Vous êtes ici

12 Septembre 2017

Sarah Vaughan nous raconte comment est né "La Ferme du bout du monde"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Après La meilleure d'entre nous (Préludes) qui l'a révélée au public français, Sarah Vaughan est revenue en librairie au printemps avec La Ferme du bout du monde (Préludes), une saga familiale de 1939 à aujourd'hui sur une lande de Cornouailles battue par les vents et qui résonne avec l'univers de Thomas Hardy et Daphné du Maurier. L'auteure s'est confiée à nous sur ces inspirations et ce qui a guidé sa main tout au long de l'écriture. 
 

Après nous avoir régalés avec un roman "domestique" dans l'univers des concours de pâtisseries, La meilleure d'entre nous, la jeune auteure britannique Sarah Vaughan s'est imposée dans notre pile à lire de l'été avec La Ferme du bout du monde (Préludes). Elle nous transporte cette fois à la manière d'un Thomas Hardy ou d'une Daphne du Maurier, dans le nord des Cornouailles entre 1939 et aujourd'hui. Cette saga familiale sur plusieurs générations s'appuie sur un paysage impressionnant et cher à l'écrivain qui venait y passer ses vacances, enfant. Elle nous raconte ici comment ses expériences personnelles s'imposent lorsqu'elle prend la plume.

Noémie Sudre

A lire aussi

17 Janvier 2020

À l'occasion du quatrième épisode de notre podcast Maison papier et de la parution au Livre de Poche de Avec toutes mes sympathies , nous sommes...

16 Janvier 2020

Comme chaque année, Le Figaro a dévoilé le palmarès des écrivains ayant vendu le plus grand nombre d’ouvrages en 2019 : Guillaume Musso tient...

15 Janvier 2020

Après le phénoménal La Chambre des merveilles et La vie qui m’attendait , Julien Sandrel sera de retour en librairie le 26 février avec une...