Vous êtes ici

11 Septembre 2017

Rentrée littéraire 2017 : rencontre avec Jean-Louis Fournier autour de "Mon autopsie"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

A l'occasion de la parution chez Stock de Mon autopsie où il s'imagine passé de vie à trépas et entre les mains d'une étudiante en médecine qui le dissèque, Jean-Louis Fournier nous a reçu chez lui et s'est livré à nous sur sa peur de la mort, son incurable pudeur ou encore sa liberté de ton...

Quand on se sait que Jean-Louis Fournier cotoya de près Pierre Desproges, il n'est pas étonnant de découvrir encore une fois sous sa plume un nouveau texte aussi caustique qu'émouvant. Dans Mon autopsie (Stock), il s'imagine mort et entre les mains d'une charmante étudiante en médecine rebaptisée Egoïne puisqu'elle joue allègrement de la scie, sondant son ventre, son coeur, sa tête. L'occasion pour l'auteur de Où on va papa ? de passer en revue ce qui le meut. Jamais jean-Louis Fournier n'aura publié un texte aussi facétieux et aussi intime. Il nous a reçu dans son jardin pour évoquer tout ce qu'il a mis de lui dans ce drôle de roman. 

 

Noémie Sudre

A lire aussi

Après deux premiers romans très remarqués, L’Éveil et Toni (Stock), la jeune Line Papin poursuit son chemin en littérature sous le regard...
Depuis de nombreuses années, Ginette Kolinka parcourt la France pour raconter dans les écoles l'enfer des camps d'extermination où elle a été...

14 Juin 2019

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir se téléporter dans l'univers d'une série, afin d'en découvrir tous les moindres secrets ? C'est...