Vous êtes ici

Du rêve pour les oufs

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

à voir

Lire et écrire avec Sophie Rouvier

Questions de lecteurs avec Laurent Gounelle

L'interview Toute première fois avec Rachida Brakni

Lire et écrire avec Serena Giuliano

Lire et écrire avec Julia Malye, auteure de "La Louisiane"

Questions de lecteurs avec Aurélie Tramier

Lire et écrire avec Gilles Marchand

Questions de lecteurs avec Maria Larrea, auteure de "Les gens de Bilbao naissent où ils veulent"

Lire et écrire avec Cédric Sapin-Defour, auteur de "Son odeur après la pluie"

Lire et Ecrire avec avec Marc Alexandre Oho Bambe : entre poésie, musique et paternité

A lire aussi

Prix Flaubert 2024 : Stéphanie Polack récompensée pour "Les corps hostiles"

28 Mai 2024

Stéphanie Polack a reçu le Prix Flaubert 2024 vendredi 24 mai pour son roman Les corps hostiles , publié aux éditions Grasset.
Prix Aznavour 2024 : Léonor de Récondo récompensée pour "Le grand feu"

27 Mai 2024

Léonor de Récondo a reçu le Prix Aznavour 2024 pour son roman Le grand feu , publié aux éditions Grasset.
Dans La gosse , paru chez Grasset fin mars, Nadia Daam parle de sa relation avec sa fille qu’elle élève seule. Monoparentalité, adolescence,...
dido600
3.38
21 Novembre 2016
Publié sur
L'histoire du livre est celle d'une jeune fille âgée de 24 ans, nommée Ahlem, qui habite Ivry, est arrivée en France à l'âge de 11 ans. Orpheline de sa mère, assassinée en Algérie, depuis l'accident d.....
coquinnette1974
3.38
04 Octobre 2015
Publié sur
Du rêve pour les oufs est un petit roman sympathique, lu très rapidement. Ahlème nous emmène dans sa cité, dans "son bled" et il y a beaucoup d'humour. C'est une jeune femme attachante, mais je n'ai .....
AnissaBnFk
3.38
16 Juin 2015
Publié sur
Après avoir lu le premier livre de Faïza Guène, je voulais me faire une opinion plus approfondie en lisant un livre qu'elle a écrit deux ans après le premier. Je n'aurais qu'un mot à dire : "lége.....

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Anonyme
Anonyme
4/5
22 Décembre 2021
Publié sur
"Les plus belles histoires sont celles qui commencent mal" répète souvent Tante Mariatou à Alhème, l'héroïne du nouveau roman de l'auteur de "Kiffe kiffe demain". Si cela est vrai, alors "Du rêve pour les oufs" est assurément une belle histoire... A 24 ans, sans diplôme universitaire et dépourvue de la nationalité française, orpheline de mère, Alhème tente de faire vivre sa famille : son père - qui a perdu une grande partie de ses capacités mentales dans un accident du travail - et son petit frère Foued, qui préfère jouer au foot ou faire du "biz" avec des plus grands et encore plus perdus que lui plutôt que de travailler au collège. Elle s'accroche, multipliant les petits boulots sans intérêt et mal payés. Et elle nous raconte sa vie, porte un regard empreint d'humour et de cynisme, de tendresse et d'autorité sur sa famille, ses amis, ses voisins de la cité d'Ivry, les gens qu'elle croise... Heureusement, Alhème, qui signifie "rêve" en arabe, a un prénom prédestiné. Souvent, donc, et malgré tout, elle rêve. De trouver un amoureux qui la serre dans ses bras. De repartir avec son père et son petit frère dans son Algérie natale. Ou bien elle rêve des histoires, qu'elle écrit dans un petit carnet à spirales, juste pour échapper un peu à ce quotidien pesant et qui semble sans issue... La narratrice du deuxième roman de Faïza Guène a neuf ans de plus que celle de son premier sorti en 2004. Il est vrai qu'en si peu de temps la jeune romancière a énormément gagné en maturité sans rien perdre de son ton mordant, de la vivacité de sa plume et de son style direct et percutant. Peut-être parce qu'elle aussi a un prénom prédestiné qui signifie "victorieuse", et parce qu'elle sait si bien faire partager aux lecteurs ses "rêves de ouf", Faïza mérite son succès...