Vous êtes ici

Le dernier crâne de M. de Sade

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Philippe Hayat présente "Où bat le coeur du monde"

Morgan Sportès présente "Si je t'oublie"

Jean Védrines présente "Âge d'or"

Éléonore Pourriat présente "Histoire d'Adrian Silencio"

Nathalie Sauvagnac présente "Les Yeux fumés"

Abdourahman Waberi présente "Pourquoi tu danses quand tu marches ?"

Blandine Rinkel présente "Le Nom secret des choses"

Gil Bartholeyns présente "Deux kilos deux"

Valérie Tong Cuong présente "Les Guerres intérieures"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Samuel Blumenfeld, auteur des "Derniers jours de Marlon Brando"

A lire aussi

12 Février 2020

Les éditions JC Lattès publieront le premier roman de la chanteuse Olivia Ruiz le 8 avril 2020. La commode aux tiroirs de couleurs s’inspirera...

12 Février 2020

Après La vie secrète des écrivains l’an dernier et alors qu’il reste l’auteur ayant vendu le plus de livres en 2019, Guillaume...

06 Février 2020

En cinq ans, le Mazarine Book Day est devenu l’un des rendez-vous incontournables des auteurs à la recherche d’un éditeur. Organisé par...

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
titi6
3.25
28 Octobre 2015
Publié sur
La fin du livre est vraiment mauvaise. Dommage.
wellibus2
3.25
21 Décembre 2014
Publié sur
On suffoque dès les premières pages l'air manque sous l'étreinte divinement infernale d'une prose virulente. Entre ombre et lumière les scènes les plus abominablement obscènes commenc.....
Mondouble
3.25
24 Février 2014
Publié sur
Quand la mort frappe le marquis de Sade, la narration de l'histoire prend un autre ton: on suit les pérégrinations du crâne de Sade, auquel le conteur prête des vertus maléfiques (ou érotiques). Le ré.....
Laure.M
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un petit bijou qui se dévore avec frivolité, curiosité et amusement. Livre prémonitoire ? Influence imaginée du marquis de Sade ? Ambiance fantastique et conte historico-ludique. Le livre couvre près de deux siècles; 1814, Charenton - l'année et le lieu de D.A.F. Marquis de Sade. Des derniers instants de vie dévoyée, aux voyages du crâne de ce dernier, l'auteur nous persuade que D.A.F. ne nous a pas quitté, et qu'il a marqué sans nul doute les esprits et la littérature. De la même manière peut-être que Jacques Chessex marquera les esprits par ce dernier roman, qui sera publié à quelques temps d'intervalle de sa propre disparition.
Christophe.C
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Le vieillard, âgé de 74 ans, n'a rien perdu de son sens du vice. En témoigne la petite Madeleine Leclerc qui, du haut de ses 16 ans, reçoit et prodigue les sévices ordonnés par le marquis : "L'exercice de sodomie a réussi [...] l'aiguille remonte au corps lisse, s'égare et remonte aux seins, tourne dans les muscles et les nerfs du maigre mamelon, [Madeleine] pousse des cris aigus". Alfonse Donatien, encore fringant, fait jurer à ses médecins, les docteurs Doucet et Ramon, qu'on ne découpe pas son corps après sa mort ("j'interdis que mon corps soit autopsié") et qu'on ne place "aucun signe religieux [...] aucune cochonnerie de croix su [sa] dépouille". Car le marquis sent sa fin qui approche, "le pressentiment de sa mort agit sur [son] esprit et [ses] nerfs", ce n'est plus qu'une question de temps, "plus que trois mois à vivre". La deuxième partie du roman est consacrée à la légende du crâne de Sade, "ornement lui-même, de magie intense, de hantise sonore". L'idée de vouloir raconter les destins successifs de son crâne (ou une de ses copies en plâtre ?) est amusante selon moi même si cela rompt quelque peu avec le "charme" de la première partie. Un très bon roman sur Sade à ne pas mettre entre toutes les mains. Âmes sensibles s'abstenir ! Pour en savoir plus sur Sade, je vous conseille 2 films : "Sade" de Benoît jacquot (2000) avec Daniel Auteuil et "Quills, la plume et le sang" de Philip Kaufman (2001) avec Geoffrey Rush.
Les lectures de.N
1/5
03 Avril 2015
Publié sur
Je n'ai pas réussi à entrer dans ce roman. A la lecture de la 4ème de couverture, j'ai cru qu'il y avait une sorte d'enquête sur le personnage du Marquis de Sade. Mais je n'ai pas pu aller au delà d'une vingtaine de pages à cause des passages scatologiques. Le personnage est certes scandaleux mais je ne m'attendais pas à de tels passages dans ce roman et j'avoue que j'ai eu suffisamment la nausée pour ne pas avoir envie de continuer. S'agissant du style, je l'ai trouvé excellent mais ce roman m'a fortement mise mal à l'aise et j'ai préféré abandonner.