Vous êtes ici

19 Avril 2019

"Les Victorieuses" : le nouveau roman de Laetitia Colombani en librairie le 15 mai 2019

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Imprimer la page

Après le succès phénoménal de La Tresse dès sa parution en grand format et encore actuellement en poche, Laetitia Colombani reviendra en librairie le 15 mai avec un nouveau roman intitulé Les Victorieuses (Grasset). Un magnifique récit de nouveau porté par des femmes puissantes et la sororité comme valeur socle. Photo : © Céline Nieszawer

Il est des premiers romans qui trouvent leur public immédiatement, presque d’instinct si l’on peut dire. La Tresse (Grasset) de Laetitia Colombani fut de ceux-là. Trois héroïnes séparées par les années et les continents en venaient à être reliées par une simple mèche de cheveux décisive du destin des unes comme des autres. Une telle sincérité dans la démarche, une telle force chez des héroïnes d’aujourd’hui allaient droit au cœur et c’est ce qui s’est produit avec les lecteurs : en seulement quelques semaines, La Tresse devenait numéro 1 des ventes et continue aujourd’hui son chemin de best-seller en poche et même décliné dans sa version album jeunesse (Grasset jeunesse). 

 

Les Victorieuses : le milieu associatif et la sororité comme socles
 

C’est forte de ce premier succès que la scénariste et à présent romancière publiera prochainement son deuxième livre, Les Victorieuses, annoncé le 15 mai chez Grasset. Tout part cette fois d’un personnage central : Solène, quarante ans, a tout sacrifié à sa carrière d’avocate quand elle est victime d'un burn-out. Alors qu’elle est très abattue, son psychiatre lui conseille de se tourner vers le bénévolat, de sortir d'elle-même pour aller vers les autres. Elle entre alors en tant qu'écrivain public au Palais de la Femme, où elle va remonter la pente aux côtés de femmes aux parcours singuliers, issues de toutes les cultures, et venant du monde entier. 

 

Le Palais de la Femme : un toit pour toutes les exclues de la société

 

Elles s’appellent Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane ou encore La Renée. Elles sont des personnages du roman, mais le Palais de la Femme existe bel et bien. Pour lui, Blanche Peyron a dû livrer bataille, il y a presque cent ans. Commissaire de l’Armée du Salut en France, elle rêvait d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Un destin de femme puissante joliment entremêlé à l’histoire de Solène sous la plume empathique de Laetitia Colombani qui se montre toujours autant concernée par le sort des femmes dans nos sociétés.  

En attendant ce nouvel opus le 15 mai, nous vous proposons un petit retour sur La Tresse dans notre interview diffusée il y a quelques mois en Facebook live

N.S 

A lire aussi

27 Février 2024

Dans Son odeur après la pluie , publié aux éditions Stock, Cédric Sapin-Defour nous plonge à travers treize années de vie commune avec son chien Ubac...
"La Louisiane" de Julia Malye : explorer une part oubliée de l'Histoire

13 Février 2024

Phénomène de cette rentrée littéraire d'hiver, La Louisiane de Julia Malye (Stock) dresse le portrait de femmes exilées de force en Louisiane qui...
"L'Inconnue du portrait" de Camille de Peretti : revue de presse d'une fresque magistrale

26 Janvier 2024

Peint à Vienne en 1910, le tableau de Gustav Klimt Portrait d'une dame intrigue : aucun expert en art, aucun conservateur de musée, aucun...