Vous êtes ici

No et moi
Paru le: 
11 Mars 2009
Format :
110 x 178 mm
256
Ean : 
9782253124801
Prix : 
6.40 €

Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semblé qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.
D. V.

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n’est à l’abri...

à voir

Ajoutée le 4 Février 2019

Véronique Olmi n’avait jamais entendu parler de Joséphine Bakhita (1869-1947) jusqu’à ce jour, il y a quelques années, où elle tombe nez à nez avec son portrait dans une petite église de Langeais. "Ça m’a complètement immédiatement bouleversée.

Ajoutée le 28 Janvier 2019

En des temps reculés mais finalement pas tant que ça, on a jugé des animaux. Du XIIe au XVIIIe siècle en gros, en France et dans toute la chrétienté, ont pu défiler à la barre, veaux, vaches, cochons...

Ajoutée le 25 Janvier 2019

Après un roman consacré à décrire de manière clinique et hallucinée les 36 heures de dérive meurtrière ayant abouti au meurtre de Sharon Tate et un essai où il questionnait la transmission littéraire de son père, poète surréaliste, Simon Liberati semble s’autoriser avec

Ajoutée le 16 Janvier 2019

Toujours plus concerné par la préservation des territoires sauvages, le jeune romancier Niels Labuzan a de nouveau posé ses valises en Afrique après un premier roman consacré à l’histoire de la Namibie, Cartograph

Ajoutée le 10 Janvier 2019

Après avoir tenu le journal d'un père en devenir suite à la grossesse de sa femme dans In utero (Au Diable Vauvert / Le Livre de Poche), l'écrivain voyageur Julien blanc-Gras pose une nouvelle fois ses valises au plus près

Ajoutée le 7 Janvier 2019

Écrire le Taxi driver des années 2015-2017... Faire un contrepied à tout ce qui se dit sur la jeunesse des quartiers populaires... Inventer une langue nouvelle pour raconter cette histoire...

Ajoutée le 22 Octobre 2018

En accueillant un jeune réfugié chez elle pendant un an, Émilie de Turckheim avait déjà fait un geste certain.

Ajoutée le 19 Octobre 2018

Il y a dix ans lors de sa création, la maison Audiolib faisait un pari sur l'avenir : conquérir un public varié et exigeant, rendre la littérature accessible à tous et en toutes circonstances à travers un catalogue résolument moderne mêlant classiques, romans français et étrangers.

Ajoutée le 4 Octobre 2018

Quand elle s'est lancée dans l'écriture de Tous les hommes désirent naturellement savoir (JC Lattès), Nina Bouraoui envisageait ce livre comme un roman sur la mère.

Véronique Olmi présente "Bakhita"

Oscar Coop-Phane présente "Le Procès du cochon"

Simon Liberati présente "Occident"

Niels Labuzan présente "Ivoire"

Julien Blanc-Gras présente "Comme à la guerre"

Mahir Guven présente "Grand frère"

Émilie de Turckheim présente "Le Prince à la petite tasse"

Audiolib : retour en images sur la soirée des 10 ans et la remise du prix 2018

Nina Bouraoui présente "Tous les hommes désirent naturellement savoir"

Serge Bramly présente "Pour Sensi"

A lire aussi

21 Mars 2019

Elle s’est classée sixième au palmarès 2018 des auteurs et autrices ayant vendu le plus de livres en France. Après Il est grand temps de...

21 Mars 2019

Paru chez Calmann-Lévy au printemps 2018, le dernier best-seller en date de Guillaume Musso, La Jeune Fille et la nuit peut à présent continuer son...

04 Mars 2019

Un peu plus d’un mois après l’annonce officielle de son prochain roman, La Vie secrète des écrivains , prévu le 2 avril chez Calmann-Lévy...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
celeste3t
3.87
03 Juillet 2017
Publié sur
une belle histoire ,on n'a pas envie qu'elle se termine ,une jeune ados découvre la dure réalité de la vie au pres NO qui doit faire face tous les jours à la solitude et la dure loi de la rue...
Mondon5
3.87
02 Juillet 2017
Publié sur
Un roman qui a du potentiel mais ce dernier est gâché par les personnages. Je n'ai accroché à aucun d'entre eux ce qui à bien évidement rendu ma lecture beaucoup moins intéressante. Cependant le thème.....
prune42
3.87
20 Juin 2017
Publié sur
Lou Bertignac a 13 ans. C'est une adolescente solitaire notamment parce qu'elle est en avance pour son âge scolairement. Pour un exposé en classe, elle va interviewer une jeune fille SDF qu'elle a ren.....
virginie neufville
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
L'histoire se lit vite grâce à un style fluide et une volonté de se rapprocher de la réalité. Les personnages sont vraisemblables avec leurs joies et leurs névroses tellement identifiables.....Enfin, le sujet en lui même est touchant: No la rebelle, la rejetée de la société ramène la joie et l'espoir dans une famille meurtrie. la narratrice n'a que treize ans, mais n'importe quel lecteur s'y retrouvera. Je ne connaissais pas cet auteur, mais la fraîcheur de l'écriture, et la qualité du sujet traité font que cet opus est un de mes coups de coeur!
Joelle.D
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Je me suis attelée à ce livre avec de forts aprioris : Une couverure moche, un résumé bateau... Je n'étais pas emballée à l'idée de lire ce que je croyais être un truc d'ados sur les SDF. L'héroine, Lou Bertignac est une jeune surdoué de 13 ans qui ne veux plus aller dans une école d'enfants précoces. Elle retourne donc dans un collège ordinaire, où elle se fond tant bien que mal dans le paysage. Pour l'école, elle doit réaliser un exposé. L'idée du sujet lui vient suite à sa rencontre toute récente avec une jeune SDF qui se prénomme No, qui squatte près de la gare où elle prend son train chaque jour : Elle va faire un devoir sur les exclus ! Les chapitres sont très courts, à peine 3 pages, mais d'une intensité foudroyante. L'émotion est présente à chaque ligne. Le ton est si juste tout en étant tellement simple. J'ai ri, j'ai pleuré et sous la plume de Delphine de Vigan, j'ai retrouvé toute mon adolescence : Les premiers émois amoureux, les sentiments d'incompréhension, la découverte des livres, chanteurs, acteurs et autres artistes qui marquent une vie à jamais, la foultitude de questions qui hantent nos esprits, la première cigarette que l'on fume en cachette... J'ai été happé dans un tourbillons d'émotions qui m'a laissé comme un vide. Je n'avais pas envie d'arriver à la dernière page. Lou est si attachante qu'en refermant le livre, j'avais l'impression de la laisser partir et ça m'a fait de la peine. Une belle histoire d'amitié mais également un récit sur l'adolescence, la solitude, l'errance et pardessus tout, sur le pouvoir de l'amour, celui qui donne la force de croire encore et d'avancer. "Et si c'était ça le bonheur : Pas même un rêve, pas même une promesse, juste l'instant" (Extrait du livre page 72)
Monique.B
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Moi, à cinq ans, après avoir écouté ma mère raconter la petite fille aux allumettes, je pleurais à chaudes larmes et jurais de la retrouver pour la sauver, de la rue, de la misère. C'était un rêve... Lou fait ce rêve : sauver No. La sauver malgré elle en se sauvant avec elle. C'est Lou qui raconte. Lou a treize ans et un secret douloureux qui l'empêche de grandir. Elle se voit comme une petite fille. Elle raconte comme une petite fille, une petite fille surdouée condamnée à ne jamais connaître les affres et les délices de l'adolescence. De fait elle va passer sans transition de l'enfance à l'âge adulte. Elle nous rend compte de faits aux antipodes du conte de fées et pourtant, elle y croit la petite Lou aux contes de fées. N'a-t-elle pas apprivoisé No comme le Petit Prince avait apprivoisé le renard ? N'a-t-elle pas ramené à la lumière la Belle au bois dormant ? N'a-t-elle pas partagé son bol avec Boucle d'Or ? Mais, peut-on sauver les gens malgré eux ? La vie n'est pas si simple. Vouloir le bonheur suffit-il à le faire éclore ? Comment aider l'autre sans se perdre soi-même ? La vie n'est vraiment pas simple. Devenir adulte l'est encore moins.
isabelle.b
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
joli petit livre sur les sans papier ,l'amitié et les idéaux de l'adolescence. La chute est dure mais laisse un espoir....l'amour remplacera t il l'amitié?
Michael.C
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'adore la facon de raconter des histoires de Delphine de Vigan! des sujets collants toujours à l'actualité, des personnages attachants, où l'on pourrait se reconnaitre, et une narration très fluide, agréable, sans temps morts,ni superflus!
marie.b
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
c'est un livre magnifique qui traite d'un sujet plutôt tabou en France, l'histoire est vraiment magnifique, le dénoument est peut inattendu mais on ne pouvait l'imaginer autrement, les personnages sont attachants et non conformistes et leurs histoires se traduisent de façon exeptionnelle. C'est pour moi un des meilleurs livres que j'ai eu l'occasion de lire, je le reccomande fortement!
Noémie.L
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Ecriture légère pour un sujet grave.
BERANGERE.L
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Une écriture vive, un voyage au coeur des quartiers de Paris...Une impression de survoler, en tant que lecteur, les déplacements, les aventures de Lou et No. Un pur moment de détente et de plaisir malgrè le sujet grave traité : les sans domicile, la rupture avec la sociéte.
Isabelle.S
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un pur bijou... Le livre est très bien écrit ; on se sent (dès les premières pages) comme happé par l'histoire et les protagonistes. Ce joli roman reflète très bien l'art de dire des choses graves avec légèreté. Il nous fait comprendre que nul n'est à l'abri... A lire absolument.
Sandrine.R
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Une tranche de vie par ordinaire, qui nous rappelle à tous un visage qu'on a forcément croisé..
MARIBELLE.A
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Très belle histoire qui pourrait être celle de toutess ces personnes sans domicile fixe....
valerie.d
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Trés beau livre sur de jolis sentiments. A faire lire à tous les adolescents.