Vous êtes ici

17 Août 2016

Rentrée littéraire 2016 : Boris Bergmann présente "Déserteur"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Il avait ébloui la scène littéraire avec son premier roman Viens-là que je te tue ma belle. En cette rentrée littéraire 2016, Boris Bergmann publie Déserteur (Calmann-Lévy). Dans un Paris meurtri par les attentats, et en pleine guerre des drones, un jeune hacker tente de trouver des raisons de s'engager.

Dans un futur si proche qu’il nous ressemble, dans un Paris meurtri par les attentats, dans un contexte où le président a déclaré la guerre au califat – une guerre menée par les drones, un personnage, jeune hacker dont on ignore jusqu’au prénom va tenter de créer son propre engagement, un engagement intime. Boris Bergmann nous en dit un peu plus dans cette interview.

 

Pour en savoir plus, voici également un article sur la fascination que Boris Bergmann entretient pour les drones, cet objet "poétique et terrifiant". 

 

 

Claire Sarfati 

A lire aussi

Prix Renaudot 2020 : Dominique Fortier récompensée dans la catégorie essai

30 Novembre 2020

Dominique Fortier reçoit le Prix Renaudot dans la catégorie essai, pour son ouvrage retraçant la vie d'Emily Dickinson intitulé Les villes de...
Boris Vian en 5 citations

06 Novembre 2020

Boris Vian n'est pas mort...et sa vie est palpitante. Ecrivain, chanteur, inventeur, musicien, poète, trompettiste, Boris Vian eu l'effet d...
"L'étreinte" : un roman tendre signé Flavie Flament

29 Septembre 2020

Flavie Flament publie un nouveau roman placé sous le signe de la tendresse : L'Étreinte (JC Lattès)...