Vous êtes ici

Helena Rubinstein

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Michèle Fitoussi présente "Janet"

Jean-Daniel Baltassat présente "La Tristesse des femmes en mousseline"

Vanessa Schneider présente "Tu t'appelais Maria Schneider"

Franck Courtès raconte son parcours dans "La dernière photo"

"Le Journal d’Anne Frank" : découvrez le roman graphique magistral d’Ari Folman et David Polonsky

Avec Mathias Malzieu dans les coulisses de son "Journal d'un vampire en pyjama"

Rentrée littéraire 2017 : Erik Orsenna présente "La Fontaine, une école buissonnière"

Christophe Beaugrand nous parle de "L’Eloge de la loose" (En dessins !)

Rentrée littéraire 2016 : Ghislaine Dunant présente "Charlotte Delbo, la vie retrouvée"

Agathe Natanson : rencontre autour de "L’Art de ne pas être grand-mère"

A lire aussi

"Rejoignez-nous" aux éditions Kero : Greta Thunberg milite pour un rassemblement collectif en faveur de l'environnement

23 Juillet 2019

Malgré les voix s'élevant à droite et à l'extrême-droite pour boycotter son discours, la jeune activite suédoise Greta Thunberg a bien pris...

03 Juillet 2019

Raconter René Goscinny en bande-dessinée. Tel est le projet artisitique de Catel, qui dresse le portrait du père du célèbre Astérix dans Le roman des...
Depuis de nombreuses années, Ginette Kolinka parcourt la France pour raconter dans les écoles l'enfer des camps d'extermination où elle a été...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
levanahbatiah
3.50
17 Mars 2015
Publié sur
C'est un livre bourré d'informations sur la vie d'Helena Rubinstein, femme au destin incroyable ! Femme de caractère, intransigeante, paradoxale, difficile à satisfaire ... il me manquait juste le reg.....
yaaba
3.50
02 Juin 2014
Publié sur
Quel parcours ! Helena Rubinstein est une pionnière, une femme d'affaires redoutable, une visionnaire. Elle fut adulée ou haïe, enviée et critiquée, fit des remous dans le monde financier.....
isalune
3.50
21 Décembre 2012
Publié sur
Je suis partagée ... D'un côté il y a cette femme incroyable, qui vit comme elle l'a décidé, qui affirme des choix non-conventionnels (enfin!! Youpee!), qui crée un empire et le gère avec lucidité,.....
5
Publié sur
5
Publié sur
5
Publié sur
Marylin.M
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un livre fort, sur le destin d'une femme d'exception. Caractère paradoxal, à la fois timide et tyrannique, très entourée et terriblement seule ; Helena Rubinstein fascine ses contemporains et nous fascine encore aujourd'hui par la détermination dont elle a fait preuve a une époque où être femme, juive et issu d'un milieu pauvre était la pire des tares.
Marylin.M
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
C'est avec intrigue et bonheur que j'ai ouvert la première page de ce livre. Intrigue, car je ne connaissais pas Helena Rubinstein : ni la femme, ni la marque de cosmétiques pourtant mondialement célèbre. Bonheur, car je suis friande de tout ce qui touche à la mode ; quelle qu'elle soit ; de la première moitié du XXe siècle. Et que ce livre me semblait être dans la lignée du livre sur Madeleine Vionnet que j'avais beaucoup apprécié. Voilà donc ce qui m'a poussé a me présenter pour ce partenariat proposé par les éditions Grasset. Michèle Fitoussi nous dresse avec sincérité le portrait de ce petit bout de femme, Helena Rubinstein, née en 1872 en Pologne, à une époque où les femmes sont au foyer et n'ont que peu de chance et de moyens d'en sortir. C'est pourtant ce qu'elle va réussir en rejetant les nombreux prétendants que lui propose son père et en s'exilant en Australie avec 12 petits pots de crèmes que lui confie sa mère afin qu'elle prenne bien soin de sa peau là-bas. Ainsi, et tout au long du récit, le lecteur découvre une femme ambitieuse mais craintive ; indépendante mais tellement possessive envers les siens ; timide mais tyrannique. Helena Rubinstein, c'est tout et son contraire à la fois et Michèle Fitoussi le raconte parfaitement. A noter que j'ai particulièrement apprécié le livret de photographies au milieu de l'ouvrage. Ce livre est également intéressant car, en plus de décrire un destin, il est une vitrine des époques que traverse Madame ; le surnom dont elle sera très vite affublée. Ainsi on découvre l'émancipation forcée des femmes durant la première guerre mondiale faute de main d'oeuvre masculine, puis leur retour aux foyers dès la fin du conflit. Ce qu'Helena Rubinstein va leur prouver, c'est que "La beauté, c'est le pouvoir" et c'est ainsi qu'elle va vendre ses crèmes facilement, même en temps de crise, comme ce fut le cas en 1929. Pour résumer, j'ai réellement apprécié cette lecture et ce destin qu'est celui d'Helena Rubinstein. Ce femme s'est très vite retrouvée dans un cercle vicieux : le travail lui a permis d'échapper aux tourments de sa vie mais il a aussi détruit ses relations familiales intimes, notamment avec son premier mari et ses deux enfants. Cette femme avide de pouvoir va perdre beaucoup de monde a cause de son caractère dur, de sa froideur apparente. Et pourtant, quand elle aimera, ce sera excessivement ; de même quand elle fera preuve de gentillesse au point d'aider financièrement chacun des membres de sa famille, proche ou éloigné. Et peut-être que seul un caractère comme celui-ci était capable de créé un tel empire.
françoise.p
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
au final, c'est quand même Elisabeth Arden qui l'emporte.......