Vous êtes ici

Les pleureuses

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

Rentrée littéraire : Inès Fernandez Moreno présente "Le ciel n'existe pas"

Sarah Vaughan nous raconte comment est né "La Ferme du bout du monde"

Rentrée littéraire 2017 : "Vous n'êtes pas venu au monde pour rester seuls" d'Eivind Hofstad Evjemo

Rentrée littéraire 2017 : "Demain sans toi" de Baird Harper présenté par Jean Mattern

Rentrée littéraire 2017 : Katie Kitamura présente "Les Pleureuses"

Rentrée littéraire 2017 : Jaroslav Kalfar présente "Un astronaute en bohême"

A lire aussi

14 Juin 2019

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir se téléporter dans l'univers d'une série, afin d'en découvrir tous les moindres secrets ? C'est...

30 Janvier 2019

Réédité chez Stock avec l’affiche du livre en couverture, Si Beale Street pouvait parler de James Baldwin fait l’objet d’une...

20 Décembre 2018

Passées les fêtes et accueillie la nouvelle année, il nous faut remettre le pied à l’étrier mais pas sans quelques bonnes lectures, pour sûr...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Heleniah
30 Août 2017
Publié sur
La narratrice s'est récemment séparée d'avec son mari, Christopher, mais personne ne le sait encore. Lorsque la mère de Christopher n'a plus de nouvelles de lui depuis qu'il est parti en Grèce, elle d.....
coquinnette1974
27 Août 2017
Publié sur
Merci au site Net Galley et aux éditions Stock de m'avoir permis de découvrir ce roman de la rentrée littéraire :) Les pleureuses est le premier roman de Katie Kitamura traduit en français. Le titr.....
Sourisetdeslivres
25 Août 2017
Publié sur
Premier roman de la rentrée littéraire que je lis, premier roman de Katie Kitamura traduit en français. J'ai aimé sans aimer ce roman. Tout d'abord l'absence de prénom de la narratrice, oui on pou.....