Vous êtes ici

"Robinson", un voyage onirique dans la jeunesse de Peter Sis

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page

Avec Robinson, Peter Sís nous parle une nouvelle fois d'aventure dans un roman extrait de ses souvenirs d'enfance. Tendre et onirique, ce nouvel album tout de bleu colorié nous donne à voguer jusqu'aux profondeurs des îles du Pacifique. Superbe.

Peter Sís en un clin d'œil

Peter Sís est peintre, illustrateur, écrivain et cinéaste. Après des études à Prague et à Londres, il s’installe aux Etats-Unis, dans l’état de New-York. Peter Sís est connu pour ses albums fourmillant de détails, qui s’attachent souvent aux voyages et aux grands explorateurs, et pour lesquels il a reçu de multiples prix. Nous avions déjà aimé son précédent Un été crème glacée.

 

Pourquoi on aime Robinson 

On connaissait Peter Sís fan d'aventure, avec quelques superbes livres jeunesses de voyages comme Christophe Colomb ou Le Pilote et le petit Prince. On le connaissait également enfantin dans Madlenka, autobiographe dans Le mur : Mon enfance derrière le rideau de fer, historicien dans L'Arbre de la vie ou Le Messager des étoiles, onirique dans Un été crème glacé. Voici toutes ses facettes réunies dans son nouveau livre Robinson, qui nous plonge dans un souvenir d'enfance plein d'aventure du natif de Brno.

Dans ce dernier album paru aux éditions Grasset Jeunesse, on découvre un Peter Sís âgé de cinq ou six ans, perdu dans ses rêves comme Alexandre Selkirk sur l'île Mas-a-Tierra. L'auteur américano-tchèque nous y raconte un histoire vécue petit, lorsque lui-même se retrouva comme son petit héros déguisé en son idole Robinson Crusoé-. Un rêve devenu cauchemar lorsque les autres enfants se moquèrent de lui, mais qui finit, après plusieurs jours de blues juvénile, en une jolie leçon de vie. Une belle histoire, pleine de voyage et de mignonnerie, qu'il nous transmet avec toute la force et l'imagination qui caractérise les histoires des enfants.

Mélangeant encre, stylos et aquarelle, ce récit aussi simple que joli essaie, comme nous dit son auteur, de « recréer l'atmosphère onirique que j'ai ressenti lorsque, petit garçon, j'ai lu Robinson Crusoé ». Force est de constater que l'on se laisse effectivement porter par l'ambiance, tant le livre nous plonge dans un univers tendre, rêvasseur et fantasmé, grâce notament aux sublimes doubles pages si caractéristique de cet auteur phare de la littérature jeunesse. 

Un univers riche, coloré et plaisant, par un dessinateur que l'on prend plaisir à découvrir album après album, et dont on emporterait, pour sûr, toute l'œuvre si l'on devait partir à notre tour sur une île déserte.

 

La page à corner
 

« Ça tournait, tournait... J'étais perdu. Je dérivais. » (p. 53-54)

Peter Sis, Robison, pages 18 et 19

 

Y.Cz.

Robinson
Le petit héros de cette histoire vraie, tout droit sortie des souvenirs d'enfance de Peter Sís, est fin prêt pour la grande fête costumée de son école : sa mère lui a confectionné un magnifique costume de Robinson Crusoé. Mais lorsqu...
Paru le : 
21 Mars 2018
Selections de livre: 

A lire aussi

Bérengère Philippon : le portrait d’une instagrameuse qui nous aide à nous libérer du sucre

26 Janvier 2022

À l’occasion de la sortie du nouveau livre de Bérengère Philippon, Je réussis ma détox sucre 2 : desserts et goûters à IG bas (éditions...
"La Falsification de l'Histoire" de Laurent Joly : décrypter le discours d'Eric Zemmour en le confrontant à l'Histoire

26 Janvier 2022

Avec La Falsification de l'Histoire (Grasset), Laurent Joly signe un ouvrage éminemment engagé. En rétablissant la vérité historique concernant l...
Prix du Livre étranger 2022 France Inter / Le Point : Jón Kalman Stefánsson pour « Ton absence n’est que ténèbres »

25 Janvier 2022

Le Prix du Livre étranger 2022 organisé par France Inter et Le Point a été décerné à Jón Kalman Stefánsson, pour Ton absence n’est que ténèbres...