Vous êtes ici

22 Août 2017

Rentrée littéraire 2017 : Eva Ionesco présente "Innocence"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Après avoir réalisé un film sur son enfance aux mains d'une mère photographe l'ayant mise en scène dans des postures érotiques, Eva Ionesco cherche avec son premier roman, Innocence (Grasset), à resituer son père dans cette histoire familiale faite de vies violentes et tente de panser les plaies.
 

Eva Ionesco a-t-elle jamais été innocente ? Après avoir fait un film de son enfance volée par une mère photographe ayant fait de sa fille un objet pornographique - My little princess, en 2011 -, après être devenu un personnage de nymphette fatale transmuée en objet amoureux dans Eva de Simon Liberati (Stock, 2015), elle publie un premier roman sur les traces du point aveugle de sa vie : son père. Etait-il vraiment ce terrible espion nazi que lui a décrit sa mère ? Comment prend-il place dans la mythologie personnelle d'Eva Ionesco ? C'est l'histoire qu'elle raconte dans Innocence

 

N.S 

A lire aussi

Après deux premiers romans très remarqués, L’Éveil et Toni (Stock), la jeune Line Papin poursuit son chemin en littérature sous le regard...
Depuis de nombreuses années, Ginette Kolinka parcourt la France pour raconter dans les écoles l'enfer des camps d'extermination où elle a été...

14 Juin 2019

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir se téléporter dans l'univers d'une série, afin d'en découvrir tous les moindres secrets ? C'est...