Vous êtes ici

04 Mars 2020

"Ceci est mon corps" : un ouvrage sans tabou sur le corps féminin

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
"Ceci est mon corps" : un ouvrage sans tabou sur le corps féminin

Les éditions Rageot et le magazine féministe Causette réunissent six autrices dans un ouvrage sans tabou pour évoquer le corps féminin adolescent et les complexes qu'il génère parfois. Intitulé Ceci est mon corps, il est une ode au body positivisme et à la liberté.

Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, qu'on en prenne soin ou qu'on le délaisse, c'est certain : notre corps fera toujours partie de notre existence. C'est parce qu'il est trop souvent mis de côté ou dévalorisé que six autrices ont pris la plume pour clamer "Ceci est mon corps" (Rageot, en partenariat avec le magazine féministe Causette).

 

Un sujet aussi intime qu'important

Le corps ne cessant de changer au fil du temps, notre relation à celui-ci évolue tout au long de notre existence. Mais c'est parce qu'il connaît ses plus grands bouleversements lors de la puberté que ce livre s'adresse avant tout aux adolescentes soucieuses de mieux connaître leur corps et de mieux s'accepter telles qu'elles sont. 

Pour s'emparer de ce sujet aussi vaste et complexe qu'important et intime, ce ne sont pas moins de six autrices qui font entendre leur voix : Faïza Guène, Ovidie, Louise Mey, Anna Cuxac, Lauren Malka et Alizée Vincent.

 

Une ode à la liberté et au body positivisme 

Chacune d'entre elles partage, à travers son texte, un point de vue sur le corps. Faïza Guène s'attarde ainsi sur sa chevelure, tandis qu'Ovidie évoque ses "gros bras" tels que les "garçons-du-collège" aimaient les désigner et qui demeurent des complexes. Louise Mey enquête sur un trait anatomique presque exclusivement féminin : les seins. Anna Cuxac fait entendre la voix de Timothée, jeune homme transgenre, et celle de sa mère, qui a eu du mal à accepter la transition de genre de son enfant. Enfin, Lauren Malka consacre un texte désopilant aux intestins tandis qu'Alizée Vincent s'intéresse à la façon dont les jeunes femmes voient leur sexe.

Malgré la diversité des sujets abordés, ce recueil n'a qu'un seul mot d'ordre : assumons-nous telles que nous sommes, et soyons toujours libres. A l'heure du body positivisme, ce livre est donc à glisser entre les mains de toutes les adolescentes... et des autres aussi !

 

Shannon Humbert.

A lire aussi

Prix Babelio 2020 : découvrez les auteurs en lice

18 Juin 2020

L'édition 2020 du Prix Babelio est lancée ! 100 romans, répartis en 10 catégories, ont été sélectionnés avant la révélation des 10 lauréats le 2...
"La Ville sans vent" d'Eléonore Devillepoix : le coup de cœur de la librairie Privat à Toulouse
Marie Bailly de la librairie Privat à Toulouse a eu un coup de cœur pour La Ville sans vent , le premier roman d'Eléonore Devillepoix publié aux...
"Un jour ma princesse viendra" et "L'Histoire de la Bête" : deux nouveaux titres rejoignent les collections Twisted Tales et Disney Villains

12 Juin 2020

Les collections Twisted Tales et Villains accueillent deux nouveaux livres : "Un jour ma princesse viendra" et "L'Histoire de la...