Vous êtes ici

Jezabel

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

à voir

Questions de lecteurs avec Laurent Gounelle

L'interview Toute première fois avec Rachida Brakni

Lire et écrire avec Serena Giuliano

Lire et écrire avec Julia Malye, auteure de "La Louisiane"

Questions de lecteurs avec Aurélie Tramier

Lire et écrire avec Gilles Marchand

Questions de lecteurs avec Maria Larrea, auteure de "Les gens de Bilbao naissent où ils veulent"

Lire et écrire avec Cédric Sapin-Defour, auteur de "Son odeur après la pluie"

Lire et Ecrire avec avec Marc Alexandre Oho Bambe : entre poésie, musique et paternité

L'interview Toute première fois avec Julie Héraclès

A lire aussi

Dans La gosse , paru chez Grasset fin mars, Nadia Daam parle de sa relation avec sa fille qu’elle élève seule. Monoparentalité, adolescence,...
« Rapatriement » d’Eve Guerra chez Grasset, Prix Goncourt du premier roman 2024

14 Mai 2024

Eve Guerra reçoit le Prix Goncourt du premier roman 2024 pour son livre Rapatriement , publié chez Grasset.

02 Mai 2024

Julien Sandrel, l’auteur de best-sellers dont La Chambre des merveilles , adapté au théâtre et au cinéma l’an dernier, publie son...
Arsinoai
4.04
03 Juillet 2017
Publié sur
J'ai vraiment aimé cette histoire du début à la fin. Ca s'ouvre sur un procès d'une femme nommée Gladys Eysenach qu'on accuse de "crime passionnel". On découvre au cour de l'histoire que la vérité es.....
AgatheDumaurier
4.04
10 Juin 2017
Publié sur
Magnifique roman, injustement méconnu ! Tout est réussi dans cette oeuvre : la structure, d'abord. 1934. On assiste au procès de Gladys, accusée du meurtre de son jeune amant. Le lecteur est projeté .....
saphoo
4.04
06 Juin 2017
Publié sur
Hermétique je suis restée face à ce portrait. Je n'ai pas ressenti le coup de coeur comme certains lecteurs, au contraire, cette femme m'a exaspérée, un concentré d'égoïsme pure, Madame sa jeunesse.....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Anonyme
Anonyme
5/5
22 Décembre 2021
Publié sur
Son maintien irréprochable, sa beauté, sa dignité à la barre fascinent l'auditoire qui tend l'oreille pour en apprendre davantage sur elle. Nemirovsky remonte le cours du temps et déroule la vie de la mystérieuse GladysEysenbach, de l'adolescence à ce fameux soir de Noël où elle devint meurtrière. Irène Nemirovsky a tout d'une ensorceleuse et dresse dans Jézabel le portrait terrifiant d'une femme à la beauté fascinante qui exerce son pouvoir de séduction sans lassitude et avec une délectation maladive même si cela doit faire d'elle une mère monstrueuse (à l'image de tous les personnages de mère chez cette romancière qui n'a jamais cessé d'écrire le désamour de sa propre génitrice envers elle). Jézabel est, au-delà d'un récit noir et dramatique, un portrait de femme d'une rare finesse psychologique, en prise avec ses faiblesses et ses contradictions, victime d'une chasse aux chimères à l'issue aussi prévisible que tragique.