Vous êtes ici

Heinrich Gerlach

Après avoir été officier à Stalingrad, et prisonnier de guerre, Heinrich Gerlach (1908-1991) est libéré en 1950. Il retourne en Allemagne pour devenir professeur. Il publiera deux livres de son vivant : L’Armée oubliée (version abrégée d’Éclairs lointains) en 1957, et Odyssée en rouge en 1966, un témoignage sur ses années de captivité.
Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page