Vous êtes ici

Paru le: 
06 Mars 2019
Format :
132 x 205 mm
192
Ean : 
9782709663960
Prix : 
17.00 €
Ean numérique: 
9782709663724
Prix numérique: 
11.99 €
«  Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences. 
Et la peur de mourir.  
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas.  »

 
Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent  : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé  de la suivre.

à voir

Ajoutée le 19 Mars 2019

Passeur de savoirs et d'histoires connu de toutes les générations depuis le succès de l'émission "C'est pas sorcier", Jamy Gourmaud est heureux de nous présenter son premier livre où il nous emmène dans son

Ajoutée le 4 Février 2019

Véronique Olmi n’avait jamais entendu parler de Joséphine Bakhita (1869-1947) jusqu’à ce jour, il y a quelques années, où elle tombe nez à nez avec son portrait dans une petite église de Langeais. "Ça m’a complètement immédiatement bouleversée.

Ajoutée le 28 Janvier 2019

En des temps reculés mais finalement pas tant que ça, on a jugé des animaux. Du XIIe au XVIIIe siècle en gros, en France et dans toute la chrétienté, ont pu défiler à la barre, veaux, vaches, cochons...

Ajoutée le 25 Janvier 2019

Après un roman consacré à décrire de manière clinique et hallucinée les 36 heures de dérive meurtrière ayant abouti au meurtre de Sharon Tate et un essai où il questionnait la transmission littéraire de son père, poète surréaliste, Simon Liberati semble s’autoriser avec

Ajoutée le 16 Janvier 2019

Toujours plus concerné par la préservation des territoires sauvages, le jeune romancier Niels Labuzan a de nouveau posé ses valises en Afrique après un premier roman consacré à l’histoire de la Namibie, Cartograph

Ajoutée le 10 Janvier 2019

Après avoir tenu le journal d'un père en devenir suite à la grossesse de sa femme dans In utero (Au Diable Vauvert / Le Livre de Poche), l'écrivain voyageur Julien blanc-Gras pose une nouvelle fois ses valises au plus près

Ajoutée le 8 Janvier 2019

Pour sa quinzième édition, Francoscopie met le cap sur le futur.

Ajoutée le 7 Janvier 2019

Écrire le Taxi driver des années 2015-2017... Faire un contrepied à tout ce qui se dit sur la jeunesse des quartiers populaires... Inventer une langue nouvelle pour raconter cette histoire...

Ajoutée le 2 Novembre 2018

#MeToo aurait-il tué la drague ? Pas du tout !

Ajoutée le 22 Octobre 2018

En accueillant un jeune réfugié chez elle pendant un an, Émilie de Turckheim avait déjà fait un geste certain.

Jamy Gourmaud nous emmène dans son "Tour de France des curiosités naturelles et scientifiques"

Véronique Olmi présente "Bakhita"

Oscar Coop-Phane présente "Le Procès du cochon"

Simon Liberati présente "Occident"

Niels Labuzan présente "Ivoire"

Julien Blanc-Gras présente "Comme à la guerre"

Gérard Mermet présente Francoscopie 2030

Mahir Guven présente "Grand frère"

L'amour après #MeToo selon Fiona Schmidt

Émilie de Turckheim présente "Le Prince à la petite tasse"

A lire aussi

21 Mars 2019

Elle s’est classée sixième au palmarès 2018 des auteurs et autrices ayant vendu le plus de livres en France. Après Il est grand temps de...

21 Mars 2019

Paru chez Calmann-Lévy au printemps 2018, le dernier best-seller en date de Guillaume Musso, La Jeune Fille et la nuit peut à présent continuer son...

12 Mars 2019

Après avoir conquis plus d’un million de lecteurs, le premier roman de Gaël Faye, Petit pays (Grasset / Le Livre de poche), fait l’objet...

Avis des lecteurs

 
5/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de vanessanawell@gmail.com
Vanessa.L
5/5
15 Mars 2019
Publié sur
Une claque !!! Ah l'écriture de Delphine de Vigan... Je n'aime pas les romans de vie en général, mais Delphine de Vigan sait comment décrire l'humain, sans pathos, sans tirer sur la corde de la sensiblerie ou de l'humour à outrance. C'est plein de pudeur et d'élégance. C'est juste, tout simplement. J'avoue j'ai versé une larme ou deux. J'ai pleuré parce que j'ai aimé tendrement Michka. Michka perd les mots. Début d'aphasie diagnostique son médecin. Michka est vieille. Elle a peur. Elle ne veut plus être seule. Alors celle qui était correctrice, qui était si vive, qui est tellement intelligente, drôle et touchante se retrouve en maison de retraite. Delphine de Vigan sait comment rendre ses personnages vraiment vivants. Ce roman choral qui raconte Michka tantôt à travers la voix de Marie, une jeune fille qui a une histoire toute particulière avec la vieille dame, et tantôt par Jérôme, l'orthophoniste de la maison de retraite, est une merveille d'humanisme. Michka, à l'histoire bouleversante qui n'apparaît qu'en filigrane, c'est notre mamie, celle qu'on a envie de serrer fort fort dans nos bras. "Merdi", vraiment, pour ce magnifique roman.

à découvrir

Un soir de décembre
Les Loyautés
Les Loyautés
No et moi (Edition pédagogique)
D'après une histoire vraie
No et moi
D'après une histoire vraie
D'après une histoire vraie