Vous êtes ici

La liste de mes envies

Onglets livre

à voir

Rentrée littéraire : Jón Kalman Stefánsson présente "Lumière d'été, puis vient la nuit"

Rentrée littéraire : présentation de "La Chienne" de Pilar Quintana

Rentrée littéraire : présentation de "Sublime Royaume" de Yaa Gyasi

Rentrée littéraire : Ottessa Moshfegh présente "Nostalgie d'un autre monde"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

A lire aussi

05 Février 2019

Après La Femme qui ne vieillissait pas l’an dernier, Grégoire Delacourt sera de retour en librairie le 20 février avec un nouveau roman. Dans...

07 Mars 2018

Tout juste de retour en librairie avec La Femme qui ne vieillissait pas (JC Lattès), Grégoire Delacourt nous fait le plaisir d’ête le prochain...

27 Février 2018

Depuis plusieurs semaines, Grégoire Delacourt fait languir ses lecteurs en distillant sur Instagram et Facebook des indices quant à la sortie...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Catherine.R
Catherine.R
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Très jolie écriture, des sentiments très frais et justes. Un brin de naïveté et une pincée de grand coeur... On lit ce roman très vite, pris par ce rythme doux.
Portrait de Audrey.T
Audrey.T
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Quand une petite mercière d'Arras gagne à l'Euromillion, c'est toute une vie qui défile, toute une vie qui questionne et toute une vie qui s'effrite... Jocelyne est marriée à Jocelyn, mère de 2 enfants et "d'un cadavre", orpheline de mère à 17 ans et fille d'un papa dont la vie se crée toutes les 6 minutes. Jocelyne est une femme attachante, tendre et qui sera trahie... Un roman d'une tendresse énorme, tellement attachant qu'il en devient un petit bijou de lecture !! A lire de toute toute toute urgence...
Portrait de christin.c
christin.c
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
C'est un petit roman philosophique qui nous fait nous poser la question de nos envies, de nos besoins, de nos rêves... La lecture est agréable, le style plaisant et l'héroine attachante. C'est une bonne idée de cadeau car chacun y retrouve ses questions, c'est un livre a emmener en vacances...
Portrait de Violaine.B
Violaine.B
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai tout simplement adoré ce livre. j'aime beaucoup la fluidité du texte, le sujet. Je le recommande vivement et je vais m'empresser de lire son premier roman
Portrait de Caroline.H
Caroline.H
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un livre léger au premier abord mais qui est en fait une vraie réflexion sur la vie de couple, les choix que l'on fait dans l'existence. Une jolie surprise !
Portrait de Claire.C
Claire.C
1/5
03 Avril 2015
Publié sur
Ma libraire m'avait prévenue;ce livre allait me mettre très en colère.Du n'importe quoi:jouer au loto, gagner et rester indécise quant à accepter ou non la super cagnotte. Cette situation, inévitablement, va engendrer trahisons et amertumes.Voilà une histoire qui n'apporte rien, si ce n'est mal être
Portrait de NoA.B
NoA.B
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
" La liste de mes envies " de Grégoire Delacourt est un de ces livres que l'on découvre par le bouche à oreille, qui prend peu à peu tellement d'ampleur que l'on ne peut que le connaître avant même de le lire. Mais c'est aussi bizarrement ce même livre dont on repousse la lecture en se disant je sais que je le lirai, j'ai le temps. Et puis l'annonce de son adaptation a vraiment fini de me convaincre. J'ai donc acheté " La liste de mes envies " au Salon du Livre 2013 et j'ai pu échanger quelques mots avec son auteur et surtout aborder avec lui cette future adaptation, heureux qu'il était de m'apprendre que le tournage commencerait le 15 avril suivant (le salon a lieu en mars). Mais ce n'est pas le propos ici... Encore une fois, vrai fil rouge de mes lectures actuelles, " La liste de mes envies " est un livre qui nous pousse à la réflexion et surtout aux moments clés de la vie et des choix que l'on peut faire. Grégoire Delacourt nous raconte l'histoire de Jocelyne, la quarantaine, qui est mariée depuis des années avec Jocelyn, non comme elle le dit "ca ne s'invente pas". Un peu ronde, elle n'est pas malheureuse, mais elle n'est pas très heureuse non plus. Elle prend la vie comme elle vient, elle accepte tout, sans jamais vraiment décider ce qui va lui arriver, jusqu'au jour où, par un petit défi, elle va accepter de jouer au loto avec ses amies : les jumelles qui tiennent le magasin de fleurs, à côté de sa mercerie. Et alors que pour la première de sa vie où elle prend une petite décision, de prime abord plutôt anodine, elle va alors devoir faire un choix encore plus essentiel. Mais aussi réaliser que ce premier choix en entraine beaucoup d'autres et de très importants... Elle fait alors la liste de ses besoins et de ses envies... Au départ dans les pensées de Jocelyne, on découvre également les pensées de Jocelyn... Rare son les romans où l'on peut avoir le côté pile et le côté face, Grégoire Delacourt nous fait ce cadeau là. Délicat et sensible... L'un et l'autre ensemble en équilibre. Chacun étant le repère de l'autre... "La liste de ses envies" est un roman que l'on lit très vite, un roman où l'on écoute Jocelyne, où l'on sourit, où l'on est ému, où l'on peut être aussi écoeurée, triste et impuissante... C'est un roman qui nous pousse à nous demander ce que l'on ferait à la place de Jocelyne mais aussi en définitive à une seule et vraie question : quelle serait NOTRE liste... Notre petite liste personnelle, juste au cas où ? Même si il y a une chance sur des millions... Et puis, "La liste de mes envies" m'a beaucoup touché par des petits détails. Je suis profondément touchée par la relation de Jocelyne et ses enfants et encore plus par celle qu'elle entretien avec sa fille, pleine de silence et de non-dit qui éclate au fil d'une vidéo... Cette phrase m'a fait poser mon livre quelques minutes : " j'ai écrit le Bolero de Ravel en images maman, pour que les sourds puissent l'entendre. " Tout comme celle-ci, qu'elle a noté dans son journal : " J'aimerais avoir la chance de décider de ma vie, je crois que c'est le plus grand cadeau que puisse nous être fait. " De mots touchants en réflexions anodines mais profondes - il est d'ailleurs étonnant de noter à quel point Grégoire Delacourt semble comprendre les femmes - on partage très vite les émotions de Jocelyne, on est peiné pour elle puis on a envie de la secouer... Et puis on réalise "et si c'est elle qui avait raison?"... On comprend au fil des pages que chaque choix entraine des conséquences, bonnes ou moins bonnes... Mais est ce que cela n'aurait pas été pire sans eux.... La vie n'est faite que de choix... Alors vivons !! Petite anecdote de lecture, j'ai lu la liste de mes envies, en pleine sortie cinéma de " Belle du Seigneur " et quelle surprise de voir page 60. L'auteur évoquer ce livre et me spoiler la fin... Je dirais donc rien, mais je dirais juste que c'est extrêmement bien dit. " Belle du seigneur " est d'ailleurs un des fils clin d'œil sympathique du roman... Elle idéalise cet amour et lui le lit pour se rapprocher d'elle. Subtil et délicat à nouveau ! Un livre délicat donc et plein d'amour même dans ses souffrances. On aime profondément Jocelyne. On pleure avec elle les souvenirs abimés. On sourit de ses pensées et de ses associations d'idées. On espère et comprend en même temps qu'elle. On termine le sourire aux lèvres en se disant j'irais bien faire un tour à la mercerie ou en tout cas je lui enverrai bien un mail pour prendre de ses nouvelles. Est-ce que l'adresse jo@dixdoigtsdor.com fonctionne ? En bref : Un livre délicat et sensible où l'on a très vite envie de devenir l'ami(e) de Jocelyne. Un livre qui nous rappelle que nos choix, même les plus anodins sont bien des choix et que c'est bien cela le plus important. Et surtout qu'il faut finalement vivre l'instant présent et juste peut-être savoir apprécier ce que l'on a...
Portrait de joelle.s
joelle.s
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
la lecture est très rapide. Ce livre nous fait réfléchir : gagner au loto, tout le monde y a pensé au moins une fois dans sa vie, change la vie. Oui mais est que cela est toujours en bien, l'argent fait-il le bonheur ? la réponse est dans le livre !!!!
Portrait de françoise.b
françoise.b
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai pris plaisir à lire ce livre dont on avait beaucoup parlé et je ne suis pas déçue au contraire j'ai ai trouvé une réelle leçon de bonté dans une simplicité de mots choisis qui m'ont touché .... Belle lecture à recommander !
Portrait de Rose-Marie.R
Rose-Marie.R
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
j'aime le personnage de Josette, je la comprend... enfin presque... je trouve dommage ce qu'elle devient à la fin.
Portrait de Laurence.N
Laurence.N
3/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai à la fois bien aimé et détesté ce livre ! C'est plein de bons sentiments, c'est limite " pleurnichard " tout ce que je déteste ! En même temps c'est plein de vérités et une en particulier " l 'argent ne fait pas le bonheur " ! Grégoire Delacourt nous décrit Jocelyne, comblée par sa vie pourtant simple et modeste. Jocelyne est sympathique, mais elle est aussi agaçante à être parfaitement heureuse de son existence. Sa vie est tellement belle qu'elle a peur de la gâcher en avouant qu'elle est la gagnante de l'euromillions. Elle a peur de tout perdre en échange de sa richesse. Et si c'était en se cachant des autres et en particulier de son mari qu'elle perdait tout ? Quel incroyable manque de communication dans ce couple qui pourtant se connaît bien et a déjà surmonté des problèmes graves ! C'est comme si Grégoire Delacourt donnait des leçons de bonheur, comme s'il nous disait " soyez heureux, regardez tout ce que vous avez et surtout contentez vous en ! " Et bien moi j'ai envie d'être mauvaise élève !
Portrait de Anthony.D
Anthony.D
2/5
03 Avril 2015
Publié sur
Après avoir rencontré Grégoire Delacourt dans un salon qui avait été particulièrement sympathique et amusant, je me suis décidé à me lancer dans son petit best-seller. Attiré par les histoires sombres, j'appréhendais la lecture de ce type de livres "qui font du bien", mais j'étais loin d'imaginer ça. Dès l'ouverture de l'ouvrage, je suis tombé dans un nuage de bons sentiments. L'histoire simple de cette mercière qui a décroché le gros lot ne m'a pas du tout passionné. Je n'ai trouvé aucun intérêt au destin de cette femme naïve dont les réactions m'ont paru caricaturales et d'un autre temps. Jocelyne est une pauvre femme qui va gagner au loto et libérer tous les côtés sombres de son entourage. Elle est gentille et innocente, son mari est méchant et va profiter de ses faiblesses. Heureusement notre héroïne va retourner la situation et la morale sera sauve. Il ne manque plus que les violons... Paradoxalement, la taille réduite est autant le point faible de ce roman (il s'oublie aussi rapidement qu'il se lit) que son point fort (plus de pages auraient été de trop dans ce débordement de mièvrerie). La plume de Grégoire Delacourt est simple et agréable mais son conte de fée, un peu trop léger à mon goût, doit être destiné à une catégorie de lecteurs dont je ne fais pas partie.