Vous êtes ici

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

à voir

Céline Denjean nous présente "Double amnésie"

Prix du Quai des Orfèvres 2018 : les cybermenaces au cœur du roman de Sylvain Forge

Donna Leon : "Je ne sais jamais comment mes livres vont se terminer !"

Entretien avec Emmanuel Grand autour de son deuxième polar

Niko Tackian présente "Toxique"

Donato Carrisi livre les secrets de "Malefico"

Sophie Hannah présente sa nouvelle aventure d'Hercule Poirot

Maryse Rivière, lauréate du prix du Quai des Orfèvres 2014

A lire aussi

70 livres pour les 70 ans du Livre de Poche

09 Février 2023

Il y a 70 ans, naissait Le Livre de Poche, une révolution culturelle devenue incontournable sur la scène littéraire française. Depuis 70 ans donc,...
"Sang d'encre": le nouveau roman de Robert Galbraith en librairie le 2 mai 2024

03 Mai 2024

Sang d'encre , le sixième volume des enquêtes du détective Cormoran Strike écrites par Robert Galbraith, est disponible en France aux éditions...

26 Avril 2024

Dans Triangle noir publié aux éditions Calmann-Lévy, Niko Tackian propose une immersion sans concession dans le mal contemporain : des fléaux actuels...
Gargantuesque
3.99
24 Mai 2017
Publié sur
Bernie Gunther est de ceux à qui on ne la fait pas. Face à lui, les têtes pensantes du parti nazi et tout ce qu'il y a de moins reluisant dans l'Allemagne des années 30 et 40. Détective privé, il est .....
vvifamily
3.99
14 Mars 2017
Publié sur
Jolie découverte de Philippe Kerr que je lirai certainement encore. J'ai apprécié le premier tome, un peu moins le deuxième et j'espère terminer un jour le troisième. Néanmoins, j'ai mis d'autres .....
gong
3.99
08 Février 2017
Publié sur
Un long récit en trois sections chronologiques où l'on découvre que le parti national socialiste installé au pouvoir légalement se trouve fonctionner comme une mafia sectaire animée p.....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
23 Décembre 2021
Publié sur
comprend " l'été de cristal" la pale figure et un requim allemand avec pour toile de fond le III REICH à son apogée et, apres sa defaite. bernie gunther ex policier Berlinois est devenur détective privé.
Portrait de Anonyme
Anonyme
2/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Amateur de fresque historique mâtinée d’intrigue policière, ce livre est pour vous. L’édition de poche réunit les trois tomes (L’été de cristal, La pâle figure et Un requiem allemand), éditées à l’origine entre 1989 et 1991.
Portrait de Anonyme
Anonyme
2/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Amateur de fresque historique mâtinée d'intrigue policière, ce livre est pour vous. L'édition de poche réunit les trois tomes (L'été de cristal, La pâle figure et Un requiem allemand), éditées à l'origine entre 1989 et 1991. Comme le titre l'indique, l'histoire se déroule en Allemagne, à Berlin, à partir de 1936 pour L'été de cristal, 1939 pour le second tome et, enfin, 1947 pour le dernier. Le héros est un détective privé, ancien membre de la police berlinoise au début de la série. A l'image des meilleurs détectives américains, Bernie Gunther est insolent, courageux et picole sec. Côté personnage, rien de nouveau sous le soleil. Ce qui fait tout le sel de ce livre est bien évidemment le lieu et la période. C'est également le problème. Les histoires se tiennent globalement même si l'abus de figure stylistique dans le tome 1, manie extrêmement pénible heureusement absente du reste de l'ouvrage, nuit gravement à la fluidité du récit. Pour tout dire, j'ai plus d'une fois manqué balancer le livre à travers la pièce ! Le problème est celui de transformer des personnages réels en personnages de fiction plus particulièrement quand ils s'appellent Goering, Himmler ou Heydrich. L'écueil étant, à travers une trame romanesque, de nous les rendre sympathiques. Ce n'est pas la première fois dans la littérature et ce n'est sûrement pas la dernière. On a vu les polémiques créées par Les bienveillantes ou Jan Karski. Alors oui, le romancier a le droit de s'emparer de la réalité, fait divers ou autre, et de la transformer par le biais de la narration. C'est le propre du roman d'être une distorsion du réel pour éclairer le monde. Mais présenter un homme tel que Arthur Nebe policier, membre du parti nazi dès 1931 (et commandant, entre autre, de l'Einsatzgruppe B, responsable de la mort de plusieurs milliers de civils juifs, impliqué dans le programme d'euthanasie des malades mentaux, etc.) de manière aussi ambigüe... Il est en effet le mentor et le protecteur de Gunther... Un personnage fictif aurait pu faire l'affaire. Utiliser des bourreaux tels que ceux précédemment cités, c'est, quelque part, les humaniser, les banaliser. C'est ce qui me gêne. On peut considérer que c'est un détail. Ou non.
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Gunther, détective privé ancien agent de la kripo, nous entraîne dans ses aventures-enquêtes dans Berlin d'avant, pendant et après la guerre. Dans le lignée des romans noirs américains, on y vit des aventures palpitantes où la petite histoire se mélange à la grande. C'est un très agréable moment de lecture, au croisement du roman policier, du roman d'aventures et du roman historique. Peuplé de personnages bariolés et d'ennemis qu'on adore détester, Kerr arrive à peindre les lieux, les situations et les personnages avec un cynisme poétique et drôle. L'attachant désabusé Bernie Gunther nous fait visiter les bas fonds et les hautes sphères de Berlin, de l'ascension d'Hitler jusqu'aux ruines de la défaite, sa compagnie est fascinante. Ce livre est servi par des dialogues géniaux et, un peu à la manière d'Ellroy, parvient à nous rendre immoraux et corruptibles et fiers de l'être. Excellent roman à lire d'une traite.
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
22 Décembre 2021
Publié sur
"Berlin j'adorais cette ville autrefois, avant qu'elle ne tombe amoureuse de son propre reflet et se mette à porter les corsets rigides qui l'étouffaient peu à peu. J'aimais la philosophie bon enfant, le mauvais jazz, les cabarets vulgaires et tous les excès culturels de la République de Weimar qui avait fait de Berlin l'une des villes les plus fascinantes de l'époque." La trilogie berlinoise comprend "L'été de cristal", "La pâle figure" et "Un requiem allemand". Trois excellents polars dans l'ambiance asphyxiante du IIIe Reich. Cette trilogie a été couronnée du Prix des Lecteurs Policier 2010. Bernie Gunther, ex-commissaire de police, détective privé (solitaire à l'humour noi-noir et amateur de jolies femmes, cela va de soi, "Etre cynique, c'est, pour un détective, l'équivalent de la main verte pour un jardinier",) enquête sur disparitions en tout genre, vol de bijoux et autres crimes sexuels. On y croise (en chair et en os, brrrrr) Heydrich, Himmler, Goering entre autres odieux personnages. Philip Kerr nous propose des polars intelligents (si, si, ça existe !), sérieusement documentés (si, si, vous dis-je) et palpitants (si, si, palpitants). Pour amateurs d'Histoire et fans de détective privé genre loup-solitaire, à la Philip Marlowe ou à la Nestor Burma. Un savant, habile et efficace mélange de fiction et de réalité. Un quatre étoiles fortement recommandé ! "Les discours des responsables du Parti étaient toujours précédés et suivis d'un petit morceau de Beethoven. Comme je dis souvent, plus le tableau est moche, plus le cadre est somptueux."
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Publiés pour la première fois entre 1989 et 1991, L'Eté de cristal, La Pâle Figure et Un requiem allemand ont pour toile de fond le IIIe Reich à son apogée et, après la défaite, l'Allemagne en ruine de 1947. Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise, est devenu détective privé. Désabusé
Portrait de Anonyme
Anonyme
2/5
23 Décembre 2021
Publié sur
J'ai aimé le fait que les intrigues se passent à Berlin dans la période sombre du IIIe Reich. Par contre, j'ai beaucoup moins aimé la manière dont évoluaient les intrigues. Je m'y suis perdue, ne sachant plus qui était qui et qui avait fait quoi. Je me suis d'ailleurs arrêtée après les deux premiers tomes et n'ai pas lu "Le Requiem allemand". A noter que mes parents, qui m'ont prêté ce livre, ont adoré. J'ai dû passer à côté. Dommage.