Vous êtes ici

28 Juin 2018

Abnousse Shalmani présente "Les exilés meurent aussi d'amour"

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

L'auteure de Khomeiny, Sade et moi propose en cette rentrée un magnifique roman de l'exil explorant tout à la fois le sentiment du déracinement mais aussi les arcanes de la langue à travers l'expérience d'une petite fille arrivée en France à l'âge de neuf ans après la Révolution islamique d'Iran.

Quatre ans après Khomeiny, Sade et moi, c'est encore à hauteur de fillette que se place Abnousse Shalmani. S'éloignant du pamphlet politique, elle verse bien plutôt avec ce nouveau livre du côté de la fable teintée de magie. Ce roman de l'exil devient sous sa plume une "tragicomédie des exilés" pleine de couleurs, de sentiments, de sensations, de réflexions sur la langue, sur les cultures. Un magnifique apprentissage de la liberté et un nouveau regard sur l'exil ! 

Noémie Sudre avec Yves Czerczuk et Laurie Fusi

A lire aussi

Twilight : Stephenie Meyer annonce la sortie d'un nouveau roman, "Midnight Sun"

05 Août 2020

Plus de dix ans après la parution du dernier tome de la saga Twilight , Stephenie Meyer publie un nouveau volet ce 5 août 2020, aux éditions Hachette...
Gisèle Halimi : l'icône féministe se livre dans "Une farouche liberté", avec Annick Cojean

29 Juillet 2020

Gisèle Halimi, décédée ce 28 juillet, se raconte une dernière fois dans Une farouche liberté , recueil d'entretiens menés par la journaliste...
"Notre dernière sauvagerie" : le coup de coeur de la librairie La Vie devant soi à Nantes

28 Juillet 2020

Charlotte Desmousseaux de la librairie La Vie devant soi à Nantes a eu un coup de cœur pour un livre de la rentrée littéraire 2020 : Notre dernière...