Vous êtes ici

22 Octobre 2018

Émilie de Turckheim présente "Le Prince à la petite tasse"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Début 2017, comme beaucoup d'entre nous, Émilie de Turckheim regarde entre impuissance, colère et culpabilité, des centaines de migrants s'entasser aux marges de Paris dans des campements insalubres. C'est alors qu'elle décide de proposer à ses enfants et son conjoint d'accueillir quelqu'un. Reza, un jeune homme de 21 ans ayant échappé au pire dans son périple entre l'Afghanistan et la France, s'installe alors chez eux pour un an. Le Prince à la petite tasse (Calmann-Lévy) est la chronique quotidienne de cette année bouleversante à bien des égards.

En accueillant un jeune réfugié chez elle pendant un an, Émilie de Turckheim avait déjà fait un geste certain. Encore fallait-il qu'elle fasse un livre de cette année vécue avec Reza, jeune Afghan de 21 ans, arrivé en France, comme beaucoup, après un long et dangereux périple et quelques mois passés en Norvège. 

Émilie de Turckheim : "Prendre conscience de la tendresse de vivre dans un pays en paix"

Tous les détails de cette année bouleversante sont consignés dans Le Prince à la petite tasse (Calmann-Lévy) pour rendre hommage à cette vie tout sauf miniscule : la confrontation des existences, des langues, les souvenirs, les jeux et au final les apprentissages de part et d'autre, l'échange en somme et beaucoup de poésie. Cette expérience "nous a renvoyé de façon très vive ce que c'est de vivre dans un pays en paix", affirme la romancière. Pour nous, l'un des livres essentiels de cette rentrée littéraire. 

 

Vidéo réalisée par Noémie Sudre

Cadrage : Justine Philippon et Noémie Sudre

Montage : Noémie Sudre

A lire aussi

Gisèle Halimi : l'icône féministe se livre dans "Une farouche liberté", avec Annick Cojean

29 Juillet 2020

Gisèle Halimi, décédée ce 28 juillet, se raconte une dernière fois dans Une farouche liberté , recueil d'entretiens menés par la journaliste...
Prix des Lecteurs U 2020 : Mélissa Da Costa récompensée pour son premier roman, "Tout le bleu du ciel"

13 Mai 2020

Disponible au Livre de Poche, le premier roman de Mélissa Da Costa intitulé Tout le bleu du ciel vient de recevoir le Prix des Lecteurs U 2020.
Sandrine Collette reçoit le prix de la Closerie des Lilas 2020

24 Avril 2020

La romancière Sandrine Collette a été récompensée du prix de la Closerie des Lilas 2020 pour son livre Et toujours les forêts , publié aux éditions...