Vous êtes ici

28 Mai 2018

"L’extraordinaire voyage du fakir" : le best-seller de Romain Puértolas débarque au cinéma

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

Best-seller incontournable de l’année 2013 ayant contribué à dynamiter tous les codes de la fiction, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, signé Romain Puértolas, arrive au cinéma ce 30 mai dans l’adaptation de Ken Scott. À cette occasion, l’édition du Livre de Poche revêt l’affiche du film. 

Vous l’avez aimé en librairie ? Vous l’adorerez sûrement en salles ! Après avoir conquis des milliers de lecteurs à travers le monde, le célèbre fakir de Romain Puértolas s’empare du cinéma ce 30 mai dans l’adaptation haute en couleurs du Québécois Ken Scott (Starbuck, Fonzy…). 

 

L’extraordinaire voyage du fakir : un rythme et un casting dingues !

 

Avec un titre un poil raccourci (vraisemblablement pour ne pas allonger inutilement les files d’attente aux caisses des cinémas : "Trois places pour L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté dans une armoir Ikea, K16, K18 et K20, deux pop-corn salés, un Coca Zéro s’il-vous-plaît, merde la séance a commencé, on avait pourtant pris de l’avance !" – ), le film rend à merveille le rythme effrené du roman qui nous emmène dans un voyage fou entre l’Inde, la Libye, Rome, Paris et l’Angleterre, sur les routes, dans les airs mais aussi, bien sûr, entre les quatre parois d’un meuble suédois… La galerie de personnages est par ailleurs servie par un casting parfait à commencer par l’acteur indien Danush accompagné de Bérénice Béjo, Erin Moriarty, Barkhad Abdi ou encore Gérard Jugnot. 
 

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Sous l’humour loufoque, des questions de société

 

Si le ton semble léger navigant entre un comique de situation depuis cher à l’auteur et un humour reposant sur l’absurde, le récit permet de toucher des sujets de société tels que les dangers auxquels sont confrontés les migrants, les stéréotypes culturels et la place des clandestins dans les pays occidentaux. 

 

Bon film et bonne lecture ! Et si vous voulez commencer à vous immerger dans l'histoire, pourquoi ne pas écouter la version lue par Dominique Pinon pour Audiolib

 

La rédaction 

A lire aussi

Prix Flaubert 2024 : Stéphanie Polack récompensée pour "Les corps hostiles"

28 Mai 2024

Stéphanie Polack a reçu le Prix Flaubert 2024 vendredi 24 mai pour son roman Les corps hostiles , publié aux éditions Grasset.
Prix Aznavour 2024 : Léonor de Récondo récompensée pour "Le grand feu"

27 Mai 2024

Léonor de Récondo a reçu le Prix Aznavour 2024 pour son roman Le grand feu , publié aux éditions Grasset.
Dans La gosse , paru chez Grasset fin mars, Nadia Daam parle de sa relation avec sa fille qu’elle élève seule. Monoparentalité, adolescence,...