Vous êtes ici

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

5 infos sur l'adolescence avant Internet avec Nora Hamzawi

L'interview Toute première fois avec Sarah Biasini

"Né d'aucune femme" - Dans les coulisses de la version audio du roman de Franck Bouysse

L'interview Toute première fois avec Adrien Borne

Lire et écrire avec Diane Mazloum

Diane Mazloum présente "Une piscine dans le désert"

Rentrée littéraire : les éditions JC Lattès présentent leurs livres en vidéo

Rentrée littéraire : les éditions Stock présentent leurs livres en vidéo

Rentrée littéraire : Nicolas Deleau présente "Des rêves à tenir"

Rentrée littéraire : Isabelle Carré présente "Du côté des Indiens"

A lire aussi

Replay : retrouvez le live d'Éliette Abécassis

15 Avril 2021

Éliette Abécassis, auteure d' Instagrammable (Grasset), était en live sur notre page Facebook mercredi 14 avril...
Aurélie Valognes est de retour en librairie !

30 Mars 2021

À bas la morosité ! Aurélie Valognes est de retour en librairie avec deux romans lumineux : Le Tourbillon de la vie (Fayard) et Né sous une bonne...
"Le cœur en laisse" : le Paris amoureux de Line Papin

29 Mars 2021

Line Papin fait son retour en librairie avec un quatrième roman intitulé Le cœur en laisse (Stock).

Avis des lecteurs

 
5/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Ariane.P
Ariane.P
5/5
15 Février 2021
Publié sur
L’histoire : Nous nous trouvons ici en 2121, dans un siècle, et la surface du globe a changé. L'auteur le revendique, nous sommes en prospective, en anticipation, dans une France qui a traversé montée des eaux, empoisonnement des sols, faiblesse des gouvernements et arrivée au pouvoir des Corpo, les corporations, ces multinationales qui font maintenant leurs propres lois. Les grandes villes et zones utiles sont reliées par des supraways, sortes d'autoroutes ultra rapides, tandis que le reste du monde est mis à l'écart. Du côté d'Aigues-Mortes, les eaux ont monté, et les quelques villages qui survivent encore sont soumis aux divers groupes de brigands qui ont décidé d'en faire leur territoire. On suit Jal, un jeune garçon, élevé avec Lyonh par Mario, un 'vieux', suffisamment âgé pour avoir connu le monde d'avant, qui sert à la fois de bibliothèque vivante et de guérisseur pour la population alentours. Après un énième combat en arène pour Lyonh afin de gagner des batteries, qui servent aussi de monnaie, il part avec Jal explorer un véhicule qui est tombé de la supraway, et ils y trouvent une jeune fille endormie, qu'ils vont ramener chez Mario. Les personnages : Au Lyonh guerrier, on associe Jal, artiste, qui dessine régulièrement ce qu'il voit afin d'en garder trace. L'un est téméraire, l'autre pondéré, et pourtant ils passent presque tous leur temps ensemble. Mario est un personnage un peu à part, qui fait office de conteur, de grand sage, de docteur/guérisseur. Il a son propre potager, sur le pont du tanker échoué qui leur sert de maison. Il est calme, tout en sachant se défendre, plus car il 'sait' que physiquement. Yoko, elle est intrigante, et on ne sait pas beaucoup sur elle, même si j'imagine qu'on en saura beaucoup plus dans le deuxième tome. La plume de l'auteur : Je connais déjà l'auteur, et je connais son style qui tend à se rapprocher d'un conteur. L'effet est toujours aussi réussi dans cette nouvelle histoire, du moins pour moi. Un petit bémol, c'est que l'histoire se lance vraiment juste à la fin… J'aurais bien aimé que les deux tomes soient en un seul. En fin d'ouvrage, il explique également les sources de ce qu'il 'anticipe' dans ce roman, ce qui est très intéressant à lire. Mon avis général : Un bon début d'histoire, avec beaucoup d'actions, de combats, et surtout Yoko est tellement classe ! Bien sûr il faut espérer, comme toute anticipation, que l'humanité réussira à prendre le virage qui évitera qu'on en arrive à cette situation, mais j'ai peu d'espoirs ! Je l'ai trouvé un peu court, mais il faut bien couper la duologie à un endroit j'imagine. Vivement la suite ! Merci à #Netgalley pour la découverte de cette histoire.