Vous êtes ici

27 Janvier 2015

10 extraits de voix qui sont Charlie

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Certains ont dit et diront qu’il n’y a pas de mots pour décrire l’horreur vécue par la France en ce mois de janvier 2015. D’autres rappellent au contraire la nécessité de s’exprimer, de donner de la voix, de montrer son effroi et sa force. Soixante de ces voix ont livré leurs mots au Livre de Poche pour un livre hommage aux victimes des attentats – Nous sommes Charlie, en librairie ce 5 février.

 

Ces soixante textes utiles et beaux, classiques ou contemporains, sont autant de témoignages, de pensées surgies depuis ce 7 janvier ou bien avant, voire des histoires, des dialogues, des poèmes ou des contes que le drame a inspirés. Voici dix extraits de ces soixante paroles qui clament le caractère primordial de la liberté d’expression.

 

 


 
Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte V, Scène 3 : "[...] Je lui dirais... que les sottises imprimées n'ont d'importance qu'aux lieux où l'on en gêne le cours; que sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur, et qu'il n'y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits.[...]
 
Laurent Binet : "Si je devais résumer tout Charlie Hebdo en une phrase, je dirais : 'Il n’y a qu’un seul Dieu, et il n’existe pas'"
 
Gérard de Cortanze : "Si j’avais dû en fabriquer une (banderole), j’aurais écrit sur la mienne : je suis un Français d’origine italienne parmi d’autres Français d’origines diverses, ma langue est celle de la France et je la veux ouverte car une langue qui n’accepte pas d’apports extérieurs est comme une mer morte"
 
Delphine Coulin : "Si un dieu a peur d’un dessin, c’est qu’il est plus petit qu’un crayon – ou que les mots sont plus grands que lui"
 
 Charles Dantzig : "La violence ne dure jamais aussi longtemps que la pensée"
 
Jean-Louis Fournier : "L’humoriste est indispensable à la société. Il préserve le précieux sens critique, qui complique la vie de ceux qui ont le pouvoir et les empêche de faire n’importe quoi"
 
Victor Hugo, Discours à l’Assemblée constituante, 11 septembre 1848 : "La liberté de la presse, c’est la raison de tous cherchant à guider le pouvoir dans les voies de la justice et de la vérité"
 
Jean-Paul Jouary : "Comment être Charlie, durablement, comment s’emparer de cette possibilité qui effleure la surface de nos vies ? Telle est l’une des questions qui nous est posée"
 
Elisabeth Roudinesco, texte publié dans Libération du 11 janvier 2015 : "Ce combat des Lumières, qui a été pendant tant d’années celui de Charlie, je voudrais bien qu’il soit un exemple pour demain et que l’on cesse enfin dans ce pays – celui de la Révolution, de Victor Hugo et de la Résistance – de porter au pinacle, fût-ce en prétendant les critiquer, toutes sortes d’ouvrages abjects et dénués de talent qui, dans la plus pure tradition du nihilisme, du décadentisme et de la haine des élites, s’en prennent aux femmes, aux homosexuels, aux Arabes, aux Juifs, à la pensée, à l’intelligence, à la raison"
 
Voltaire, Traité sur la tolérance, 1763 : "Le droit de l’intolérance est donc absurde et barbare : c’est le droit des tigres, et il est bien horrible, car les tigres ne déchirent que pour manger, et nous nous sommes exterminées pour des paragraphes"
 
Les bénéfices des ventes de Nous sommes Charlie seront reversés à Charlie Hebdo. La liste complète des soixante écrivains ayant participé à cet ouvrage est disponible sur le site du Livre de Poche
 
N.S 

Nous sommes Charlie
Avis des lecteurs : 4/5 4 Donner un avis
Face à la tragédie, des voix s'élèvent contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d'expression. C’est de la volonté de les rassembler en un recueil, que naît, dès le lendemain de l’attaque de Charlie Hebdo, l’idée de cet ouvrage, mêlant textes classiques et textes...
Paru le : 
05 Février 2015