Vous êtes ici

Ça  (Ça, Tome 1)

Onglets livre

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
veronic68
4.20
10 Juin 2017
Publié sur
J'ai lu ce livre il y a presque trente ans. La trilogie des Ça, car à l'époque c'était une trilogie, était parmi mes préférés de Stephen King. J'ai décidé de les relire avant la sortie film. Ben, R.....
Benedicte93
4.20
25 Mai 2017
Publié sur
Plus j'avançais dans le livre moins je me souvenais de la version filmé que j'avais vu il y a plusieurs années. Je ne sais pas si c'est parce que beaucoup de scènes ont été supprimés par rapport au li.....
elynias
4.20
03 Mai 2017
Publié sur
Il n'est pas à mon habitude de lire une oeuvre après avoir vu l'adaptation cinématographique, l'effet de surprise étant dissipé. Je préfère habituellement faire l'inverse. Mais, comme on dit, il n'y a.....
Kat.A
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
j'ai vu l'adaptation au cinéma de ce livre lorsque j'étais enfant et déjà l'histoire m'avait bouleversée mais le lire c'est vraiment autre chose...au point, même adulte, avoir un doute sur les gargouillis du lavabo...
dominique.t
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Exellent bouquin, j'en ai fait des cauchemars !!!!
virginie neufville
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Bienvenue à Derry "entrée des portes fumantes de l'enfer" diront certains, surtout ceux ayant croisé le chemin d'un bien étrange clown déguenillé porteur de ballons multicolores. Même ceux qui n'ont jamais lu S. King savent qu'il est l'inventeur d'un clown incarnant le Mal par excellence. Ce tome 1 est un roman fleuve (800 pages) dans lequel l'auteur prend le temps de présenter son "club des ratés" dans les moindres détails psychologiques. Rien n'est laissé au hasard, pour la simple et bonne raison que la moindre blessure, la moindre faiblesse est source de force pour la partie adverse, entendez par là que "ça" tire sa puissance des failles de ses adversaires...Le lecteur fait des allers-retours entre 1958 et 1985 et fait la connaissance de Bill, Ben, Béverly, Mike, Eddy, Stan et Richie enfants et adultes. Tous ont en commun d'avoir rencontré le clown à Derry et d'avoir frôlé la mort...Des intermèdes entre les (longs) chapitres permettent de rendre compte que la petite ville de Derry est hantée depuis sa création. On a "l'impression d'errer dans une histoire de ville condamnée à la Lovecraft, une ville d'antiques perversions et de monstres aux noms imprononçables". La particularité du clown, c'est à dire de Ca, est "qu'il fait partie de Derry" et qu'il sait lire dans les pensées de ses enfants en prenant la silhouette de leurs terreurs enfantines. Le lecteur, entre les lignes, comprend que le Club des Ratés a réussit à mettre fin à la série de crimes d'août 1958, et qu'il sait jurer de se retrouver si un jour Ca revenait en ville. Et c'est ce qui arrive en 1985 car Ca est revenu, les meurtres aussi. Mais, chacun, ayant enfoui au plus profond d'eux mêmes leurs souvenirs traumatisants, comprend que la donne a changé car ils sont devenus adultes: "les enfants étaient meilleurs pour ce qui était de manquer mourir de peu et pour incorporer l'inexplicable à leur vie. Les enfants croient implicitement au monde invisible (...) En grandissant, tout cela change. (...) Quand il se passe vraiment quelque chose qui dépasse toute explication rationnelle, nos circuits sont en surtension." Ce premier livre est captivant tant par sa finesse psychologique que par l'originalité du sujet traité. Il pâtit parfois de longueurs car l'auteur prend son temps et ne veut rien mettre de côté pour une bonne compréhension globale. On se laisse prendre au jeu, et surtout, on ne regardera plus les clowns de la même façon!