Vous êtes ici

08 Janvier 2018

Faïza Guène a le "Millénium blues"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Quatorze ans après la révélation Kiffe kiffe demain, Faïza Guène est désormais bien installée dans le paysage littéraire français. Elle nous présente son dernier roman, Millénium blues (Fayard), où elle suit sur quinze années une nouvelle alter ego de papier prénommée Zouzou qui représente à bien des égards de la génération Y. 

Si la couverture de Millénium blues, dernier roman de la trentenaire Faïza Guène représente des écouteurs, il y a une bonne raison. Plusieurs en fait. Car si le "millénium" du titre fait assurément éférence à l'an 2000 et aux changements brutaux qui y sont liés, la romancière se souvient aussi du premier forfait téléphonique illimité soir et week-end et emblématique des nouveaux modes de communication avec lesquels vont grandir les jeunes de la génération Y dont elle fait partie tout comme sa narratrice, Zouzou.

 

Faïza Guène : "la génération Y est une génération de transition avec tout ce que cela suppose de changements brutaux"

 

À travers ses yeux, ce sont quinze années de notre monde récent que nous explorons entre événements intimes et collectifs : la coupe du monde 1998, une amitié scellée à jamais un jour de canicule de 2003, la séparation des parents, l'entrée dans l'âge adulte, le 11 septembre, le premier amour, le premier vote peu avant un certain 21 avril... Le tout rythmé par une construction audacieuse faite d'allers et retours dans le temps mais aussi - autre justification des écouteurs - par des morceaux de musique emblématiques que vous pouvez retrouver dans une playlist spéciale

 

À lire et à écouter de toute urgence !

 

Noémie Sudre 

A lire aussi

Twilight : Stephenie Meyer annonce la sortie d'un nouveau roman, "Midnight Sun"

05 Août 2020

Plus de dix ans après la parution du dernier tome de la saga Twilight , Stephenie Meyer publie un nouveau volet ce 5 août 2020, aux éditions Hachette...
Gisèle Halimi : l'icône féministe se livre dans "Une farouche liberté", avec Annick Cojean

29 Juillet 2020

Gisèle Halimi, décédée ce 28 juillet, se raconte une dernière fois dans Une farouche liberté , recueil d'entretiens menés par la journaliste...
"Notre dernière sauvagerie" : le coup de coeur de la librairie La Vie devant soi à Nantes

28 Juillet 2020

Charlotte Desmousseaux de la librairie La Vie devant soi à Nantes a eu un coup de cœur pour un livre de la rentrée littéraire 2020 : Notre dernière...