Vous êtes ici

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Lire et écrire avec Aurélie Tramier

Isabelle Autissier présente "Le naufrage de Venise"

Questions de lecteurs avec Guillaume Musso

Lire et écrire avec Valérie Tong Cuong

Rentrée littéraire 2021 : François Bégaudeau présente "Notre joie"

"Né d'aucune femme" - Dans les coulisses de la version audio du roman de Franck Bouysse

L'interview Toute première fois avec Adrien Borne

Rentrée littéraire : les éditions Stock présentent leurs livres en vidéo

Rentrée littéraire : Nicolas Deleau présente "Des rêves à tenir"

Rentrée littéraire : Isabelle Carré présente "Du côté des Indiens"

A lire aussi

"Écoute la pluie tomber" : Olivia Ruiz bientôt de retour en librairie

11 Mai 2022

Après le succès de La commode aux tiroirs de couleurs , Olivia Ruiz est de retour ce 11 mai en librairie avec un deuxième roman : Écoute la pluie...
Prix des Lecteurs U 2022 : Serena Giuliano récompensée pour "Luna"

15 Avril 2022

Serena Giuliano a reçu le Prix des Lecteurs U pour son roman Luna . Elle succède à Anne-Gaëlle Huon, lauréate 2021, avec son roman Les Demoiselles .
"Une vie possible" de Line Papin : être ou ne pas être mère

08 Avril 2022

Line Papin signe son retour à l'autofiction avec Une vie possible (Stock), où l'expérience de ses deux grossesses interrompues réveille son...
JeanLouisBOIS
3.15
17 Novembre 2016
Publié sur
Abandonné page 78 - Je ne suis jamais arrivé à "rentrer" dans ce livre par ailleurs bien écrit. A reprendre peut-être avec l'esprit plus ldégagé...
Cacha
3.15
01 Mars 2016
Publié sur
L'auteur se retrouve nanti de béquilles après un accident de santé. Il ne peut regagner son appartement parisien avant quelques semaines et vit donc dans un hôtel proche du jardin du Luxembourg. Ce li.....
amartia
3.15
10 Novembre 2015
Publié sur
Un livre terminé depuis plus de quinze jours, mais auquel je repense, qui me revient en mémoire, bref, que je ne suis pas prête à oublier. Et pourtant, rien d'extraordinaire, pas d'actions débridée.....
5
Publié sur

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Anonyme
Anonyme
3/5
23 Décembre 2021
Publié sur
Jamais le mot "vagabondage" ne m'a semblé aussi juste pour qualifier un récit. Vassilis Alexakis vagabonde dans le jardin du Luxembourg qui borde son quartier d'habitation temporaire de convalescent monté sur béquilles. Il le parcourt certes lentement mais en tout sens, n'abandonnant rien de son histoire qu'inaugure Marie de Médicis, de ses arbres, ses statues, son bassin, de ses secrets et de ses mystérieux personnages dont certains sortis de la pittoresque imagination de l'auteur, qui centre sa nouvelle géographie sur le fameux théâtre de marionnettes où, après mes enfants, viennent mes petits-enfants découvrir Guignol. Au vagabondage du piéton de Paris 6e se mêle la promenade littéraire de l'homme de lettres, elle aussi sur deux jambes - si je puis dire : d'une part la culture de son pays d'origine, d'autre part le souvenir de ses lectures de romans populaires qui ont accompagné sa jeunesse, la relevant de la familiarité de ses nombreux personnages. Romans français : Les trois Mousquetaires, Le Comte de Monte-Cristo, Les Misérables... ; romans étrangers : Le dernier des Mohicans, L'Île au trésor, Robinson Crusoë... Les marionnettes du théâtre qui figurent ces héros, déclenchent des séquences nostalgie et titillent des délires romanesques qui les projettent du minuscule jardin de son enfance à Athènes jusqu'aux égouts et carrières souterraines du quartier du grand jardin parisien. Nous sommes en 2011-2012, l'actualité économique rattrape cet enfant de la diaspora amoureux de son pays, de sa glorieuse antiquité, de sa fluctuante histoire moderne : la domination ottomane, la révolte du peuple immortalisée par Delacroix et Hugo - ce dernier a écrit un poème intitulé... L'Enfant grec -, la terrible occupation nazie (que l'Allemagne n'a jamais indemnisée !), l'épisode des colonels, et maintenant... La Grèce ne serait-elle plus qu'une idée ? comme me l'a rapporté un ami grec. Vassilis Alexakis traite ce cocktail auto-fictionnel dans le style d'une littérature du rien. C'est la marque d'élégance d'un gentleman écrivain qui cultive la bonne humeur, "ne serait-ce que pour donner l'exemple" comme dit Jacques Prévert.