Vous êtes ici

La liste de mes envies

Onglets livre

à voir

Rentrée littéraire : Jón Kalman Stefánsson présente "Lumière d'été, puis vient la nuit"

Rentrée littéraire : présentation de "La Chienne" de Pilar Quintana

Rentrée littéraire : présentation de "Sublime Royaume" de Yaa Gyasi

Rentrée littéraire : Ottessa Moshfegh présente "Nostalgie d'un autre monde"

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

A lire aussi

05 Février 2019

Après La Femme qui ne vieillissait pas l’an dernier, Grégoire Delacourt sera de retour en librairie le 20 février avec un nouveau roman. Dans...

07 Mars 2018

Tout juste de retour en librairie avec La Femme qui ne vieillissait pas (JC Lattès), Grégoire Delacourt nous fait le plaisir d’ête le prochain...

27 Février 2018

Depuis plusieurs semaines, Grégoire Delacourt fait languir ses lecteurs en distillant sur Instagram et Facebook des indices quant à la sortie...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Portrait de Catherine.R
Catherine.R
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Très jolie écriture, des sentiments très frais et justes. Un brin de naïveté et une pincée de grand coeur... On lit ce roman très vite, pris par ce rythme doux.
Portrait de Audrey.T
Audrey.T
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Quand une petite mercière d'Arras gagne à l'Euromillion, c'est toute une vie qui défile, toute une vie qui questionne et toute une vie qui s'effrite... Jocelyne est marriée à Jocelyn, mère de 2 enfants et "d'un cadavre", orpheline de mère à 17 ans et fille d'un papa dont la vie se crée toutes les 6 minutes. Jocelyne est une femme attachante, tendre et qui sera trahie... Un roman d'une tendresse énorme, tellement attachant qu'il en devient un petit bijou de lecture !! A lire de toute toute toute urgence...
Portrait de gillou.b
gillou.b
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Quelle fraicheur, quelle simplicité, un amour de livre.
Portrait de gillou.b
gillou.b
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Quelle fraicheur, quelle simplicité, un amour de livre.
Portrait de Sandrine.V
Sandrine.V
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Qui n'a jamais rêvé de gagner au loto et ne s'est jamais posé cette question fatidique : que ferais-je de ma vie si j'avais autant d'argent? J'avoue que cela m'arrive à chaque grosse cagnotte d'Euromillions et en cette période de Noël tous les espoirs sont permis !!! Ce roman en est un bel exemple. Jocelyne est mercière à Arras, elle tient un blog de couture qui marche plutôt bien, elle a un mari, deux enfants, et même si tous les jours ne sont pas roses ils ne sont pas non plus complètement noirs. Gagner le gros lot au loto est l'occasion pour elle de faire le bilan de sa vie et de savoir si elle serait plus heureuse en étant riche. L'écriture est très simple avec des phrases extrêmement courtes, ce qui donne un rythme très soutenu à la lecture et les 186 pages sont avalées en un rien de temps. J'ai trouvé le personnage de Jocelyne bien décrit tant physiquement que psychologiquement et même si je l'ai trouvé un peu "culcul" j'ai bien aimé suivre sa réflexion sur ses besoins et ses envies surtout parce que je me suis un peu retrouvée dans ce qu'elle pensais. L'histoire est quant à elle un peu déséquilibrée entre une première moitié de roman un peu longue sur les sentiments de Jocelyne et une deuxième moitié un peu brutale sur le dénouement de ce que Jocelyne va finalement faire de son argent. Cela étant, l'histoire est tout de même accrocheuse puisque le lecteur n'a qu'une seule envie : savoir ce que Jocelyne va faire de tout cet argent. Bref, même si j'ai trouvé la fin un peu décevante, ce roman fut une lecture très agréable que j'ai dévoré en une journée avec en tête l'image de Mathilde Seigner dans le rôle de Jocelyne.
Portrait de Nicole.H
Nicole.H
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Facile à lire. Vite lu en apparence avec des questions sous-jacentes : et nous, qu'aurions-nous fait ? Quelle aurait été notre liste d'envies ? D'un abord simple, avec des personnages variés, peu nombreux, ce livre nous interpelle et nous laisse cois. La beauté de l'âme, la peur justifiée de la fortune, la chance ou le destin ... Ces notions sont à découvrir absolument.
Portrait de Anne.D
Anne.D
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Ecrit très simplement mais avec les mots justes, ce livre se lit très rapidement. On ne le lache pas avant de savoir ce qui arrive à Jo femme simple et tellement attachante.
Portrait de marie.v
marie.v
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un conte de fée d'aujourd'hui, n'est -ce pas, par exemple, gagner une grosse somme au Loto ou à l'Euro Millions? Pouvoir, tout à coup, satisfaire "la liste de mes envies" ? Jocelyne a quarante sept ans, elle est mercière à Arras, son mari c'est Jo, Jocelyn, (Jocelyne et Jocelyn un joli titre de conte de fée?) il travaille chez Hägen Dazs. Ils ont un fils et une fille qui ont quitté la maison. Elle est heureuse avec Jo, bien sûr ce n'est pas la vie dont elle rêvait, quand elle était petite, quand elle écrivait dans son journal.... Mais sa mercerie marche bien. Elle a créé un blog "dixdoigtsdor" qui a beaucoup de succès, où elle écrit "chaque matin à propos du bonheur du tricot, de la broderie, de la couture." Jocelyne parle avec pudeur de ses malheurs: la mort de sa mère, elle avait dixsept ans quand sa mère s'est brutalement écroulée sur le trottoir, la mort de son bébé, les six minutes de lucidité de son père avant qu'il ne lui redemande son nom. La liste de ses envies, elle la refait plusieurs fois, une liste hétéroclite, mêlant l'économe, le sac Chanel ou Dior, Belle du Seigneur en Folio, l'écran plat, la Porche Cayenne ( le rêve de Jo). Jocelyne a joué à l'euro millions, tout à fait par hasard et poussée par ses meilleurs copines, les jumelles qui tiennent le salon "Coiff'Esthétique" à côté de la mercerie. Une chance sur soixante seize millions et c'est tombé sur elle. Une chance ou un malheur ? "La liste de mes envies" a la limpidité mais aussi la force émotionnelle puissante du conte. Si le décor est bien installé dans la réalité provinciale contemporaine, la fée ou la sorcière " Française des Jeux" fait soudain changer le quotidien de la mercière d'Arras d'un coup de baguette. Le rose du roman passe au gris, au noir. Le chèque, elle l'avait placé dans sa chaussure, il faut faire attention aux chaussures dans les contes de fée ! Il y eut vol, traîtrise, désastre, mort . Y a-t-il une morale à ce conte? En tout cas une profondeur et une reflexion sur les êtres humains, que les bobines de fils et les broderies nous avaient cachées.
Portrait de AM.B
AM.B
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai pris le livre et ne l'ai pas lâché : un récit voire un conte rondement mené avec toutes les palettes d'émotions sincères de l'amour au désespoir en passant par les petits riens du quotidiens qui font une vie .cest la vie de Mme Toulemonde avec une fin de type morale de la fable
Portrait de Pauline.G
Pauline.G
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai adoré à la fois le fond et la forme de ce roman dont le style ne peut pas être comparé à celui d'un autre écrivain. Ce livre évoque tavec délicatesse les thèmes essentiels de la vie : les rapports entre l'amitié, l'amour, l'argent et le bonheur . Cette femme qui gagne au loto et ne veut pas de cette cha,ce est très perturbante. Et c'est joliement écrit. Les idées sont joliement amenées.
Portrait de Claire.d
Claire.d
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
J'ai adoré ce livre. Je 'ai dévoré en à peine une heure tant c'est un régal. C'est une lecture légère et pourtant profonde. À travers ce livre, je pense que l'auteur à voulu nous montrer la cupidité de l'être humain. Et il y arrive parfaitement. On suit Jocelyne, petite patronne d'une mercerie, qui n'est pas forcément très heureuse, et qui ne souhaite qu'une chose, quelles gens qui l'entourent arrêtent de lui mentir. À commencer par son mari Jocelyn. Jocelyn qui a eu des mots et des gestes durs envers elle, mais qui, par amour à été pardonné par Jocelyne. Au fil du livre on éprouve de la pitié pour cette femme qui n'est pas méchante pour un sou, et qui pourtant s'en prend plein la tête dans la vie. C'est avec regret qu'on découvre ce que sont capable de faire les personnes pour de l'argent....bref, je n'en dis pas plus, je pense vous avoir déjà pas mal saouler...donc j'arrête. Je finirai juste par dire que c'est un livre qu'il faut découvrir, un livre qui se lit très rapidement, une lecture envoûtante sans pour autant être "lourde". Je suis ravie de cette découverte, et maintenant, j'attends le film avec une grande impatience, je me suis très bien imaginée les scènes qui pouvaient être jouées, donc hâte de voir ça!
Portrait de ISA.T
ISA.T
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
On se laisse emporté par des personnages si ordinaires mais tellement vraies. Grégoire Delacourt nous montre la vraie nature de l'être humain