Vous êtes ici

18 Septembre 2015

Coupe du Monde de Rugby : 9 lectures sexy

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

A partir de ce vendredi 18 septembre et pendant 6 semaines, nous allons vivre au rythme du rugby, Coupe du Monde oblige ! Alors quitte à vivre rugby, manger rugby, parler rugby, autant lire rugby, aimer rugby, caresser rugby... Si vous ne voyez pas où je veux en venir, je vous invite à découvrir au plus vite la série 100% sexy rugby parue chez Harlequin. Au programme : 9 nouvelles sensuelles autour de ce sport très, très sexy. Pour ceux que les mêlées, les flaques de boue et les chaussettes montantes ne font pas fantasmer, vous trouverez par ici 3 lectures plus... classiques, pour vous mettre au rugby. Et pour les autres, c'est ici que ça se passe !

 

1/ Un vrai Dieu du Stade

Un vrai Dieu du Stade : Clémence a trouvé le job en intérim dont beaucoup rêveraient: assister un photographe sur le shooting du célèbre calendrier Des hommes d'acier. Mais difficile de rester professionnelle face aux corps musclés - et intégralement dénudés, faut-il le préciser - et au doux regard d'Hugo. Une nouvelle de David Lange

 

 

 

 

2/ Pour ton bien

Pour ton bien : rencontre sulfureuse entre Benjamin, un rugbyman blessé, et Clémence, une kiné aux grands yeux verts et aux lèvres appétissantes... Une nouvelle signée Emily Blaine.

 

 

 

 

 

 

 

3/ Prends-moi à l'essai

Prends-moi à l'essai : Marc, rugbyman professionnel, a tout pour lui, et le sait. L'argent, le succès, le charme. Charme auquel résiste totalement Charlotte. Charlotte qui, justement, n'a qu'à le regarder pour lui faire perdre toute son assurance. Ce qui a de quoi agacer Marc ! Si le match pour réussir à la faire succomber s'annonce serré, Marc entend bien le remporter. Une nouvelle écrite par Louisa Méonis.

 

 

 

 

Toutes les nouvelles de la série, aux couvertures et aux titres évocateurs, sont par ici (cliquez sur les images pour accéder aux fiches des titres) :

 

  

  

 

Bonnes lectures, et bons matchs !

 

C.S.