Vous êtes ici

P.D James revisite le mythe Jane Austen

Partager via Facebook
Partager via Twitter
Partager via Pinterest
Partager par Mail
Imprimer la page
P.D James revisite le mythe Jane Austen

Que sont devenus Elizabeth Bennet et Mr Darcy? Dans son dernier roman La mort s'invite à Pemberley (Fayard), "la reine du crime", P.D James, imagine une suite policière au chef-d’œuvre de Jane Austen, Orgueil et préjugés, publié en 1813. 

L’auteur en un clin d’œil :

Phyllis Dorothy James est une romancière britannique, auteur de nombreux best-sellers policiers. Lire la biographie de P.D. James.

 

Pourquoi on aime "La mort s'invite à Pemberley" ? :

 

A 92 ans, la reine du crime réalise un rêve d’adolescente avec La mort s'invite à Pemberley : ressusciter les personnages mythiques d’Orgueil et Préjugés en greffant une intrigue policière sur un classique romantique de la littérature britannique. Un pari audacieux que seule une maîtresse du genre, passionnée de la première heure de Jane Austen, pouvait réussir. 
 


On retrouve ainsi dans le cadre familier de Pemberley, domaine ancestral de la famille Darcy situé dans le Derbyshire, Elizabeth Bennet qui, mariée depuis six ans, nage dans le bonheur avec son époux Mr Darcy et ses deux jeunes garçons. Sa sœur Jane réside dans la ville voisine d'Highmarten avec son mari Bingley et leurs trois enfants. Alors que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour la petite famille qui s’apprête à prendre part au bal annuel de Pemberley, l’irruption en pleine nuit de Lydia, l’indésirable sœur cadette d’Elizabeth, va venir bouleverser cette quiétude. La mort s’invite alors à Pemberley, accompagnée de la suspicion et d’anciennes rancunes que la famille croyait enterrées à jamais…
 


Les fans inconditionnels de Jane Austen auraient tort de bouder ce roman. La mort s’invite à Pemberley se distingue en effet des précédentes suites aux aventures d’Elizabeth Bennet et Mr Darcy, grâce à la plume à la fois sobre et malicieuse de P.D James. En reprenant les personnages et le ton humoristique de la romancière qu’elle associe à son propre style, P.D James livre ici un polar de qualité et un roman fidèle à l’œuvre originale de Jane Austen.
 

Voir la bande annonce de "La mort s'invite à Pemberley" :




La page à corner :

Prise d’hystérie, Lydia se présente au milieu de la nuit chez Elizabeth affirmant que son mari vient d’être assassiné : "Pendant un moment, Elizabeth resta paralysée, incapable d’agir comme de penser. Elle reconnut alors Lydia dans cette apparition hurlante et farouche et se précipita vers elle pour l’aider (…) : ‘Wickham est mort ! Denny l’a tué ! Allez donc le chercher, voyons ! Mais que faites-vous ? Ils sont là-bas, dans le bois ! Faites donc quelque chose ! Oh mon Dieu, il est mort, j’en suis certaine !’"

 

"La mort s'invite à Pemberley" dans la presse : 

 

"L'auteur déroule son enquête avec lenteur, multipliant les descriptions d'une société anglaise dont la préciosité se reflète dans une écriture finement ciselée." Eric Hahn, Pèlerin.

 

"Greffer une intrigue criminelle sur une œuvre qui refuse le sensationnel et le gothique n est pas chose facile, P D James a plutôt réussi son pari en jouant la carte de la sobriété" Philippe Chevilley, Les Echos.

 



"Dans sa relation d'une enquête policière aux temps héroïques de l'investigation, P D James, aussi réaliste et convaincante qu'à l'ordinaire, nous permet d'imaginer ce qu'aurait pu être la fiction policière si Jane Austen l'avait inventée dans le secret de son boudoir de Stenventon" François Rivière, Le Figaro.

 


Olivier Simon

A lire aussi

British Book Awards : "Queenie" de Candice Carty-Williams bientôt disponible aux éditions Calmann-Lévy

09 Février 2021

Les éditions Calmann-Lévy publient ce 10 février 2021 le roman Queenie de Candice Carty-Williams, élu livre de l'année aux British Book Awards...
Imaginaire : notre sélection de livres de poche pour vous évader

20 Janvier 2021

Qu'ils soient dépaysants ou bien le miroir de notre société actuelle, les romans de fantasy éveillent notre imaginaire en nous transportant dans...
"Sœurs" de Daisy Johnson : le coup de cœur de Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de La Cosmopolite

19 Janvier 2021

Raphaëlle Liebaert, directrice littéraire de la collection La Cosmopolite (éditions Stock), nous présente son coup de coeur de ce début d'année...

Conseils de lecture précédent

Conseils de lecture suivant