Vous êtes ici

Madame Bâ

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

Rentrée littéraire : Inès Fernandez Moreno présente "Le ciel n'existe pas"

Sarah Vaughan nous raconte comment est né "La Ferme du bout du monde"

Rentrée littéraire 2017 : "Vous n'êtes pas venu au monde pour rester seuls" d'Eivind Hofstad Evjemo

Rentrée littéraire 2017 : "Demain sans toi" de Baird Harper présenté par Jean Mattern

A lire aussi

10 Octobre 2019

Roman phénomène de l'année 2017 aux Etats-Unis et élu meilleur livre de l'année par le magazine America , My absolute darling de Gabriel...

14 Juin 2019

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir se téléporter dans l'univers d'une série, afin d'en découvrir tous les moindres secrets ? C'est...

30 Janvier 2019

Réédité chez Stock avec l’affiche du livre en couverture, Si Beale Street pouvait parler de James Baldwin fait l’objet d’une...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Yuean
3.93
30 Décembre 2016
Publié sur
Un très bon roman d'Eric Orsenna, qui se transforme en Madame Bâ pour nous faire découvrir le Mali contemporain, sa population, ses spécificités et surtout son rapport à la mondialisation. On suit .....
MariePico
3.93
30 Novembre 2016
Publié sur
Style forcément original puisque le lecteur est placé face aux pensées de Madame Bâ, mais j'avoue m'être lassée...
MelV
3.93
02 Novembre 2016
Publié sur
Mais quelle belle écriture! Ce roman, il faut prendre le temps d'en savourer tous les instants. D'autant plus que le biais utilisé pour raconter l'histoire est original. Le récit par contre et malheur.....
Anonyme
5
Publié sur
Ce roman, bien que "sorti de l'imaginaire de l'auteur", est tout a fait realiste et tres bien ecrit. Un grand merci a Erik O. de nous avoir fait partager un moment de la vie de la geante malienne et montrer les difficultes que nous, africains, rencontrons pour une simple demande de visa !...
2
Publié sur
2
Publié sur
virginie neufville
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
C'est une femme qui se bat et qui ne se décourage jamais. Telle est Marguerite Bâ, épouse malienne bafouée et maman de huit enfants. A travers son histoire on trouve une Afrique corrompue, avec des habitants attirés comme des mouches par les promesses de l'Europe, mais une Afrique terriblement attirante de par la chaleur humaine de ses habitants, ses curiosités locales, son histoire unique. Erik Orsenna a construit son roman de manière originale en découpant les parties et ses chapitres comme un formulaire de demande de visa. En voulant remplir ce sacro saint formulaire pour pouvoir rejoindre en France son petit garçon en perdition, Madame Bâ voit défiler sa vie devant ses yeux. Les souvenirs et les anecdotes émergent pour le plus grand plaisir du lecteur. Madame Bâ est un personnage hors du commun, c'est "une force qui va" comme dirait Victor Hugo; les obstacles et l'administration ne lui font pas peur. Certes, tout ceci n'est que la fiction, en plus l'héroïne est un personnage éduqué ayant fait des études, mais elle incarne une nouvelle image de son continent et coupe court à tous les stéréotypes que nous, continentaux, pouvons avoir à ce sujet. On ne s'ennuie jamais; pour ma part, je l'ai "dévoré" et je remercie l'auteur d'avoir fait partager de manière originale son amour du Mali à travers cette belle histoire!
sophie.m
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Les chapitres sont découpés suivant les différentes rubriques du formulaire officiel 13-0021: nom, prénoms, lieu de naissance, situation de famille, enfants, etc... L'écrit est adressé au Président et à maître Benoît Fabiani, l'avocat qui la seconde dans ses démarches après le premier refus de son visa. "Monsieur le Président, maître Benoît, j'ai honte. Honte de vous livrer de tels secrets. Peu d'hommes ont été ainsi conviés au cœur de l'intimité d'une femme. Vous vous rendez compte de la valeur de mon cadeau ? J'espère que vous-mêmes, le moment venu, saurez vous montrer généreux. Quoi qu'il en soit, je continue." Cette femme se dévoile effectivement, son histoire, son amour pour son pays, sa vie sociale et familiale, tout est passé au crible, et en refermant ce livre on a l'impression de l'avoir réellement rencontrée ! Marguerite Bâ aborde les relations France-Afrique, de manière humoristique dans un premier temps lors de l'épisode des baby-foot offerts par le nouveau ministre français de la coopération. Ces "outils pour forger l'avenir" deviennent des abris pour les grenouilles lorsque des pluies diluviennes surviennent à l'issue de l'entrevue ! Lorsqu'elle décrit "la maladie de la boussole" qui atteint tous les jeunes du Mali, elle veut parler de cette envie de partir,toujours au Nord, comme la boussole qui n'a qu'une aiguille, celle de la direction du Nord. Mais aussi de façon dramatique lorsque des recruteurs peu scrupuleux enlèvent son petit Michel pour le faire jouer au foot en France. Bref, toutes les facettes de l'Afrique sont abordées, le récit est addictif et le style formidable, Orsenna ayant retrouvé la simplicité et la magie des conteurs africains.
Mélanie.D
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Très beau roman