Vous êtes ici

26 Novembre 2019

Frédéric Beigbeder : la fin de la trilogie Octave Parango en librairie le 2 janvier 2020

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

C’est d’ores-et-déjà l’un des événements de la rentrée d’hiver : Frédéric Beigbeder sera de retour en librairie le 2 janvier 2020 avec un livre sans titre et simplement orné d’un emoji mort de rire, qui narrera une histoire qui ne sera pourtant pas sans substance puisqu’il s’agit de la suite des aventures de son héros emblématique Octave Parango, déjà vu dans les célèbres 99 Francs et Au secours pardon.  

Depuis 99 Francs en 2000 et Au secours pardon (L'Idéal) en 2007 - tous deux adaptés par leur auteur au cinéma-, personne n’a oublié Octave Parango, le double médiatico-cynico-dépresso-défoncé de Frédéric Beigbeder. Il sera de retour le 2 janvier prochain en librairie pour clôturer la trilogie dans les années 2010 qui nous occupent encore pour quelques semaines. 

 

Frédéric Beigbeder : Rolling on the floor laughing 

 

Curiosité de ce volume : l’ouvrage annoncé chez Grasset ne présente pas de titre mais un simple et non moins envahissant emoticône, celui que les banques de smileys répertorient sous le titre "rolling on the floor laughing". Est-ce à dire qu’il y aura, dans les nouvelles aventures d’Octave, de quoi se rouler littéralement par terre de rire ? Sachez dans tous les cas que l’ancien concepteur-rédacteur des années 1990 et model scout des années 2000 est devenu – oh surprise – humoriste sur une grande chaîne de radio comme le fut l’auteur sur France Inter, place dont il a été remercié en novembre 2018 suite à une chronique en roue libre. 

 

Un texte aussi hilarant que désespéré sur les aliénations contemporaines 
 

Après une satire du monde de la pub puis une dénonciation de la marchandisation de la beauté féminine, Beigbeder s’attaque donc à ce qu’il voit comme une "tyrannie du rire" a indiqué Le Journal du dimanche, dans un texte annoncé comme aussi hilarant que désespéré sur les aliénations contemporaines. 

 

N.S

A lire aussi

Gisèle Halimi : l'icône féministe se livre dans "Une farouche liberté", avec Annick Cojean

29 Juillet 2020

Gisèle Halimi, décédée ce 28 juillet, se raconte une dernière fois dans Une farouche liberté , recueil d'entretiens menés par la journaliste...
Prix des Lecteurs U 2020 : Mélissa Da Costa récompensée pour son premier roman, "Tout le bleu du ciel"

13 Mai 2020

Disponible au Livre de Poche, le premier roman de Mélissa Da Costa intitulé Tout le bleu du ciel vient de recevoir le Prix des Lecteurs U 2020.
Sandrine Collette reçoit le prix de la Closerie des Lilas 2020

24 Avril 2020

La romancière Sandrine Collette a été récompensée du prix de la Closerie des Lilas 2020 pour son livre Et toujours les forêts , publié aux éditions...