Vous êtes ici

12 Mars 2020

"Mindfuck" : à l’origine des révélations sur Cambridge analytica, Christopher Wylie s’exprime dans un livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Il y a deux ans, Christopher Wylie, ex-employé de Cambridge analytica, révélait le vol massif de données personnelles de Facebook par sa société à des fins de manipulation politique dans le cadre notamment de l’élection de Donald Trump ou encore du vote autour du Brexit. Il raconte aujourd’hui les dessous de ce scandale dans un livre intitulé Mindfuck (Grasset). 

Souvenez-vous, c’était en 2018 : le tout jeune Christopher Wylie dénonçait à la presse les pratiques scandaleuses de Cambridge analytica. Le monde découvrait alors, éberlué, le détournement massif par cette société de données personnelles de Facebook. Likes, posts et autres données en ligne de 87 millions d’utilisateurs du réseau social avaient ainsi été utilisées pour dresser des profils psychologiques, des persona en langage marketing, et ainsi manipuler la visibilité des contenus sur les fils personnels par les algorithmes. Le lanceur d'alerte livre aujourd'hui son récit de l'intérieur dans Mindfuck (Grasset). 

 

Cambridge analytica : 87 millions de données pompées à des fins de manipulation électorale

 

Une telle entreprise de manipulation mentale à grande échelle a donc pu infléchir le cours d’élections comme celle de Donald Trump ou encore le référendum sur le Brexit. Alors âgé de 24 ans, et employé d’une filiale de Cambridge abalytica, Christopher Wylie prend la mesure du scandale et décide de faire des révélations dans la presse pour avertir le grand public. S’en est suivie la chute de Cambridge et un gros coup de grisou de Facebook. 

 

Comment des données personnelles peuvent se transformer en armes

 

Wylie a ainsi permis à beaucoup de monde, populations et pouvoirs publics, de prendre la mesure de la puissance d’un outil comme Facebook, capable en somme de s’emparer de l’esprit des gens. "En tant qu’ancien directeur de recherche de Cambridge analytica, j’ai apporté des preuves de la manière dont les données de Facebook ont été transformées en armes par l’entreprise, et que le système que celle-ci a construit a rendu des millions d’Américains vulnérables aux opérations de propagande d’Etats étrangers hostiles.", écrit-il dans Mindfuck (lire un extrait). "Facebook n’est plus seulement une entreprise, leur ai-je expliqué. C’est une porte qui donne accès aux esprits des Américains, et Mark Zuckerberg a laissé cette porte grande ouverte pour Cambridge Analytica, les Russes, et Dieu sait qui d’autre. Facebook est un monopole, mais pas de ces monopoles dont il suffirait de réguler le comportement – non, Facebook est une menace pour la sécurité nationale. La concentration de pouvoir dont jouit Facebook est un véritable danger pour la démocratie américaine", poursuit le jeune lanceur d’alerte.

 

Mindfuck : dans la tête d’un lanceur d’alerte 

 

Si l’on se souvient surtout de l’image d’un Mark Zuckerberg, piteux, faisant amende honorable devant le Congrès américain, Christopher Wylie ouvre Mindfuck dans le même lieu où lui aussi a dû se justifier, audition après audition. La grande force de son livre est justement de nous parler de son histoire personnelle et de ses idéaux, ce qui l’a mené à cette démarche de révéler les dessous d’un scandale. Non, on ne joue pas avec tous les esprits.


Voir l'interview de Christopher Wylie dans Quotidien

Voir l'interview de Christopher Wylie sur France Inter

Lire son portrait dans Le Monde

 

La rédaction 

A lire aussi

 "Lire et sourire" : opération au profit des personnes âgées en EHPAD

11 Juin 2020

La librairie numérique Vivlio s'est associée au Fonds Decitre pour accompagner les personnes âgées, particulièrement isolées par le confinement...
"Devenir" : Netflix diffusera un documentaire sur les mémoires de Michelle Obama le 6 mai

30 Avril 2020

Le 6 mai, Netflix accueillera sur sa plateforme un documentaire sur Michelle Obama. Ce dernier retracera son parcours et ses expériences à la suite...

24 Mars 2020

On ne le répétera jamais assez : pendant cette période de confinement, autant essayer de se cultiver. Et pour cela, Les Chemins de l’essentiel...