Vous êtes ici

Petit pays
Paru le: 
24 Août 2016
Format :
140 x 205 mm
224
Ean : 
9782246857334
Prix : 
18.00 €
Ean numérique: 
9782246857341
Prix numérique: 
7.49 €
En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »
Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

à voir

Ajoutée le 4 Février 2019

Véronique Olmi n’avait jamais entendu parler de Joséphine Bakhita (1869-1947) jusqu’à ce jour, il y a quelques années, où elle tombe nez à nez avec son portrait dans une petite église de Langeais. "Ça m’a complètement immédiatement bouleversée.

Ajoutée le 28 Janvier 2019

En des temps reculés mais finalement pas tant que ça, on a jugé des animaux. Du XIIe au XVIIIe siècle en gros, en France et dans toute la chrétienté, ont pu défiler à la barre, veaux, vaches, cochons...

Ajoutée le 25 Janvier 2019

Après un roman consacré à décrire de manière clinique et hallucinée les 36 heures de dérive meurtrière ayant abouti au meurtre de Sharon Tate et un essai où il questionnait la transmission littéraire de son père, poète surréaliste, Simon Liberati semble s’autoriser avec

Ajoutée le 16 Janvier 2019

Toujours plus concerné par la préservation des territoires sauvages, le jeune romancier Niels Labuzan a de nouveau posé ses valises en Afrique après un premier roman consacré à l’histoire de la Namibie, Cartograph

Ajoutée le 10 Janvier 2019

Après avoir tenu le journal d'un père en devenir suite à la grossesse de sa femme dans In utero (Au Diable Vauvert / Le Livre de Poche), l'écrivain voyageur Julien blanc-Gras pose une nouvelle fois ses valises au plus près

Ajoutée le 7 Janvier 2019

Écrire le Taxi driver des années 2015-2017... Faire un contrepied à tout ce qui se dit sur la jeunesse des quartiers populaires... Inventer une langue nouvelle pour raconter cette histoire...

Ajoutée le 22 Octobre 2018

En accueillant un jeune réfugié chez elle pendant un an, Émilie de Turckheim avait déjà fait un geste certain.

Ajoutée le 19 Octobre 2018

Il y a dix ans lors de sa création, la maison Audiolib faisait un pari sur l'avenir : conquérir un public varié et exigeant, rendre la littérature accessible à tous et en toutes circonstances à travers un catalogue résolument moderne mêlant classiques, romans français et étrangers.

Ajoutée le 4 Octobre 2018

Quand elle s'est lancée dans l'écriture de Tous les hommes désirent naturellement savoir (JC Lattès), Nina Bouraoui envisageait ce livre comme un roman sur la mère.

Véronique Olmi présente "Bakhita"

Oscar Coop-Phane présente "Le Procès du cochon"

Simon Liberati présente "Occident"

Niels Labuzan présente "Ivoire"

Julien Blanc-Gras présente "Comme à la guerre"

Mahir Guven présente "Grand frère"

Émilie de Turckheim présente "Le Prince à la petite tasse"

Audiolib : retour en images sur la soirée des 10 ans et la remise du prix 2018

Nina Bouraoui présente "Tous les hommes désirent naturellement savoir"

Serge Bramly présente "Pour Sensi"

A lire aussi

21 Mars 2019

Elle s’est classée sixième au palmarès 2018 des auteurs et autrices ayant vendu le plus de livres en France. Après Il est grand temps de...

21 Mars 2019

Paru chez Calmann-Lévy au printemps 2018, le dernier best-seller en date de Guillaume Musso, La Jeune Fille et la nuit peut à présent continuer son...

12 Mars 2019

Après avoir conquis plus d’un million de lecteurs, le premier roman de Gaël Faye, Petit pays (Grasset / Le Livre de poche), fait l’objet...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Koala_68
02 Septembre 2017
Publié sur
Un pan d'histoire du Burundi et du Rwanda raconte à travers les yeux d'un enfant métisse...
debdeb72230
01 Septembre 2017
Publié sur
J'ai été bouleversée au-delà des mots par cette lecture. Voir le conflit entre Hutus et Tutsis de l'intérieur est déjà, en soi, quelque chose d'impressionnant mais le fait que l'auteur est choisi de n.....
allard95
30 Août 2017
Publié sur
Le Burundi et le Rwanda sont effectivement des "petits pays": chacun a une superficie inférieure à celle de la Suisse, et ils sont perdus en plein milieu de l'Afrique, coincés entre des géants, tels q.....
Amandine.C
5/5
17 Septembre 2016
Publié sur
C’est sans aucune animosité que Gaël Faye nous conte l’histoire de son petit pays. Un roman pour ne pas oublier ce génocide abominable, cette violence déferlante. Un roman pour rappeler que l’horreur est humaine. Un roman poétique, un roman violent mais la violence n’exclut pas la poésie et ça Gaël l’a bien compris.
KRYAN S.
5/5
12 Octobre 2016
Publié sur
Merci pour ce magnifique roman qui m'a beaucoup touchée par sa force, sa sensibilité et son émotion.Tout y est : la douceur de l'enfance, les tragédies en Afrique, les saveurs, les senteurs, les expressions de ce continent, la douleur de l'exil. Ce roman restera dans mon cœur de lectrice.
zazy.m
5/5
06 Novembre 2016
Publié sur
Petit pays est écrit à hauteur d’enfant, à la fois mutin et dur avec des mots simples, sans affectation aucune. C’est d’ailleurs ce qui lui donne tant de puissance, comme le récit de sa mère sur le génocide rwandais. Un coup de cœur pour un premier roman fort et puissant.
Amandine.C
5/5
09 Novembre 2016
Publié sur
Dès les premières lignes on ressent le flow de ce rappeur qu’est Gaël Faye. Le rythme est fluide, le débit rapide. On est ainsi transporté dans la vie de Gaby, on vit avec lui chaque souvenir comme-ci nous étions là derrière lui à observer toutes ces joies de l’enfance, le sourire aux lèvres puis tous ces malheurs, les larmes aux yeux. Ce qui m’a le plus troublé et me trouble encore aujourd’hui c’est cette cohabitation entre la violence et la douceur. Un véritable coup de cœur.

à découvrir

Petit Pays
Petit pays