Vous êtes ici

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

à voir

Lire et écrire avec Sophie Rouvier

Questions de lecteurs avec Laurent Gounelle

L'interview Toute première fois avec Rachida Brakni

Lire et écrire avec Serena Giuliano

Lire et écrire avec Julia Malye, auteure de "La Louisiane"

Questions de lecteurs avec Aurélie Tramier

Lire et écrire avec Gilles Marchand

Questions de lecteurs avec Maria Larrea, auteure de "Les gens de Bilbao naissent où ils veulent"

Lire et écrire avec Cédric Sapin-Defour, auteur de "Son odeur après la pluie"

Lire et Ecrire avec avec Marc Alexandre Oho Bambe : entre poésie, musique et paternité

A lire aussi

70 livres pour les 70 ans du Livre de Poche

09 Février 2023

Il y a 70 ans, naissait Le Livre de Poche, une révolution culturelle devenue incontournable sur la scène littéraire française. Depuis 70 ans donc,...

08 Février 2023

Pionnier du format poche, révolutionnaire à son lancement, Le Livre de Poche fête ses 70 ans et maintient sa place de numéro 1 sur le marché français.
Prix Flaubert 2024 : Stéphanie Polack récompensée pour "Les corps hostiles"

28 Mai 2024

Stéphanie Polack a reçu le Prix Flaubert 2024 vendredi 24 mai pour son roman Les corps hostiles , publié aux éditions Grasset.
sld09
3.66
28 Juin 2017
Publié sur
Un roman touchant sur une histoire familiale tragique qui s'inscrit dans la grande Histoire...
Librincanto
3.66
27 Juin 2017
Publié sur
Un secret de famille dévoilé à la fois de manière pudique et sans pathos. C'est ce qui fait, selon moi, la force de ce récit introspectif, raconté de manière touchante. A aucun moment, Philippe Gri.....
CharlotteJeunesse
3.66
17 Juin 2017
Publié sur
Une magnifique histoire qui plus est, très bien écrite ! L'auteur nous plonge dans la vie d'un jeune garçon au temps des rafles allemandes. Nous y découvrons un déchirant secret de famille qui ne pe.....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de David
David
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
L'un des plus livres que j'ai pu lire à ce jour : terriblement émouvant et touchant, surtout lorsque l'on sait que c'est une histoire vraie !
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Un récit très touchant et magnifique.
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Pas mal du tout! On pourrait trouver le filon un peu gros mais le récit amène les éléments avec doigté et les personnages sonnent juste. Une bonne lecture.
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Mon coup de coeur du moment
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
22 Décembre 2021
Publié sur
J'ai vu le film de Claude Miller avant de lire cet ouvrage. Et je n'ai pas été déçue. Le film est fidèle au livre et en restitue tout à fait l'ambiance. Le film m'avait bouleversée pendant des semaines et, bien que je connaisse déjà l'histoire du narrateur, j'ai vraiment apprécié le style de l'auteur, sa pudeur et sa poésie. Son histoire (le roman est largement autobiographique) est tragique et peut en choquer certains mais on découvre des personnages profondément humains, douloureux qui tentent d'arracher à la vie le moindre petit bonheur. L'écriture est sensible, douce, sans jugement. C'est vraiment un petit bijou!!!
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Philippe Grimbert, psychanalyste et écrivain, nous raconte l'histoire de ses parents, de leur amour, chargé du lourd poids de la culpabilité et de l'horreur. L'auteur s'est inventé durant son enfance un frère imaginaire, Simon. Or, ce frère a bien existé avant la naissance de l'auteur. L'inconscient de Philippe Grimbert a du retenir ce prénom, prononcé avec amour et émotion. Ce court roman se lit très vite. Il est chargé d'émotions et révèle combien un secret peut enfermer ses détenteurs ; mais aussi comment un secret révélé à bon escient peut libérer.
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
23 Décembre 2021
Publié sur
"Un secret" commence sur un mode intimiste, avec l'histoire simple d'une famille ordinaire, puis nous sommes entraînés au fil des pages dans l'Histoire : la Seconde Guerre mondiale, l'Occupation allemande, le génocide juif, l'ombre des camps... Ce récit autobiographique de Philippe Grimbert est un roman grave et néanmoins magnifique. Sa manière limpide de raconter une histoire de famille douloureuse rend l'ensemble plus bouleversant encore. L'histoire qu'il raconte est si fluide qu'elle paraît presque ordinaire. Il n'en est rien. Elle est universelle.
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Livre très rapide à lire.... On plonge dans l'histoire de ce petit garçon qui découvre l'horrible vérité sur le couple que forme ses parents... A lire d'une seule traite...
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
23 Décembre 2021
Publié sur
J'ai lu cette autobiographie pratiquement d'une seule traite. Je me suis laissée envoûter par les mots, par l'histoire de cette famille qui a caché tout le long son histoire, qu'elle qualifie d'honteuse. En effet, tomber amoureux d'un simple regard et se retrouver des années après alors que la femme et le fils du mari ont disparu à cause des rafles peut rendre n'importe qui honteux. Mais un enfant sait quand on lui cache quelque chose. Il le sent et il n'est pas bête. C'est pour cela que Philippe s'est inventé un grand frère sans le savoir. Car il se sent seul. Et malgré tout l'amour de sa mère, il lui manque l'amour et la reconnaissance de ce père qui ne voit en ce garçon que ce qu'il a perdu des années auparavant. Surtout que ces deux fils sont extrêmement différents. Le premier avait tout pour réussir dans le sport tandis que le second est malingre et malade. Lors de la découverte de ce secret de famille à 15 ans, Philippe se taira pour ne pas faire encore plus de mal. Il lui faudra 3 ans avant de tout révéler à son père pour que celui-ci ne se sente pas fautif de ce que sa femme a décidé. J'ai été happée par les mots. J'ai été happée par la délicatesse qu'il a mis à retracer ses souvenirs. On sent, bien entendu de la distance pour ne pas faire souffrir. Il montre bien que lui a souffert mais ses parents représentaient tout pour lui. Ils ne voulaient pas leur faire plus de mal qu'il n'en avait été fait. Je comprends qu'une famille juive puisse ne pas vouloir affronter ce qui s'est passé pendant la guerre. Mettre à l'abri la famille, ne pas porter cette étoile jaune et tenter de changer son nom de famille parce qu'il y a la honte. Mais le passé, avec ses joies et ses chagrins, fait partie de la vie de tout un chacun. Ah, bien sûr, en agissant comme l'a fait le père, on peut penser qu'il n'aime pas son fils. C'est peut-être vrai car il était profondément amoureux de sa seconde femme, rien ne devait se mettre en travers de leur chemin à tous deux et surtout un enfant qui pouvait disparaître comme ça, sans qu'on puisse le retrouver. Cela nous prouve que ceux qui sont restés et revenus en France ne voulaient pas être reconnus, ils voulaient vivre tranquillement et surtout que l'Etat Français ne les considère plus comme des étrangers. A part Laval et sa politique, il n'y a pratiquement rien contre la faute de cet état qui n'a pas su protéger son pays. Mais nous, maintenant, nous savons. Et plus jamais ça. Je dirai heureusement qu'un gros travail a été effectué pour répertorier tous ceux qui sont partis, qui sont morts et à quelle date. Cela permet de faire le deuil et donc de savoir, même si la douleur est intense. La fin est très triste. A cause de la maladie, Maxime, le père, prendra une décision irrévocable, laissant son fils seul au monde. On pense que l'auteur a compris cette décision, mais il ne s'étend pas. Philippe Grimbert, même s'il fait preuve de beaucoup de délicatesse, ne s'étend pas trop sur ses états d'âme de jeune homme, d'homme. On ne sait pas en définitive s'il a pardonné. Je pense qu'il partage avec sa famille plus de choses que lui n'a partagé avec ses parents. Mais cet élément du passé ? Reste-t-il enfoui au plus profond de lui ? Peut-être pas avec cette autobiographie qui ne va pas, en définitive, au fond de ce que lui ressent maintenant. Mais est-ce vraiment le sujet ? Le sujet est triste, la vérité est toute autre que celle qu'on imagine et donc elle fait mal à tout le monde. Philippe Grimbert a toujours écrit depuis qu'il est petit. Il a toujours mis des mots sur ce qu'il ressent, sur ce qu'il vit. Il utilise des mots très forts pour raconter la rencontre de ses parents, rencontre qu'il a imaginé. Je n'ai pas vu le film et il ne m'intéresse pas.
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Toute la force et la beauté de ce roman de Philippe Grimbert résident dans son secret, sur lequel il ne faut donc pas trop en dire... "Un secret" est avant tout une histoire personnelle, intimiste, bouleversante, captivante de la première à la dernière page. Les mots justes et graves de l'auteur intensifient encore cette atmosphère prenante. Tout le récit est construit autour du jeune narrateur qui s'invente un frère pour se sentir moins seul. Il est fils unique, avec des parents qu'il trouve si beaux, si forts, si énergiques alors que lui-même est plutôt fragile et solitaire. Adolescent, le jeune Philippe découvre un secret familial qui fait vaciller ses certitudes et ses rêves, et qui va façonner son existence. Devenu adulte, Philippe Grimbert en tire un très beau roman pour parvenir à grandir, à exorciser ce secret enfoui qui a plongé toute une famille dans le malheur, le mensonge et l'horreur. Au-delà du témoignage autobiographique, "Un secret" révèle aussi de très belles histoires d'amour : l'amour d'un fils pour ses parents, l'amour d'une femme pour un homme. Philippe Grimbert nous entraîne dans les années 40 et nous offre une vision originale et personnelle de l'Histoire. Un roman émouvant et profondément marquant...