Vous êtes ici

Minute, papillon !

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Jamy Gourmaud nous emmène dans son "Tour de France des curiosités naturelles et scientifiques"

Véronique Olmi présente "Bakhita"

Oscar Coop-Phane présente "Le Procès du cochon"

Simon Liberati présente "Occident"

Niels Labuzan présente "Ivoire"

Julien Blanc-Gras présente "Comme à la guerre"

Gérard Mermet présente Francoscopie 2030

Mahir Guven présente "Grand frère"

L'amour après #MeToo selon Fiona Schmidt

Émilie de Turckheim présente "Le Prince à la petite tasse"

A lire aussi

14 Mai 2019

Après avoir évoqué le premier livre d’Olivia de Lamberterie en décembre dernier, c’est à un tout autre genre romanesque que nous ferons...

23 Avril 2019

Suite à l’incendie spectaculaire de Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier, l’émotion a saisi une grande partie de la population...

19 Avril 2019

Couverte d’éloges par la presse et les libraires depuis sa sortie le 20 février dernier, la biographie très personnelle et passionnée du...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
galou4020
04 Septembre 2017
Publié sur
J'avais hâte de découvrir ce roman. J'ai beaucoup aimé "mémé dans les orties" et ai vraiment adoré "En voiture Simone". Pourtant, je n'ai pas vraiment accroché à cette histoire. La preuve c'est qu.....
esperanza09
20 Août 2017
Publié sur
Une relation mère/fils un peu difficile au début, un départ, un oiseau qui quitte le nid... puis vient l'heure des personnages attachants comme Rose et Colette, un personnage détestable au possibl.....
Estelle1917
14 Août 2017
Publié sur
C'est le type de roman qui se dévore en 2 jours, au soleil, dans un parc. On est heureux de suivre cette histoire avec pour pilier les relations mères/filles et mères/fils. Comment une mère est capabl.....
sophie.m
1/5
13 Juin 2017
Publié sur
J'ai passé un bon moment, sans prise de tête mais sans surprise non plus. On se doute que l'histoire va bien se terminer, et les malheurs de Rose ne portent pas à conséquence, autant pour elle que pour nous, car j'ai éprouvé somme toute peu d'empathie pour ce personnage caricatural. J'aurai aimé un peu de Tatie Danielle dans le personnage de Colette, ça aurait mis un peu de piment. Je ne lirai pas d'autres romans d'Aurélie Valognes c'est sûr mais merci quand même de m'avoir fait découvrir...