Vous êtes ici

14 Août 2017

Rentrée littéraire 2017 : Jean-Luc Coatalem présente "Mes pas vont ailleurs"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Fasciné depuis toujours par l'écrivain-voyageur Victor Segalen, Breton et Brestois comme lui, Jean-Luc Coatalem entreprend de marcher dans les pas de ce "compagnon secret" dans Mes pas vont ailleurs (Stock).

En Mai 1919, l'écrivain-voyageur Victor Segalen, revenu il y a peu de son dernier voyage en Chine, trouve refuge au grand Hôtel d'Angleterre près de la mystérieuse forêt du Huelgoat sur ses terres bretonnes. Un matin, il quitte les lieux pour ne jamais y revenir. On le retrouvera deux jours plus tard sans vie, sur un tumulus, une blessure sanguinolente à la jambe, un Shakespeare à la main, et avec des notes mystérieuses écrites peu de temps avant d'expirer. Suicide ? Accident ? C'est en partant de cette mort étrange que Jean-Luc Coatalem remonte le fil de cette vie faite d'écriture et de voyages. 

 

N.S 

A lire aussi

13 Septembre 2019

La valse des sélections continue avec cette fois la révélation des onze romans en lice pour le prix de Flore dévoilés ce jeudi 12. Deux romans très...

11 Septembre 2019

Dernier mais pas des moindres des grands prix de la saison à révéler ses deux sélections de romans français et étrangers, le Femina a retenu pas...

11 Septembre 2019

Claudie Hunzinger et Jean-Noël Orengo : deux grands noms de la rentrée littéraire des éditions Grasset déjà cités lors de la révélation de la...