clochard, qu’il suffit de passer deux ou trois heures assis par terre au coin d’une rue. Puis j’ai songé à nouveau à Tarzan : "Il doit se demander pourquoi on a construit tant d’habitations autour du jardin alors qu’il y a suffisamment de place pour tout le monde dans les arbres."" (p.86).

 

"L’enfant grec" dans la presse :

 

"Il y a du sourire, une douce autodérision, et une nostalgie de l'avenir chez notre guide grec qui n'a jamais aussi bien rendu hommage à Paris et à la France." Mohammed Aïssaoui Le Figaro

 


"Il y a un mystère Alexakis : comment fait-il, ce fumeur de bouffarde, pour mêler en si fines volutes la dérision et l'émotion, l'amusement et le désabusement ? Le secret est dans L’enfant grec." Jérôme Garcin Le Nouvel Observateur

 



"Ce qui est séduisant chez Vassilis Alexakis, c'est son art d'épingler de petites choses curieuses et drôles, de les tisser ensemble dans une chronique pince-sans-rire, douce-amère, émouvante et charmante..." Bernard Pivot Le Journal du Dimanche

 



Olivier Simon

A lire aussi

"La Louisiane" de Julia Malye : explorer une part oubliée de l'Histoire

13 Février 2024

Phénomène de cette rentrée littéraire d'hiver, La Louisiane de Julia Malye (Stock) dresse le portrait de femmes exilées de force en Louisiane qui...
"L'Inconnue du portrait" de Camille de Peretti : revue de presse d'une fresque magistrale

26 Janvier 2024

Peint à Vienne en 1910, le tableau de Gustav Klimt Portrait d'une dame intrigue : aucun expert en art, aucun conservateur de musée, aucun...

18 Janvier 2024

A paraître : le prochain livre de l’écrivain à succès et académicien Jean-Christophe Rufin sera publié aux éditions Calmann-Lévy. D’or et...