Vous êtes ici

La baronne meurt à cinq heures

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Céline Denjean nous présente "Double amnésie"

Prix du Quai des Orfèvres 2018 : les cybermenaces au cœur du roman de Sylvain Forge

Donna Leon : "Je ne sais jamais comment mes livres vont se terminer !"

Entretien avec Emmanuel Grand autour de son deuxième polar

Niko Tackian présente "Toxique"

Donato Carrisi livre les secrets de "Malefico"

Sophie Hannah présente sa nouvelle aventure d'Hercule Poirot

Maryse Rivière, lauréate du prix du Quai des Orfèvres 2014

A lire aussi

21 Février 2020

Paru le 15 janvier aux éditions du Masque, La deuxième femme , thriller psychologique de Louise Mey, passe au crible, d'une plume habitée et...

22 Mars 2019

À l’occasion de la parution en France de son dernier roman, En attendant le jour (Calmann-Lévy), le maître incontesté du roman noir Michael...

14 Mars 2019

Ils ont accompagné notre jeunesse et traversé les générations en entretenant le mystère et l’aventure dans notre bibliothèque : les cultissimes...

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
FramboiseVanille
3.44
31 Mai 2017
Publié sur
Ce petit livre se lit ultra rapidement et avec plaisir. Cependant j'ai pas été accrochée plus que ça. L'intrigue est bien, le vocabulaire riche et le style plein d'humour ce qui est rend la lecture fl.....
Tobcach
3.44
12 Mai 2017
Publié sur
On reconnaît et retrouve avec plaisir la verve de l'auteur. Bon moment et sourires garantis...
Laroussie
3.44
27 Octobre 2016
Publié sur
Un polar historique où Voltaire mène l'enquête. Un opus documenté et savoureux, tout empreint de l'esprit du XVIIIe siècle, pétri d'ironie et d'humour. Le roman policier n'est sans doute pas à la haut.....
THIERRY.C
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
Voltaire mène l'enquête. Dans ce polar historique et néanmoins jubilatoire, Frédéric Lenormand réussit à entremêler réalité et fiction. L'écriture de Lenormand, conforme au XVIIIème siècle, colorée d'un humour irrésistible ravira le lecteur surpris par un Voltaire inattendu et dispensateur de savoureuses sentences. Imaginez un Voltaire détective privé secondée par une jeune marquise du Châtelet, "enceinte jusqu'au cou", à la recherche (mouvementée, très mouvementée) d'une vérité judiciaire aussi inaccessible qu'une vérité philosophique. De faux en vrais testaments qui passent de mains en mains voire (tré)passent de cadavres en cadavres, des crimes aux codes mystérieux, un abbé aussi bête que vorace, une comtesse adoratrice de fessées jansénistes (si, si ça doit exister), une demoiselle de compagnie très (trop) sainte-nitouche, une semblant d'ingénue adepte de confitures vénéneuses, une baronne débauchée (ça doit exister aussi), un lieutenant général de police obsédé par la Bastille. Et un Voltaire rocambolesque qui n'aspire qu'au repos pour, enfin, achever ses Lettres Philosophiques entamées durant son exil en Angleterre. "Je ne peux pas aller en prison ! J'ai mon Eriphyle ! - L'apothicaire du gouverneur vous soignera ça, il a des pommades contre toutes sortes d'eczéma. - Ce n'est pas une sorte d'eczéma, c'est une sorte de tragédie !" Ce roman a obtenu le prix Arsène Lupin et le prix Historia du roman policier historique. C'est bien mérité. Un très bon moment de lecture, c'est déjà beaucoup, non ?