Vous êtes ici

24 Avril 2019

Gretch et Ferragus : deux dragons aussi sadiques que drôles dans une bande dessinée délurée

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Avec Gretch et Ferragus, embarquez pour un monde déjanté, à la frontière du Moyen Age et de notre époque, où les figures médiévales côtoient notre mode de vie actuel. Deux dragons aussi mégalos que rigolos à découvrir dès le 10 avril dans la bande dessinée de Joshua Wright, parue aux éditions Robinson. 

Symbole de vie et de puissance en Chine, protecteur en Indonésie, gardien de trésors en Grèce antique ou encore maléfique en Europe médiévale, le dragon est une créature légendaire qui a toujours été considérée comme éloignée du monde des hommes. La nouvelle bande dessinée des éditions Robinson prend le contre-pied de ces croyances et dépeint une société où cohabitent humains et dragons. 

 

MOYEN AGE ET TEMPS MODERNES : UNE COHABITATION DIFFICILE

 

Joshua Wright, dans sa bande dessinée, nous transporte dans une contrée médiévale en avance sur son temps, où chevaliers, princesses et sorciers ont des habitudes bien proches des nôtres. En effet, tous prennent des selfies, sont sans cesse connectés à leur smartphone et mangent même sans gluten. 

A ce tableau déjà bien original s'ajoute la présence de deux personnages hors du commun, qui tentent tant bien que mal de se faire une place dans le monde des humains : Gretch et Ferragus. Ces deux dragons, issus d'une même fratrie, ont chacun leur caractère - bien trempé ! Gretch, la femelle, est ambitieuse : elle est prête à tout pour faire carrière, quand bien même cela lui donne parfois des allures de psychopathe. Son frère Ferragus, quant à lui, lui est diamétralement opposé : en plus d'avoir un ego surdimensionné doublé d'une fainéantise inégalable, il est l'archétype du flambeur insouciant. Deux caractères que tout oppose, mais qui se rejoignent tout de même dans un cynisme teinté d'une pointe de sadisme qui leur est propre... et qu'ils aiment expérimenter sur les humains. 

 

DES DRAGONS MEGALOS

 

Si Gretch et Ferragus sont incontestablement mégalos (comme le souligne d'ailleurs le sous-titre de ce premier album), ils n'en demeurent pas moins rigolos ! Chaque page de la bande dessinée est l'occasion de s'attarder sur l'une des nouvelles lubies de ces deux dragons, dont les humains sont très souvent les victimes collatérales. Mais toujours pour notre plus grand plaisir !

A cet humour corrosif, se joint une qualité graphique indéniable. La lecture n'en est que plus agréable, grâce aux coups de crayon habiles de l'illustrateur australien Joshua Wright. La preuve en images : 

 

 

 

Il ne vous reste plus qu'à foncer en librairie pour entamer un improbable voyage dans le temps !

Shannon Humbert

A lire aussi

"Le Manifeste des 343" : l'histoire d'un combat se raconte en bande dessinée

16 Octobre 2020

À l'occasion du cinquantième anniversaire du Manifeste des 343, qui a ouvert la voie à la légalisation de l'avortement en France, les...
"Coco le virus" : le coronavirus expliqué aux enfants

08 Octobre 2020

Tirée du site cocovirus.net, la bande dessinée Coco le virus (Larousse) explique la pandémie de coronavirus et le confinement aux enfants à travers...
"Irréductibles avec Astérix !" : les éditions Albert René lancent leur magazine digital gratuit

02 Avril 2020

Par Toutatis ! L'irréductible Gaulois Astérix débarque chez vous chaque mercredi dans un magazine digital gratuit pour toute la famille...