Vous êtes ici

Les poissons ne connaissent pas l'adultère

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

à voir

Lire et écrire avec Sarah Vaughan

Lire et écrire avec R. J. Ellory

Rentrée littéraire : Jón Kalman Stefánsson présente "Lumière d'été, puis vient la nuit"

Rentrée littéraire : présentation de "La Chienne" de Pilar Quintana

Rentrée littéraire : présentation de "Sublime Royaume" de Yaa Gyasi

Rentrée littéraire : Ottessa Moshfegh présente "Nostalgie d'un autre monde"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

A lire aussi

"Les âmes errantes" : Cécile Pin reçoit le Prix Fragonard de la littérature étrangère 2024

15 Mai 2024

Cécile Pin a reçu mardi 14 mai 2024 le Prix Fragonard de littérature étrangère 2024 pour son premier roman, Les âmes errantes (Stock).
conseil de lecture Ashley Audrain JC Lattès livre

27 Février 2024

Dans Des murmures (JC Lattès), Ashley Audrain explore une nouvelle fois le thème de la maternité et signe un thriller qui tient en haleine jusqu...
Martin Amis : l'auteur de "La Zone d'intérêt" à retrouver en librairie

02 Février 2024

À l'occasion de la sortie de l'adaptation cinématographique de son roman La Zone d'intérêt et en hommage à sa disparition en mai dernier...
LevoyagedeLola
3.13
03 Septembre 2016
Publié sur
Un roman théâtral ! Vaudevillesque, Ubuesque, Tatiesque, Kusturicaesque Bref, génial, je me suis régalée and #9829; Un jour de semaine, Valérie monte dans le Paris-Toulouse. Au lendemain de ses ...
ILLE
3.13
20 Juin 2016
Publié sur
Pour son anniversaire,anniversaire de milieu de vie puisqu'elle a 40 ans ,Julia a bénéficié d'un relooking,et le matin même elle décide de quitter sa vie pas très gaie,son mari qui ne la regarde plus .....
fanfan50
3.13
24 Mars 2016
Publié sur
C'est un livre très loufoque et très contemporain sur la vie d'une femme de 40 ans qui va tout laisser derrière elle, sa fille, son homme et son boulot de caissière sur un coup de tête. Elle a l'impr.....
marlowe
5
Publié sur
Carl Aderhold nous conte la journée bouillonnante de Julia, qui part. Elle prend le train vers Toulouse, comme pour aller vers sa propre liberté. A travers les rencontres et les péripéties de julia, l'auteur nous livre, toujours avec la même justesse et la meme acuité, son regard sur... nous autres.Une grande bouffée d'humour et d'espoir qui nous fait déployer un large sourire malgré l'hiver qui n'en finit pas...
Bouchon
2
Publié sur
Julia quitte tout, prend un train pour Toulouse, un billet pour une autre vie, ailleurs. dans ce train, elle va cotoyer des personnages étranges, un homme de façon plus précise, mais je suis restée sur le quai, il m'a manqué quelque chose, un style, une profondeur, je ne sais pas mais faites-vous votre propre avis, pour un possible voyage...
3
Publié sur

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Julia vient d'avoir 40 ans. Ses amies lui ont offert pour l'occasion une séance de relooking. Changer d'apparence, changer de vie ...qui n'y a jamais pensé ? Julia, sans trop réfléchir, prend le train Paris-Toulouse et nous emmène avec elle comme unique bagage. Elle évoque en pensée sa vie avec son mari et sa fille, et partage les tranches de vie des passagers: Colette, grand-mère qui part rejoindre l'un de ses deux amants, le cruciverbiste, le groupe d'amis, et tant d'autres. Si le train avance invariablement, les personnages eux déraillent quelque peu. Et Julia revit, chante, partage et emmène dans son sillage gai et enchanteur une partie des passagers, et le lecteur avec elle, d'un mouvement drôle et léger.
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Pour ses quarante ans, une femme saute dans un train pour Toulouse. Au cours de son voyage, elle raconte et se raconte
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Les personnages sont très attachants et j'ai aimé l'ambiance du huis clos (l'action prend place dans un train). Pas d'endroit où fuir, se fuir, se cacher. A la manière d'un vaudeville, les personnages apparaissent, disparaissent, les points de vue changent, offrant une galerie de portraits riche. Peu à peu, tous les personnages se détraquent, tout commence à changer. Le décor, après tout, est propice à cela : être en vacances, en déplacement, être dans un autre contexte, c'est regarder sa vie comme on regarderait un jardin, mais d'une autre fenêtre.