Vous êtes ici

La liste de mes envies

Onglets livre

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

à voir

Les habitudes de lecture et d'écriture de Tommy Wieringa

Joshua Cohen présente "David King s'occupe de tout"

Rencontre avec Benedict Wells autour de "La Fin de la solitude"

John Boyne présente "Les Fureurs invisibles du coeur"

Samar Yazbek présente "La Marcheuse"

Yaa Gyasi : "L'esclavage continue d'avoir un impact génération après génération"

Rentrée littéraire : Inès Fernandez Moreno présente "Le ciel n'existe pas"

Sarah Vaughan nous raconte comment est né "La Ferme du bout du monde"

Rentrée littéraire 2017 : "Vous n'êtes pas venu au monde pour rester seuls" d'Eivind Hofstad Evjemo

Rentrée littéraire 2017 : "Demain sans toi" de Baird Harper présenté par Jean Mattern

A lire aussi

05 Février 2019

Après La Femme qui ne vieillissait pas l’an dernier, Grégoire Delacourt sera de retour en librairie le 20 février avec un nouveau roman. Dans...

07 Mars 2018

Tout juste de retour en librairie avec La Femme qui ne vieillissait pas (JC Lattès), Grégoire Delacourt nous fait le plaisir d’ête le prochain...

27 Février 2018

Depuis plusieurs semaines, Grégoire Delacourt fait languir ses lecteurs en distillant sur Instagram et Facebook des indices quant à la sortie...

Avis des lecteurs

 
4/5
Note moyenne obtenue sur :
Fnac Babelio Hachette.fr
Catherine.R
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Très jolie écriture, des sentiments très frais et justes. Un brin de naïveté et une pincée de grand coeur... On lit ce roman très vite, pris par ce rythme doux.
Audrey.T
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Quand une petite mercière d'Arras gagne à l'Euromillion, c'est toute une vie qui défile, toute une vie qui questionne et toute une vie qui s'effrite... Jocelyne est marriée à Jocelyn, mère de 2 enfants et "d'un cadavre", orpheline de mère à 17 ans et fille d'un papa dont la vie se crée toutes les 6 minutes. Jocelyne est une femme attachante, tendre et qui sera trahie... Un roman d'une tendresse énorme, tellement attachant qu'il en devient un petit bijou de lecture !! A lire de toute toute toute urgence...
christelle.s
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
un très joli roman à lire en une fois pour bien l'apprécier à sa juste valeur,très belle écriture,histoire plaisante,un brin d'humour,une dose de réalisme,une pincée de suspens,un joli conte et une belle leçon de vie tout en douceur.....magnifique;
N..S
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
un livre bien écrit avec des rebondissements autout d'une gagnante du loto qui n'a pas peut être pas envie des conqéquences d'un gain fabuleux ! ce récit pose une question centrale de notre société : l'argent donne t il le bonheur ? j'ai bien aimé ce roman riche en reboondissement et d'une écriture légère
nathavh
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
je n'ai pas lu, j'ai dévoré, savoureux vraiment
claudie.c
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
jocelyne est l'heureuse (?) gagnante de l'euro millions, mais le chamboulement que va être sa vie après ce gain vaut il le coup ? le regard de sa famille, de ceux qu'elle aime, va t il changer ? quelles sont ses priorités, ses envies ...son bonheur est il au bout du chèque ? lisez vite !
alexandra.o
2/5
03 Avril 2015
Publié sur
Un bouquin qui m'a ete offert , l'histoire m'a bien plu en refermant celui ci je decouvre que l'auteur est un homme alors que le personnage principal est une femme , un homme peut il ecrire comme une femme ? Mmmh ... L'histoire est banal , une femme avec un mari qui l'ignore et des enfants absents( si, si on n'en croise dans la vie réelle) , philosophie gentillette sur l'argent ne fait pas le bonheur( enfin pas totalement) ... une fin un peu saugrenue(le bel inconnu venant la sauver enfin si on veut) ... on notera toutefois une grande simplicité de lecture " Plus les mensonges sont gros, moins on les voit" " La douleur refaçonne toujours d'une curieuse manière" " Je suis aimée mais je n'aime plus"
Muriel.P
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Grégoire Delacourt possède les mots juste, un style agréable, et joue habilement sur les thèmes du hasard, des rapports face à l'argent, sur les relations faussées par l'habitude et les conventions, et nous relate avant tout une histoire d'amour.
Laurie.A
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Je vous recommande ce livre facile & agréable à lire. Une petite pause lecture lors d'un dimanche pluvieux et nous voilà embarqué dans l'univers de Jocelyne. Jocelyne est de la France d'en bas, comme il se dit, elle habite Arras, sa vie est simple. Elle tient une mercerie, a du succès sur son blog "doigts de fée", a des copines coiffeuses. Un jour, avec ses copines, elle tente sa chance au loto et...gagne! Jocelyne peut changer sa vie mais est-ce vraiment mieux? A partir de cette réflexion, Grégoire Delacourt nous emmène sur un chemin qui n'a pas dû être suivi par de nombreux gagnants au loto! Que peut-on faire avec autant d'argent? Jocelyne fait la liste de ses envies...et justement posez-vous la question de ce qui changerait dans votre vie avec autant d'argent? Bien sûr les choses matérielles s'accumuleraient, les plaisirs aussi mais qu'en est-il des relations humaines? Ce roman se lit très facilement et nous fait réfléchir sur la vie, les valeurs, les choses importantes et ce à quoi peut mener (ou pas) le fait de gagner au loto. Bien-sûr d'aucuns diront que cela est peu crédible, peut-être, mais prenons le comme un conte avec une jolie réflexion à la clé. Finalement c'est bien aussi de se poser ses questions dans notre monde si matériel, non?
Vanille.L
5/5
03 Avril 2015
Publié sur
Jocelyne mène une petite existence paisible à Arras, entre sa mercerie et son blog de couture. Son mari, Jocelyn, travaille chez Häagen-Dasz. Ils s'aiment et partent en vacances deux fois par an. Rien ne semble manquer à leur bonheur sans prétention. Mais un jour, Jocelyne gagne à l'Euromilions. Un peu plus de 18 millions d'euros. Elle décide de garder l'anonymat, de cacher le chèque, de se donner le temps de réfléchir à cette fortune soudaine qui vient bouleverser un quotidien bien réglé. Car après tout, la vie qu'il mène leur convient, ils sont heureux, pourquoi en changer ? Et que changer ? Est-ce vraiment le bonheur que de devenir millionnaire ? Sa première réponse est "non". Pour Jocelyne, la petite mercière, "être riche c'est voir tout ce qui est laid puisqu'on a l'arrogance de penser qu'on peut changer les choses. Qu'il suffit de payer pour ça." Et elle ne veut pas de cela. Alors, elle décide de procéder par ordre, en dressant d'abord la liste de ses besoins, puis celle de ses envies. Elle ne cesse de les corriger, rayant, reprenant, modifiant. "Parce que nos besoins sont de petits rêves quotidiens. Ce sont nos petites choses à faire, qui nous projettent à demain, à après-demain, dans le futur ; ces petits riens qu'on achètera la semaine prochaine et qui nous permettent de penser que la semaine prochaine, on sera encore vivants"... Il flotte dans la mercerie et la vie de Jocelyne, une certaine tristesse mélancolique, douce et touchante, une ironie douce-amère qui incite le lecteur à se poser de vraies questions nourries de contradictions : dualité des envies et des besoins, du superflu et du nécessaire, des rêves et de la réalité, du gain et de la perte, de l'argent et du bonheur, du superficiel et de l'essentiel. L'humour parfois grinçant et une vraie tendresse habitent ce récit. Avec "La liste de mes envies", Grégoire Delacourt réussit un très joli roman, parvenant à se glisser avec beaucoup de naturel dans la peau de cette femme à la fois simple et extraordinaire. L'écriture est juste, profonde, pleine d'humanité, de bienveillance, de réalisme. L'épilogue inattendu du livre, en forme de messages envoyés sur le blog de Jocelyne, clôt subtilement ce roman original, tellement contemporain et rafraîchissant.
Gabrielle.L
4/5
03 Avril 2015
Publié sur
Bonheur à l'état pur malgré une fin un peu décevante, mais je recommande ce livre comme cadeau de Noël.
SYLVIE.B
1/5
03 Avril 2015
Publié sur
Ce fut une agréable lecture mais honnêtement, c'est loin d'être le coup de coeur que j'attendais. Je m'explique... J'ai bien aimé d'emblée le thème principal du livre qui est le mensonge, la trahison, mais la façon de le traiter ne m'a pas paru crédible du tout. Avec le quotidien qu'elle vit, il semble bien difficile d'imaginer que Jo, l'héroïne n'irait pas encaisser son chèque ! Que ce soit pour améliorer sa vie ou celle de son entourage, cela paraît invraisemblable, voire grotesque. Elle est bien sympathique (bien brave même comme on dirait aujourd'hui !) mais je ne me suis pas sentie proche, je n'ai pas ressenti d'empathie vis à vis d'elle, je crois que trop de clichés sur elle, ses copines, ses enfants et son mari sont venus parasiter cette histoire. C'est dommage car le thème du pouvoir de l'argent aurait pû être traité mieux que sur la base de "l'argent ne fait pas le bonheur" ... un peu trop attendu. C'est plutôt bien écrit quand même mais je ne pense pas garder longtemps ce livre en mémoire. Au vu de son succès, je conseille sa lecture pour se faire un avis car après tout, 186 pages en gros caractères avec d'énormes marges, sont très vite lues... allez 2 heures tout au plus !