Vous êtes ici

18 Novembre 2019

"Paris de ma jeunesse" : Pierre Le-Tan nous emmène dans une promenade poétique préfacée par Patrick Modiano

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

Patrick Modiano et Pierre Le-Tan ont entretenu une amitié de quarante ans jusqu’au décès de ce dernier le 17 septembre dernier. Initié dans les années 1980 et terminé quelques semaines avant la mort du célèbre illustrateur, Paris de ma jeunesse (Stock) nous offre une promenade poétique et mélancolique au coeur d’une ville et d’un passé. Une balade à laquelle s’associe l’auteur de Dora Bruder en signant une préface pleine de douceur et d’onirisme. 

En 1988 l’illustrateur Pierre Le-Tan publiait un court récit intitulé Paris de ma jeunesse, "un titre volontairement désuet" alors qu’il était "encore un homme jeune". "Une évocation insouciante et facétieuse qui mélangeait souvenirs véridiques et anecdotes inventées", alors amicalement préfacée par Patrick Modiano. Les deux amis sont de nouveau réunis sous la même jaquette dans cette jolie réédition augmentée de quelques textes peu de temps avant le décès du célèbre illustrateur le 17 septembre dernier. 

 

Pierre Le-Tan : un Paris du lointain, entre le rêve et l’inquiétude 
 

De la Place Breteuil à la rue Vaneau en passant par les Quais de Seine, le Palais de Tokyo, l’Avenue Matignon, la place Vendôme, la rue de l’Université ou encore celle du Quatre septembre, Le-Tan nous emmène dans une balade autobiographique aussi poétique que mélancolique où la forme de la ville semble tout droit sortie d’un rêve, éclairée par un simple lampadaire, peuplée de quelques silhouettes ici, ou là d’un chat ou d’un papier froissé. Il y a dans ce trait, dans ce gris et blanc du lointain et dans ces textes qui filent comme on disparaît au coin d’une rue, un flottement pudique et essentiel, un suspens entre le rêve et l’inquiétude. C’est dans un ailleurs qui n’est plus qu’on nous emmène, un Paris peuplé du couturier Jacques Fath, des actrices et acteur Martine Carol, Barbara Hutton ou Yul Brynner…  

Pierre Le-Tan, peintre, illustrateur, écrivain et collectionneur de génie (1950-2019) 

 

Né à Neuilly en 1950, fils du peintre vietnamien Lê Phổ, Pierre Le-Tan a fréquenté très tôt le milieu de l’art et débuté sa carrière à vingt ans en dessinant les unes du New Yorker. Peintre, écrivain, dessinateur, collectionneur de génie, il a illustré de nombreux romans de Patrick Modiano notamment Memory Lane. Son œuvre a fait l’objet d’une rétrospective au musée d’art moderne de Madrid. Il est mort le 17 septembre 2019 à l’âge de 69 ans. 

 

N.S 

A lire aussi

"Surrender" : les mémoires de Bono, le chanteur de U2, disponible chez Fayard

07 Novembre 2022

Pour la première fois, l'artiste et activiste Bono, chanteur de l'un des groupes les plus célèbres de la planète, U2, publie ses mémoires...
"Daft" de Pauline Guéna et Anne-Sophie Jahn : plongée dans les débuts des Daft Punk
Qui sont les Daft Punk ? Dans Daft (Grasset), Pauline Guéna et Anne-Sophie Jahn racontent les débuts du groupe devenu légende.
Cinq choses que vous ne saviez peut-être pas sur Julian Alaphilippe

10 Décembre 2021

Julian Alaphilippe a été sacré champion du monde à Imola en 2020 et à Louvain en 2021. Seuls six cyclistes ont réalisé cet exploit avant lui. Dans...