Vous êtes ici

Rien ne s'oppose à la nuit

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Véronique Olmi présente "Bakhita"

Oscar Coop-Phane présente "Le Procès du cochon"

Simon Liberati présente "Occident"

Niels Labuzan présente "Ivoire"

Julien Blanc-Gras présente "Comme à la guerre"

Mahir Guven présente "Grand frère"

Émilie de Turckheim présente "Le Prince à la petite tasse"

Audiolib : retour en images sur la soirée des 10 ans et la remise du prix 2018

Nina Bouraoui présente "Tous les hommes désirent naturellement savoir"

Serge Bramly présente "Pour Sensi"

A lire aussi

19 Avril 2019

Après le succès phénoménal de La Tresse dès sa parution en grand format et encore actuellement en poche, Laetitia Colombani reviendra en librairie le...

04 Avril 2019

Best-seller de l’année 2018, La Chambre des merveilles de Julien Sandrel, paru chez Calmann-Lévy et désormais disponible au Livre de Poche,...

01 Avril 2019

Après le succès de La Jeune Fille et la nuit , Guillaume Musso revient ce 2 avril en librairie avec La vie secrète des écrivains (Calmann-Lévy). Il...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
NellyL
4.09
12 Juillet 2017
Publié sur
Très beau livre, avec un regard sensible et pudique sur le personnage de Lucile. J'ai beaucoup aimé...
coquinnette1974
4.09
11 Juillet 2017
Publié sur
Rien ne s'oppose à la nuit est un ouvrage qui m'a intéressé, toutefois j'ai été étonnée car je m'attendais à un roman alors qu'en fait c'est un livre très personnel, sur sa maman. Roman certes, mais p.....
Stoufnie
4.09
05 Juillet 2017
Publié sur
Un roman qui m'attendait sagement depuis bien longtemps ! Rien ne s'oppose à la nuit est déroutant, il touche la corde sensible et se termine en pleurs. Ce livre est l'histoire d'une famille nombre.....
alexandre.l
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Difficile d'écrire une critique sur ce livre tant la projection est permanente. Ce livre nous prend aux tripes, nous retourne, nous transporte dans un monde où nous ne souhaitons pas aller. Mais ce monde est vrai, réel. Ce récit nous marque et nous donne une seule envie, appeler sa propre mère…
Portrait de nathalie.orace@laposte.net
Manika
3/5
05 Janvier 2016
Publié sur
On ne sait jamais vraiment où se trouve la réalité et où se trouve la fiction. L'écriture est toujours fluide et facile à lire. Mais je ne me suis pas attachée aux personnages comme dans ses autres oeuvres. Un bon livre mais pas le meilleur à mon sens.