Vous êtes ici

Le Pensionnat des jeunes filles sages

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

Rentrée littéraire : Inès Fernandez Moreno présente "Le ciel n'existe pas"

Sarah Vaughan nous raconte comment est né "La Ferme du bout du monde"

Rentrée littéraire 2017 : "Vous n'êtes pas venu au monde pour rester seuls" d'Eivind Hofstad Evjemo

Rentrée littéraire 2017 : "Demain sans toi" de Baird Harper présenté par Jean Mattern

A lire aussi

10 Octobre 2019

Roman phénomène de l'année 2017 aux Etats-Unis et élu meilleur livre de l'année par le magazine America , My absolute darling de Gabriel...

14 Juin 2019

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir se téléporter dans l'univers d'une série, afin d'en découvrir tous les moindres secrets ? C'est...

30 Janvier 2019

Réédité chez Stock avec l’affiche du livre en couverture, Si Beale Street pouvait parler de James Baldwin fait l’objet d’une...

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
cecile13
2.86
17 Janvier 2016
Publié sur
Le pensionnat des jeunes filles sages ne mérite pas du tout son nom. Le personnage de Théa n'a rien de sage. C' est une sacrée dévergondée, elle a été envoyée dans ce pensionnat parce qu'elle a eu des.....
Killing79
2.86
17 Novembre 2015
Publié sur
En découvrant le titre et la couverture du livre puis en lisant le résumé à l'arrière de celui-ci, je me suis senti légèrement dérouté. Plus de 500 pages sur le récit d'une gamine dans un pensionnat d.....
Ade_quat
2.86
22 Septembre 2015
Publié sur
Les années 30, un pensionnat, des chevaux... a priori, je pensais ne pas pouvoir me tromper avec un tel sujet, qui a tout pour me plaire. Et pourtant...Je crois que rarement un roman m'a autant .....
lilyboop
5/5
30 Juillet 2015
Publié sur
J’ai adoré. Je ne l’ai pas lâché. Je l’ai même lu dans le métro de beau matin ! – et je ne suis vraiment le genre de fille qui lit alors qu’elle est réveillée depuis moins d’une heure… Dès le début, j’ai accroché au caractère de Théa. Elle nous parle franchement, et dit les choses comme elles sont.C’est finalement plus une peinture de la société des années 30 vu par une femme. Je pense que c’est le genre de livre qu’on adore ou qu’on déteste.