Vous êtes ici

Fortune de mer

Onglets livre

à voir

Jean-Luc Coatalem présente "La Part du fils"

Rentrée littéraire 2017 : Jean-Luc Coatalem présente "Mes pas vont ailleurs"

Aurélie Valognes présente "La Cerise sur le gâteau" en poche

Philippe Hayat présente "Où bat le coeur du monde"

Morgan Sportès présente "Si je t'oublie"

Jean Védrines présente "Âge d'or"

Éléonore Pourriat présente "Histoire d'Adrian Silencio"

Nathalie Sauvagnac présente "Les Yeux fumés"

Abdourahman Waberi présente "Pourquoi tu danses quand tu marches ?"

Blandine Rinkel présente "Le Nom secret des choses"

A lire aussi

19 Novembre 2019

Finaliste cette année des prix Goncourt et Renaudot, Jean-Luc Coatalem se voit aujourd’hui récompensé du prix Jean Giono pour La Part du fils...

10 Mars 2020

Si le Mazarine Book Day n’aura malheureusement pas lieu cette année, consolons-nous avec le premier roman publié de la lauréate de l’an...

05 Mars 2020

Alors que son dernier livre, L’Odeur de la colle en pot , sera disponible au Livre de Poche le 1er avril, Adèle Bréau sera de retour en...
taipo
18 Novembre 2015
Publié sur
En Bretagne, il faut se méfier des apparences autant que de la météo. Nous sommes sur l'île d'Ouessant, on y arrive à bord d'un petit avion. Quelques voyageurs, deux druides, un spécialiste des abeill.....
Albertine22
06 Novembre 2015
Publié sur
Dans les remerciements à la fin du roman, Jean-Luc Coatalem salue le chanteur Christophe Miossec pour sa chanson "Fortune de mer". Elle l'a accompagné tout au long de la rédaction de ce livre. Avant.....
hcdahlem
31 Octobre 2015
Publié sur
Les remerciements qui viennent clore ce court - mais bon - roman donnent une bonne indication de ceux qui l'ont inspiré: l'album Finistériens de Miossec, et notamment la chanson «Une fortune de mer», .....

Avis des lecteurs

 
3/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Henri-Charles.D
Henri-Charles.D
3/5
24 Novembre 2015
Publié sur
Huis-clos à Ouessant, chargé d'embruns, de légendes et de la disparition d'une belle journaliste. Mais qui est vraiment perdu sur cette île? En parlant de «polar métaphysique», l’éditeur a bien résumé l’ambiance de roman qui mêle avec bonheur le fait divers et l’étude sociologique, la libido dérangée des uns et les rêves de gloire des autres. Sans oublier l’hommage de l’enfant du pays à ces récits et paysages qui l’ont façonné. Bon vent !