Vous êtes ici

Ma Mère du Nord

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Philippe Hayat présente "Où bat le coeur du monde"

Morgan Sportès présente "Si je t'oublie"

Jean Védrines présente "Âge d'or"

Éléonore Pourriat présente "Histoire d'Adrian Silencio"

Nathalie Sauvagnac présente "Les Yeux fumés"

Abdourahman Waberi présente "Pourquoi tu danses quand tu marches ?"

Blandine Rinkel présente "Le Nom secret des choses"

Gil Bartholeyns présente "Deux kilos deux"

Valérie Tong Cuong présente "Les Guerres intérieures"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Samuel Blumenfeld, auteur des "Derniers jours de Marlon Brando"

A lire aussi

13 Septembre 2019

La valse des sélections continue avec cette fois la révélation des onze romans en lice pour le prix de Flore dévoilés ce jeudi 12. Deux romans très...
"Profession du père" de Sorj Chalandon bientôt au cinéma

01 Août 2019

Profession du père (Grasset / Livre de Poche), roman d'inspiration autobiographique de Sorj Chalandon, se donnera bientôt à voir sur grand écran...
Prix Roman Fnac 2019

10 Juillet 2019

Annoncée mercredi 10 juillet, la première sélection du Prix du Roman Fnac 2019 comporte 30 livres venus de tous les horizons. Parmi ceux-là, quatre...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
blandine5674
18 Août 2017
Publié sur
Fournier a écrit un roman sur son père, sur sa fille, sur ses fils handicapés (grosse émotion), voici désormais la mère. Roman court et aéré qui parle de cette femme hypocondriaque et malheureuse. Déc...
zabeth55
17 Avril 2017
Publié sur
La première page débute avec l'humour habituel de Jean-Louis Fournier, mais ensuite, le ton devient plus sérieux. Bien sûr on sourit encore souvent, et pourtant j'ai trouvé ce livre plus grave que le.....
rapha511
01 Avril 2017
Publié sur
Fournier ou l'écrivain qui ravit toujours ma lecture... Après on va ou papa? puis veuf, je découvre ma mère du nord sur les étagères de la médiathèque... Là impossible de le laisser traîner... Et po.....